On ne parle pas assez de l'Inde

lundi 26 juin
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 26/06/2017 à 07h15

Visite du premier ministre indien avec Trump à Washington aujourd’hui: on ne parle pas assez de l’Inde. On suit le moindre soubresaut de la politique économique chinoise mais on laisse trop souvent de côté un pays qui pourtant a fait une progression fulgurante.

CROISSANCE ET RÉFORMES

C'est tout d'abord le pays qui affiche la croissance la plus élevée des grandes puissances économiques. Avec un bond de 6.3% en 2013 à 7.9% en 2015. Elle s'est un peu ralentie en 2016 mais devrait tout de même afficher 7.2% en 2017 alors que la Chine bataille pour revenir au-dessus de 6.5%. Une accélération de la croissance depuis l'élection du Premier Ministre
Narendra Modi, élu en 2014, a mené à bien deux réformes majeures : une révision sur la loi des faillites mais surtout l'instauration d'une TVA unique, sur les biens et les services, qui a remplacé la multitude de taxes locales et fédérales.

INDIA VERSUS CHINA

L'Inde va bien donc. Et bénéficie d'une démographie encore galopante. Rappelons que la population a d'ores et déjà dépassé celle de Chine et que l'écart va se creuser, année après année. Rappelons aussi que le gouvernement a surtout réussi à surmonter ce qui aurait pu faire déraper l'économie l'année dernière, la démonétisation de 86% des gros billets en circulation.

INDIA VERSUS US

Et quelles relations avec les États-Unis ? Les États-Unis font un peu la même erreur que tout le monde. Ils ne s'intéressent pas assez à l'Inde. La Maison Blanche reconnaît que ce voyage aura pour objectif, je cite, d'étendre sa connaissance de l'Inde et de comprendre l'importance de la relation entre les deux pays. Trump va tout de même dérouler le tapis rouge pour le premier ministre indien, qu'il qualifie déjà de «true friend », un vrai ami.
Mais les sujets de désaccords sont nombreux, le climat, les échanges commerciaux et surtout l'immigration puisque les indiens sont particulièrement visés par les réformes de Trump sur les visas pour travailleurs qualifiés. L'Inde est évidemment un acteur majeur sur l'échiquier géopolitique mondial mais il va falloir se rappeler que c'est également devenu un moteur important de la croissance économique mondiale.

SAUVETAGE BANCAIRE EN ITALIE

L'Italie va dépenser jusqu'à 17 milliards d'euros d'argent public pour sauver deux banques vénitiennes, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca. La Banque Intesa Sanpaolo va reprendre les actifs sains des deux banques. J'ai dû louper un épisode car je pensais que la nouvelle réglementation bancaire européenne utilisée pour la vente à 1 euro de Banco Popular à Santander avait pour but d'éviter les opérations de sauvetages bancaires par les États.

QUELLE SITUATION POUR LES FINANCES PUBLIQUES ?

On attend avec impatience l'audit des comptes publics de la Cour des Comptes qui va nous permettre de savoir de combien de milliards nous dépassons les 3% du PIB. Macron doit montrer à l'Europe qu'il prendra toutes les mesures pour revenir sous les 3% pour obtenir de l'Allemagne une coopération dont il va être question aujourd'hui lors d'une nouvelle rencontre avec celle qui n'a plus d'yeux que pour notre Luck Mac. Je suis jaloux.

ENFIN ?

Bruxelles serait sur le point d'annoncer cette semaine une amende d'un milliard d'euros contre Google pour abus de position dominante. Il serait temps que l'Europe se bouge même s'il est déjà un peu tard. De toute façon, contrairement aux amendes américaines qui sont payées immédiatement de peur des sanctions, cette amende fera l'objet d'un appel. Mais c'est déjà une étape importante.

RIDE TO LIVE AND LIVE TO RIDE

Harley Davidson est en négociation avec Volkswagen pour racheter Ducati. Vive les bikers.

LA DEVINETTE DU JOUR

Qui est Marc Fesneau ?

LE COMEBACK DU JOUR

L'agence de notation Moody's a relevé d'un cran la note de la dette de long terme de la Grèce, passée de "Caa3" à "Caa2", et a revu sa perspective de "stable" à "positive".

À REVOIR ABSOLUMENT EN REPLAY

C'est votre argent exceptionnel vendredi soir. Nous avons rejoué la semaine avec nos Jedis de l'économie et de la finance, qui vous ont donné quelques conseils. Avec Emmanuel Lechypre, Christopher Dembik de Saxo banque, Christophe Barraud de Market Securities, Sébastien Faijean d'Id Midcaps, Christian Bito de CBT Gestion et Pauline Tattevin. De l'éco, de la finance et du fun. Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

ON S'EN FOUT ?
Xavier Bertrand n'est pas candidat à la présidence des LR et soutient Valérie Pécresse; Publicis ne veut pas participer l'année prochaine aux Cannes Lions, le festival de la Pub, j'ai appris à l'occasion que le budget de ce festival était supérieur à celui du Film; Le "Quotidien" de Yann Barthés a réuni en moyenne 1.16 million de spectateurs par jour; Le PS ne votera pas la confiance au gouvernement mais quel PS?; 10% des adultes français sont touchés par la baisse ou la perte de l'odorat; Les soldes commencent mercredi; Selon l'étude Panorabanques.com, les Français paieront en moyenne en 2017, 60.20 euros de frais de dépassement de découvert autorisé.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com