NOUVELLE SEANCE DE CHUTE A PARIS

lundi 08 août
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 08/08/2011 à 18h08

Le cauchemar continue à Paris qui enchaine une onzième séance consécutive de repli. Le CAC chute de 4.68%, à 3125 points, soit 153 points qui se sont envolés avec 6.18 milliards.

On a pourtant évité dans un premier temps le mouvement de panique grâce à l’intervention de la BCE qui a racheté des obligations italiennes et espagnoles ce qui a rassuré les marchés car l’intervention a permit de limiter la spéculation sur la dette souveraine de ces deux pays, mais la déprime à Wall street a fait replonger les marchés. Sur les autres places européennes, la crise de confiance est également montée d’un cran. A Francfort, le Dax redonne 4.79% et vient de casser les 6000 points, à 5937 points tandis qu’à Londres, le Footsie plie de 2.68% à 5 106 points. Madrid et Milan qui avait ouvert sur un rebond reculent respectivement de -1.58% et -1.19%. Vienne-5.35%, Athènes plonge de 6%
L’abaissement de la note de la dette américaine, désormais à AA+ avec perspective négative dans un contexte économique difficile est en train d’être intégrés et digérés par les marchés. Et c’est Wall street qui corrige le plus et entraine toutes les places dans son sillage. A la mi séance, le Dow Jones lâchait 3,10%, perdant plus de 355 points, à 11.089,95 points, et le Nasdaq abandonne 4.05% perdant plus de 100 points à 2.431,46 points. L'indice Standard & Poor's 500 reculait de 3,65% à 1.155,64 points. D’ailleurs, les investisseurs attendent une déclaration de Barack Obama qui doit s’exprimer au sujet de l'abaissement de la note de la dette américaine par l'agence de notation financière alors que l’ensemble des bourses du monde entier ont chuté sur fond de craintes des répercutions de la perte du Triple A. Parallèlement, on a pu observer quelques tensions sur les CDS américains qui s’inscrivaient sur de nouveaux plus hauts, signe que la dégradation de la note américaine n’est pas prise à la légère.

Sur le front des valeurs, le secteur automobile se distingue parmi les plus fortes baisses. Peugeot -9.1%, Renault-9.27%, Michelin -8.19% et puis du coté des équipementiers Faurecia -10.6%, Valeo -10.04%

Le secteur pétrolier se fait une fois encore massacré. Bourbon -8.58%, Technip et Vallourec retrouvent des niveaux inédits 57.93 euros sur Vallourec qui plonge de 9.46%, suivi de Technip -9.06%, à 56.78 euros.

Parmi les gadins du jour, on notera Alcatel-Lucent -9.71%, et Arcelor Mittal -9.59%, et Derichebourg qui ferme la marche du SBF 120 avec un plongeon de 11.5%, suivi d’Areva -11.1%
Sur le SBF 120, deux rescapés, Stallergènes grimpe de 1.22%, suivi de CNP assurances 0.88%

Sur le marché des changes, l’euro est mal orienté contre toutes les devises. Il recule de 0.69%, pour venir tester le seuil des 1.42 à 1.4208 face au dollar, plonge de 1.5% face au yen, à 100.26 et de 0.9%, à 1.07 face au franc suisse. Le dollar lui reste ferme, mais cède 0.88% face au yen à 77.60.

Les cours du pétrole accentuent leur repli, anticipant un ralentissement de la machine économique mondiale. Le WTI abandonne 3.88%, à 83.52$. Le Brent chute de 3.19%, à 105.83$

A l’inverse, l’once enchaine un nième record à 1710$ l’once.
A lire également
Journée luxueuse pour le CAC

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 1.45% à 5579 points, grâce surtout au secteur du luxe qui profite de la belle publication de LVMH après l’annonce de la croissance de ses ventes. Outre Atlantique, le Dow Jones (+0,81%) et le Nasdaq (+0,87%) montaient également à Wall Street après des chiffres rassurants sur le chômage et l’inflation, et malgré des tensions (mais aussi avec de l'espoir) sur les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com