LES MARCHES MOINS HYPOCRITES QUE LES POLITIQUES

lundi 07 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 07/03/2011 à 07h03

Kadhafi a repris l

La situation reste confuse en Libye et les marchés ne savent plus trop comment réagir
Au-delà du drame humain qui se joue dans le pays, on assiste depuis quelques jours à un tournant sur les marchés. Pour la Tunisie et l'Egypte c'était assez simple. Au début des troubles, les indices boursiers baissaient, ils remontaient à chaque rumeur de départ de Ben ali ou de moubarak, rebaissaient quand ces rumeurs étaient démenties et finalement remontaient lors des fuites des dictateurs. Pour la libye, on a commencé avec le même modus operandi. Sauf que depuis ce week end, tout parait moins simple. La bourse d'Arabie Saoudite, qui donne la température de la région, avait baissé de 20% en 13 séances jusqu'à vendredi, samedi et dimanche elle a repris plus de 8%; elle remontait en fait quand les troupes de Kadhafi ont repris l'offensive et on repris la main

Il semble que les indices boursiers dans le cas de Libye sont presque plus rassurés si le régime tient
Les investisseurs n'ont pas pour mission de défendre la démocratie, ils ont pour mission de gagner de l'argent. Et il craignent la contagion dans les pays du Golfe. Si kadhafi tient, l'Arabie Saoudite sera moins sous pression, d'où le rebond du Tadawul, l'indice saoudien ce week end. C'est sûrement pour cela aussi que les Américains et les Européens malgré des déclarations lyriques ne bougent pas le petit doiigt sur le terrain.

Finalement sur les marchés c'est la Realpolitik qui domine
La RealPolitik et donc un réalisme teinté de cynisme. Pour les marchés mieux vaut, comme c'est le cas depuis des années, un pétrole sous le contrôle de dictatures proches des pays occidentaux qu'un chaos même si il a des couleurs de démocratie, au moins en apparence. Les marchés sont plus cyniques que les politiques, ou plutôt ils sont aussi cyniques mais moins hypocrites. Si Kadhafi tombe, les indices boursiers pourraient saluer son départ pendant une journée, mais derrière ce serait la panique,notamment dans les bourses du Golfe. Tout cela n'est pas joli, joli, mais c'est la réalité.
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com