Les marchés terminent sur une note positive

vendredi 26 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 26/08/2016 à 17h08

Alors qu'ils avaient ouvert en forte baisse, les marchés européens ont rebondi et terminé la journée sur une belle note positive. Ils scrutent surtout le discours ce soir de Janet Yellen et guettent le moindre indice sur le calendrier de la hausse des taux.

TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN
Après avoir joué au yoyo (tout doucement) toute la semaine, les marchés ont finalement clôturé la semaine sur une note positive. Le CAC 40 a clôturé ce soir à 4448 points, en hausse de 0.94%. Ce soir, le discours de Janet Yellen est une nouvelle fois très attendu et il semblerait que les investisseurs aient opté pour l'optimisme

YELLEN DAY (AGAIN)
Les marchés sont entièrement tournée vers le discours de Mme Yellen à l'occasion du symposium des banquiers centraux. Les investisseurs vont essayer de déceler, de la part de la chef de la politique monétaire, des indices sur l'échéance de la prochaine de remontée des taux. Et espèrent qu'elle n'arrivera pas trop tôt. Wall Street a ouvert en légère hausse.

IT'S THE ECONOMY STUPID?
Une nouvelle preuve que désormais ce sont les banquiers centraux qui font les marchés, et plus l'économie. Les chiffres du PIB US aujourd'hui ont été décevants. Le produit intérieur brut américain a progressé de 1,1% en rythme annuel au deuxième trimestre, les économistes s'attendaient à ce que l'estimation de croissance de 1,2% du PIB sur la période allant d'avril à juin qui avait été fournie à la fin du mois dernier soit confirmée. Un chiffre totalement ignoré par Wall Street.

RÉGIME
Le groupe a dégagé 286 ME de bénéfice net ajusté au terme du premier semestre, en baisse de -13,1% en glissement annuel. Le groupe a donc décidé de lancer un vaste plan de restructuration de Canal+ qui représente 300 ME d'économies à terme.

KIWI VERT
Le dollar néo-zélandais a atteint cette semaine un plus haut depuis mai 2015 à 0,7345 dollar américain. La devise, qui affiche un rebond de 15% depuis le début de l'année, a été soutenue par une déclaration du gouverneur de la Banque centrale néo-zélandaise. Graeme Wheeler a estimé qu'une nouvelle baisse des taux n'était pas nécessaire dans l'environnement actuel.


A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Trop d'argent ?