Mardi 28 novembre

Alors que le CAC 40 signe une nouvelle semaine de hausse (+0,3%), le CAC Small marque une pause en cédant -1,2%.

TOP

Avec une hausse hebdomadaire de +3,0%, le secteur des Services se positionne en tête de notre top, suivi des secteurs de la Consommation discrétionnaire (+1,1%) et de la Consommation de base & Distribution (+0,3%).

Le secteur des Services progresse de +3,0% et se hisse en tête de notre top. De bonnes performances au sein du secteur ont contribué à la performance positive, à l'image de Clasquin (+9,8%) ou encore d'Elior Group. Le spécialiste de la restauration collective profite du changement de recommandation d'un broker de neutre à achat pour progresser de +6,7%.

Ensuite, la Consommation discrétionnaire gagne +1,1%. La hausse est portée par les bonnes performances du spécialiste des camping-cars, Trigano (+3,2%) et de l'exploitant de résidences touristiques Pierre et Vacances (+5,2%).

En troisième place de notre top, nous retrouvons le secteur de la Consommation de base & Distribution en légère hausse (+0,3%). La performance est notamment portée par le titre Société BIC. Le fabricant connu pour ses stylos poursuit sa hausse avec une performance sur 6 mois de +12,3%.


FLOP

Le secteur des Medtechs et services de santé réalise la moins bonne performance de notre échantillon cette semaine (-38,7%), suivi des Biotechs (-5,2%) et des Équipementiers (-4,5%).

En première place de ce classement, nous retrouvons le secteur des Medtech & Services de santé (-38,7%). Le secteur est notamment pénalisé par le titre Orpea qui chute de -46,8%. La société continue de souffrir de l'annonce de son augmentation de capital fortement dilutive.

En deuxième place, les Biotechs cèdent -5,2%. Le secteur est sanctionné par plusieurs valeurs à l’image du spécialiste des vaccins Valneva qui poursuit sa baisse (-11,5%).

Enfin, le secteur des Équipementiers vient clore notre flop avec une baisse de -4,5%. Parmi les mauvais contributeurs à la performance, nous retrouvons l'opérateur de satellites Eutelsat. La chute du titre (-7,7%) s’explique par une dégradation de sa note de crédit de BBB- à BB. Dans le même temps un analyste a fortement réduit son objectif de cours à 4€ contre 14€ précédemment.

Inscrivez-vous ou inscrivez un ami à la newsletter d'Euroland Corporate

A découvrir également

  • visuel-morning
    Quelle performance pour Pilot ? La gestion pilotée par Marc Fiorentino, conçue pour vous
    16/02/2024
  • visuel-morning
    Le Top / Flop sectoriel de la semaine par Euroland Corporate
    15/02/2024
  • visuel-morning
    Dernière ligne droite pour réduire votre impôt sur vos revenus de 2023
    22/12/2023
  • visuel-morning
    Où investir en Europe pour obtenir la meilleure rentabilité locative ?
    18/08/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt