L'hélicoptère

vendredi 17 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 17/04/2020 à 07h55

Helicopter money. C'était une théorie un peu farfelue il y a encore quelques semaines. Le coronavirus est arrivé. Et l'argent a commencé à tomber du ciel.

CE SONT PLUTÔT...

...des Canadairs que des hélicoptères, mais "helicopter money" est devenu le terme qui illustre cette masse d'argent qui tombe directement sur les comptes des particuliers.
Les banques centrales distribuent de l'argent aux banques.
Elles distribuent de l'argent aux États, indirectement, en rachetant leurs dettes.
Elles distribuent de l'argent, aux entreprises, toujours indirectement en rachetant leurs dettes.

MAIS CELA NE SUFFIT PAS

Il faut relancer la consommation et compenser la perte de pouvoir d'achat liée à la crise.
Et on va donc plus loin.
Les États, et la France, une fois de plus en pointe pour ce type d'initiatives, distribuent de l'argent.
Beaucoup d'argent.
De plus en plus d'argent.

MAIS IL Y A DEUX PROBLÈMES

Le premier c'est qu'une fois qu'on commence à distribuer de l'argent, il est difficile d'expliquer à ceux qui vont en réclamer qu'on ne peut plus le faire. Si cette distribution d'argent devient un "acquis", sachant qu'en France on ne revient jamais sur les "acquis", la situation va être compliquée à gérer.

LE DEUXIÈME PROBLÈME

C'est qu'à force d'avoir répété aux gens "nous sommes en guerre", les ménages français ont fini par y croire.
Et, les Français, ceux qui le peuvent évidemment, chacun en fonction de ses revenus, ont décidé, pour l'instant, de ne pas dépenser leur argent, mais de le planquer sous leurs matelas, ou plutôt l'équivalent aujourd'hui du matelas en temps de guerre, le livret A. Certes, les Français ne consomment pas et épargnent parce que nous sommes en confinement, mais ils épargnent aussi parce qu'on leur a dit "nous sommes en guerre".

L'ANAPHORE DU PRÉSIDENT...

...jaloux du "moi président" de Hollande, ne va pas nous aider.
Difficile d'expliquer un jour que nous sommes en guerre et de s'inquiéter, comme le fait notre historien de l'économie, Bruno Le Maire, de la ruée des Français vers l'épargne.

LES ÉCHOS TITRENT

"Bercy craint un bond durable de l'épargne".
Et plus loin "Bruno Le Maire craint que cette épargne forcée ne se transforme en partie en épargne de précaution".
À la guerre comme à la guerre.

SI VOUS VOUS INQUIÉTEZ...

... pour Amazon et Netflix, sachez que le cours d'Amazon a enregistré un nouveau record avec une hausse de plus de 4%. Pour Netflix c'est encore 3% de hausse aujourd'hui et un nouveau record aussi.
Le Nasdaq, l'indice des valeurs technologiques américaines, a encore progressé aujourd'hui de 1.66% et n'est plus qu'à quelques pourcents de son record d'avant crise.
C'est intéressant : les valeurs technologiques américaines sont devenues des valeurs refuges.

LA BATAILLE DE LA SEMAINE

Lagardère.
Arnaud Lagardère est sous la pression d'un fonds activiste américain, Amber Capital.
Un fonds qui envisage de secouer sérieusement le mari de Jade lors de l'assemblée générale du 5 mai.
Nono, comme l'appelle la mère de Jade, a eu peur et il a appelé à la rescousse quelques poids lourds du capitalisme français dont Marc Ladreit de Lacharrière.
Rappelons qu'au conseil d'administration, Nono a déjà fait venir Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy.

C'EST ÉTONNANT

Cette habitude en France d'opposer l'économie à la vie. L'économie, c'est aussi la vie. Sans croissance, pas d'emplois. Sans emplois, pas de revenus. Et comment "vit-on" sans revenus ?

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a terminé la séance d’hier à l’équilibre à 4 350 points, cherchant désespérément une direction en digérant le chiffre le plus attendu de la séance : les nouvelles inscriptions aux indemnisations chômage aux USA. In fine, l’indice phare de la place parisienne a clôturé presque au même niveau que la veille. Certains opérateurs ont été tentés d'acheter le marché en vertu du principe « bad news is good news » dans l'anticipation de davantage d'aides gouvernementales.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé dans le vert, le premier a gagné 0.14 % et l’indice des techs a avancé de 1.66 %, notamment porté par les ventes solides de Netflix liées au confinement. A noter tout de même que le Département du Travail américain a annoncé plus de 5,245 millions de nouvelles inscriptions aux indemnisations chômage la semaine passée.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 3.15 %, dopé par l'annonce du Président Trump d'un plan de réouverture progressive de l'économie américaine.
Le CAC 40 est attendu cette matinée lui aussi, en hausse, dans le sillage des places financières asiatiques.
Le Brent se négocie à 28.57 $ le baril contre 27.76 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 697 $ contre 1 731 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.085 contre 1.0885 hier dans la matinée.

ABONNÉS MF PRIVÉ : NOUS VOUS ATTENDONS…

…à 11h pour notre conférence live sur YouTube, réservée aux abonnés.
Une conférence pendant laquelle un de nos experts boursiers vous donnera tous nos conseils à réaliser pendant cette période et à plus long terme.
Il répondra également à toutes vos questions sur les indices boursiers, nos portefeuilles et la gestion de vos portefeuilles, ainsi que toutes les valeurs sur lesquelles vous souhaitez un avis.
Abonnés : en savoir plus sur le live et poser vos questions.

ON S'EN FOUT ?

Gilead Sciences a publié des résultats encourageants sur les effets de son antiviral remdesivir sur 125 personnes atteintes de Covid-19 ; Bolsonaro a viré son ministre de la santé qui s'opposait à un déconfinement trop rapide; Un de nos lecteurs m'a expliqué que je ne comprenais pas bien l'esprit du "simple, basique" d'Orelsan, je vais bosser dessus ce week-end; Les ministres néozélandais baissent leur salaire de 20% sur 6 mois; La CGT refuse que ses membres retournent dans les salles de cours le 11 mai, dommage pour eux; Pour Macron, en Chine "des choses se sont passées qu'on ne sait pas", non!!!??? En voilà une surprise... bienvenue en Chine...; Le plafond du paiement sans contact va passer à 50 euros le 11 mai, décidément il va s'en passer des trucs le 11 mai; Bruno Le Maire, notre Alain Decaux de l'économie (c'est une blague pour seniors), veut que les coiffeurs recommencent à bosser le 11 mai; Le Nigeria ne rigole pas avec le confinement, 18 personnes abattues pour non-respect du confinement; Selon Adrien Quatennens de la France Insoumise, cette crise serait "l'échec de ceux qui ont préféré le libre marché à l'État", c'est vrai que le Venezuela s'en sort très bien; Le chanteur Christophe est décédé (d'une maladie pulmonaire a priori non liée au coronavirus); Que devient Carlos Ghosn? On l'a oublié lui avec toute cette histoire de coronavirus.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com