ON SE TROMPE DE COMBAT

jeudi 02 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 02/10/2008 à 07h10

Les gouvernements en font trop. Maintenant on parle d'un fonds d'aide à la finance de 300 milliards d'euros en Europe. Le projet ne passera pas mais même son évocation est ridicule.

Déclarations et démentis autour du projet du plan Paulson à l'européenne proposé par la France
Je vous disais qu'il régnait en ce moment une ambiance de concurrence entre les gouvernements qui en font trop. Aprés le chacun sa banque nationalisé, voici le chacun son Plan Paulson. L'idée vient de la France. Un fonds doté de 300 milliards d'euros d'aide au secteur financier. Un plan Paulson à l'européenne. Sauf que l'Allemagne est contre et qu'elle a entièrement raison. Ce plan n'a aucun sens. Le fonds Paulson n'est pas un fonds de reprise des banques, c'est un fonds de reprises des dettes toxiques des banques américaines, alors que le fonds européen serait une sorte de fonds de prise de participations dans les banques en difficulté à l'image de ce qui s'est fait pour Fortis ou Dexia. Merkel a raison, ce serait un chèque en blanc pour toutes les banques qui ont accumulé les erreurs

Cela serait il un soulagement pour le secteur financier européen?
Je pense, depuis plusieurs semaines, qu'on se trompe de bataille. Et la réaction au passage du Plan Paulson au sénat me conforte dans cette idée, même si on sait que l'étape importante sera le passage au congrés vendredi. Ce matin, on ne parle plus du plan Paulson, on parle de la récession mondiale qui est en train d'arriver. Les gouvernements en font trop pour la finance et pas assez pour l'économie. Et les ménages ne comprennent pas. Comment peut on leur dire que les caisses sont vides pour l'économie mais qu'on peut mobiliser 300 milliards pour des banques qui ont spéculé de façon stupide sur les marchés financiers

Sauver le systéme financier c'est indirectement aider l'économie?
La crise financière est en grande partie derrière nous, et entre les nationalisatons précipitées, les injections massives de liquidités, les divers plans de sauvetage on a fait ce qu'il fallait et les choses vont rentrer dans l'ordre. Ce qui est loin d'être réglé, c'est l'arrêt presque total de la croissance mondiale. Nicolas Sarkozy fait une erreur d'appréciation, François Fillon aussi. Au lieu de dire qu'ils sont prêts à tout pour sauver les banques, ils feraient mieux de dire qu'ils sont prêts à tout pour sauver l'économie. Les 300 milliards d'euros seraient plus utiles pour faire une barrière contre une hausse du chômage qui est inéluctable.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com