On va régler vos comptes

mardi 31 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 31/03/2020 à 08h20

Je vous l'avais promis. Ça fait deux semaines que vous galérez et que vous êtes énervés. Tant mieux. On va essayer de canaliser votre colère et d'utiliser une (toute) petite partie de votre temps (très) libre pour vous faire gagner de l'argent . "Encore!", allez-vous vous exclamer "mais il nous a déjà fait le coup la semaine dernière avec le cash" (voir l'épisode précédent). Eh bien non !

CETTE FOIS

Il ne s'agit pas de vos 600 milliards d'euros de cash qui dorment sur votre compte courant et sous votre matelas.
Non.
Cette fois il s'agit des 54 millions de contrats d'assurance-vie que vous détenez.
Oui.
54 millions.
Et sur une large et écrasante majorité de ces contrats, vous gâchez encore de l'argent.
Alors, vous connaissez la musique ?
Consacrez-nous une (toute petite) demi-heure.

ALLEZ CHERCHER...

...votre ou vos contrats d'assurance-vie.
Les relevés.
Simple, basique.
Maintenant regardez vos relevés de fin d'année sur lesquels vous avez les détails des frais et commission...

ET QU'EST-CE QUE VOUS REMARQUEZ ?

Je vous le demande...
Vous remarquez que le taux de votre fonds euros a fondu parce que votre contrat est vieux et que plus personne ne rémunère bien les vieux contrats.
Mais vous remarquez surtout...roulement de tambour...stupeur...que vous gagnez moins que celui qui vous a vendu le contrat d'assurance-vie.
Entre les frais sur les versements et les frais de gestion élevés, votre solde pour l'année est pathétique.

C'EST NORMAL

Vous continuez à verser de l'argent sur un contrat d'assurance-vie avec des frais d'entrée, avec des frais de gestion élevés, pour rien...
Prenez donc quelques minutes pour calculer, à la main, sur un coin de nappe combien vous auriez gagné avec zéro frais sur versements, une commission de gestion très basse et un fonds euros de qualité...
Si même ce petit exercice vous fatigue, malgré les sommes en jeu, contactez-nous et on vous fera un audit gratuit de vos contrats d'assurance-vie.
Simple, basique...

MAIS JE VOUS AVAIS DIT...

...que ça allait cogner...
Je vous conseille également de changer de crémerie si le crémier, ou la crémière, vous a convaincu depuis la fin 2019 qu'il fallait sortir des fonds euros "qui ne rapportent plus rien" pour investir sur des unités de compte corrélées à la Bourse parce que "la Bourse, ça ne peut que monter" parce qu'il y a les banques centrales, etc, etc, vous connaissez la chanson...
Obtenez une information sur nos contrats d’assurance-vie sans frais d’entrée
Montre en main, encore une fois, ce petit exercice vous a demandé quelques minutes seulement.

LE RESTE DE L'ACTU

LA MACHINE ÉCONOMIQUE...

...doit repartir.
Et elle va repartir.
Je vous le dis tout net, je ne crois pas que nous ayons les moyens de prolonger ce confinement au-delà de la fin avril.
Je me trompe peut-être, sûrement même, mais les banques, la BPI et le gouvernement sont déjà débordés par les demandes de prêts et d'aides des entreprises.
Alors, envoyer vite les kits de tests pour qu'on recommence à bosser.

DOMMAGE...

...que nous ne puissions pas rouler en voiture pendant des heures.
Le pétrole s'est effondré.
Encore.
Le secteur du pétrole de schiste américain est sous pression.
L'Arabie Saoudite pratique la politique du désert brûlé.
Le pétrole est au plus bas depuis 18 ans !
20 dollars seulement...

IL NOUS SEMBLE...

...que cette guerre du pétrole ne peut pas continuer très longtemps.
Elle est destructrice pour le schiste américain, pour la Russie, pour l'Iran, mais aussi pour l'Arabie Saoudite et ses alliés de l'OPEP.
Abondance d'offre et chute de la demande, un cocktail explosif.
Il va falloir que l'Arabie Saoudite et la Russie se mettent d'accord.
No alternative.

LE TARIF

Selon l'OFCE, un mois de confinement = 2.6% de PIB en moins sur l'année.
Ouch.
Et plus on attend, et plus le redémarrage sera compliqué.
L'économie ou les vies ?

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Tentant de consolider la hausse de la semaine dernière (aux alentours de 11 % de gains), le CAC 40 a terminé la séance d’hier en légère hausse de 0.62 % à 4 378 points. L’indice phare de la place parisienne a malheureusement été plombé par de gros dégagements sur Airbus (-10 %) et sur le trio bancaire BNP, Crédit Agricole et Soc Gén.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont clôturé en hausse de respectivement 3.19 % et 3.62 %, portés par les valeurs de la santé, à commencer par Johnson & Johnson. Ce dernier a confirmé un accord d’un milliard de dollars avec l'administration Trump sur la création de capacités de fabrication de vaccins contre le coronavirus, qui pourraient être disponibles début 2021.
Ce matin, le Nikkei a fini en baisse de 0.88 %.
Le CAC 40 est attendu cette matinée dans le vert. Les investisseurs ont accueilli favorablement le rebond inattendu de l'activité du secteur manufacturier en Chine au mois de mars, même si les analystes s'accordent à dire qu'il est trop tôt pour évoquer une stabilisation de l'économie dans le pays.
Le Brent se négocie à 23.05 $ contre 23.47 $ le baril hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 616.80 $ contre 1 620.40 précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1019 contre 1.1089 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Les contrôles fiscaux sont suspendus; Selon les Échos, le gouvernement réfléchit à un doublement de la prime Macron; À lire, encore dans les Échos, une tribune: "pourquoi l'Allemagne dispose de tests et pas la France", oui, pourquoi ?; Hier c'était 5.5 millions, aujourd'hui c'est 10 millions de masques qu'on a reçus de Chine, il ne reste plus que 984 500 000 masques à recevoir, on tient le bon bout; Une pénurie de préservatifs nous pend au nez (c'est une image); Le confinement a été levé à Malte; Un dirigeant de Red Bull veut contaminer ses pilotes F1 pour les immuniser pour le début de la saison; Trump ne veut pas payer pour assurer la sécurité de Meghan et Harry; Et la palme d'or pour Rama X qui malgré son nom a XX femmes dans son harem délocalisé dans un palace allemand.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com