Le virus est dans la pomme

mardi 18 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 18/02/2020 à 07h02

Les investisseurs avaient décidé d'ignorer le coronavirus. Après une baisse, limitée, les indices boursiers ont rebondi, atteignant de nouveaux sommets. Mais Apple les a rappelés hier à la réalité. Le coronavirus a un impact sur les entreprises exposées à la Chine.

WARNING

Communiqué d'Apple.
Le coronavirus va affecter la production et les résultats financiers.
Apple est doublement touché.
D'une part, la reprise de la production par ses sous-traitants est plus lente que prévue.
D'autre part, ses ventes sont en baisse avec la réouverture limitée de ses Apple Store, 5 sur 42, avec des horaires limités.

CE COMMUNIQUÉ...

...met en lumière plusieurs éléments :
- la dépendance à la Chine de nombreux groupes internationaux pour leur production,
- la dépendance directe de grands groupes à la consommation et à la croissance chinoise,
- l'impact réel que le coronavirus va avoir sur l'économie réelle.
Mais les investisseurs vont balayer cela d'un revers de main en misant sur une relance puissante par le gouvernement chinois et en s'appuyant sur la TINA rule ("There is no alternative" aux actions en période de taux bas).

LE JAPON EN RÉCESSION ?

La croissance japonaise s'est effondrée en fin d'année.
-6.3% en base annualisée sur le dernier trimestre de l'année.
Les anticipations les plus pessimistes étaient de -3.7%.
Et le premier trimestre devrait être négatif aussi.
Deux trimestres de croissance négative et c'est donc, techniquement, une récession.
En cause : la hausse de la TVA et le coronavirus qui a touché l'approvisionnement des entreprises japonaises, mais également le tourisme.

POURQUOI IL FAUT SUIVRE LE JAPON DE PRÈS

Le Japon est un laboratoire.
En matière de démographie avec la baisse de sa population au rythme de 500 000 personnes par an, et son vieillissement, du fait de l'effondrement des naissances et de l'allongement de l'espérance de vie.
En matière de taux, car cela va faire bientôt 30 ans que le Japon pratique les taux nuls.
En matière de relance, car le Japon a, en trente ans, lancé un nombre élevé de programmes de relances budgétaires.
En matière de dette, une des plus élevées au monde en % du PIB, du fait notamment des plans de relance multiples.
Et, malgré cela, la croissance n'a jamais vraiment rebondi.
Or le monde se nipponise, en particulier l'Europe, et le Japon nous sert de test.

FACEBOOK VERSUS EUROPE

Mark Zuckerberg était à Bruxelles.
Il a rencontré Vera Jourová, commissaire européen à la Justice, aux Consommateurs et à l'Égalité des genres.
Pour défendre son cas face à la volonté européenne de réglementation du groupe.
Dans une lettre au Financial Times, George Soros a déclaré que Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg devraient être virés, car ils ne parviennent pas à arrêter la publicité politique et les manipulations sur Facebook.
Bonne ambiance.

L'ARGENTINE ENCORE

L'Argentine est, une fois de plus, au bord de la faillite.
Elle a réclamé l'aide du FMI pour tenter de peser sur ses créanciers.
Elle cherche à renégocier sa dette abyssale.
Mais le ministre de l'Économie n'a pas contribué à apaiser les craintes des créanciers en annonçant qu'il envisageait une "deep restructuration" de la dette (traduisez un remboursement partiel seulement) et que le budget ne serait pas à l'équilibre avant 2023, voire plus tard...

41 000...

...amendements sur le projet de loi sur la réforme des retraites.
À traiter en deux semaines à l'Assemblée.
Pour éviter le 49.3.

J'AIME CE TITRE...

...de l'enquête en pleine page des "Échos" d'aujourd'hui : "Pourquoi Paris est toujours plus sale".
Simple, direct, efficace.

LE RACHAT DU JOUR

Alstom.
Rachat de son concurrent canadien Bombardier.
Pour 6 milliards d'€.
Le groupe va doubler de taille.
8.1 milliards de CA pour Alstom, 7.4 pour Bombardier.

VOTRE ARGENT DU JOUR

Après une année 2018 solide, quoique relativement décevante (collecte et rendement moyen en baisse), l’année 2019 a été époustouflante pour les SCPI : sur l’ensemble de l’année, la collecte brute des SCPI s’est établie à 8,6 milliards d’euros, un record depuis la création du véhicule d’investissement il y a une quarantaine d’années. 3,5 milliards de plus que l’an dernier, et 2,6 milliards de plus que le record de 2017 !
Quant aux rendements, ils ont également augmenté avec un TDVM 2019 moyen de 4,40%* (contre 4,34% l’an dernier. Et bien sûr certaines SCPI ont versé plus en 2019 quand d’autres misent davantage sur la solidité et le potentiel de revalorisation.
Quelles sont les meilleures SCPI du marché ? Découvrez notre palmarès de SCPI 2020.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a clôturé la journée d'hier en hausse de 0,27% à 6 085 points, faisant preuve d’une stabilité impressionnante alors que Wall Street était fermée pour cause de jour férié (President's Day). Seul le secteur automobile a bougé sous l’impulsion des résultats de Faurecia.
Ce matin à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 1,4%, pénalisé par la chute de la croissance japonaise au T4 2019, et par les valeurs technologiques qui ont souffert de l'avertissement lancé par Apple.
Le CAC est également attendu dans le rouge ce matin.
Le Brent se négocie à 56.87 $ le baril contre 57.33 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 581.40 $ contre 1 582.70 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.0834 contre 1.0840.

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

La décrue du chômage va-t-elle continuer en France ? L'Allemagne est-elle en crise ? Que va coûter l'épidémie chinoise à l'économie mondiale ? Comment placer son argent avec des taux bas et des indices boursiers au plus haut ? Quelles valeurs acheter ?
Émission exceptionnelle et débats passionnants.
Nos Jedi de l'économie et de la finance vous répondent : Alice Lhabouz de Trecento, Éric Bleines de Swiss Life Gestion privée, Michel Ruimy, économiste, Christophe Barraud de Market Securities, et Éric Heyer de l'OFCE.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

ON S'EN FOUT ?

La tomate française est en danger, elle est touchée par un virus; Boris Johnson s'attaque à la BBC et veut supprimer la redevance pour la remplacer par un abonnement; Ce soir, il paraît qu'il y a un match de foot important; Les cotisations d'adhérents du RN ont chuté de 2,6 millions € en 2016 à 1,9 million € en 2017 et à 1,1 en 2018, pour les Républicains c'était 22,6 millions € en 2018 contre 36,7 en 2017; Délibération aujourd'hui des jurés sur le cas de Weinstein, verdict attendu donc dans quelques jours; En Chine, le papier toilette est devenu une denrée (c'est une image) rare et la police doit surveiller les approvisionnements pour éviter les vols; HSBC va supprimer 35 000 postes d'ici 2023, c'est 15% de ses effectifs!; Jeff Bezos va consacrer 10 milliards $ à la planète.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU



* Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :
- La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.
- La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.
- La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.
TDVM : Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché mesure le niveau de distribution historique. Il est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l’année N.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com