L'EUROPE AU PAIN SEC

mardi 25 mai
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 25/05/2010 à 07h05

On assiste à une surenchère des plans d'austérité en Europe et l'Allemagne semble imposer de plus en plus facilement son modèle de rigueur. Les critiques fusent de partout, comme d'habitude...

Annonce de la première phase du plan de rigueur anglais hier et engagement allemand sur le retour du déficit à 3% du PIB
Il n'a fallu que quelques jours pour que l'Europe s'engage dans l'austérité alors qu'on pensait encore que seule la Grèce devrait se mettre au pain sec. Les pays attaqués comme l'Irlande, le Portugal et l'Espagne ont suivi mais maintenant on assiste à une véritable surenchère des pleins de rigueur dans toute l'europe. Alors une première remarque. Les politiques doivent une fière chandelle aux spéculateurs. Sans les attaques sur les dettes européennes et sur l'euro, il aurait été impossible de faire passer la pilule de l'austérité auprés des populations locales. Or on remarque que le mois de Mai n'a pas provoqué de révolution, même pas en Grèce

Certaines voix s'élèvent déjà, comme celle du chef économiste du FMI, Olivier Blanchard, pour dénoncer l'impact de ce zèle d'austérité sur la reprise
Si j'étais désagréable je dirais que c'était plutot un bon signe puisque le FMI et ses économistes se sont distingués par le fait qu'ils n'ont jamais rien réussi à prévoir. L'austérité est un danger, certes. Elle bride un éventuel rebond de la croissance par la hausse des taxes et impots et par la baisse des dépenses. Le problème c'est que nous n'avons plus le choix. La situation des finances de tous les pays est dans un état désastreux et la perte de confiance, pas seulement des marchés mais aussi des ménages nationaux qui préférent épargner que consommer tant ils craignent que les politiques n'aient pas le courage de prendre les bonnes mesures, est un frein bien plus fort à la croissance que les plans d'austérite

Il n'y a que l'Europe pourtant qui pour le moment s'engage dans cette voie
L'Europe est attaquée. Et c'est grâce au fait qu'elle est attaquée qu'elle prend enfin des mesures courageuses. Mais d'autres pays comme les Etats Unis pensent pouvoir échapper, comme ils ont souvent pu le faire, à une vraie politique de rigueur. Mais ce n'est pas avec 3 ou 4% de croissance qu'ils régleront leur problème de déficit et de dette. L'Europe doit changer. EN profondeur. Son modèle doit évoluer. Les plans de rigueur sont une première étape. La gouvernance économique, et la réforme des retraites sont les étapes suivantes. L'europe bouge et réagit et ça c'est déjà une bonne nouvelle.
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com