Optimiste

mercredi 16 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 16/09/2020 à 07h24

Les économistes sont plutôt pessimistes.
Ils pensent que la reprise commence déjà à s'essouffler du fait de l'accélération de la propagation.
Et que nous allons avoir une deuxième vague de crise économique avec une accélération des faillites d'entreprises et une flambée des licenciements.
Mais il y a une alternative.
Plus optimiste.

LA RÉSERVE DE CROISSANCE

La crise a été unique.
Elle ne ressemble à aucune autre, nous l'avons suffisamment répété.
Mais la sortie de crise elle aussi est unique.

UNIQUE

Unique parce que jamais les banques centrales n'ont réagi avec autant de rapidité et autant de force.
Unique parce que les gouvernements ont un chèque en blanc pour la relance.
Unique parce que les ménages n'ont jamais eu autant d'épargne du fait du financement du chômage partiel et de l'épargne forcée de la période de confinement.
Unique parce que les entreprises n'ont jamais eu autant de trésorerie du fait du financement du chômage partiel, des PGE et des réductions de dépenses forcées de la période de confinement.

NOTRE OPINION...

...est la suivante :
Nous avons une réserve de croissance phénoménale.
Après une crise très violente, il y a généralement un rebond puissant lié à un effet de rattrapage.
Or, quand on regarde le niveau de l'épargne et le niveau de trésorerie des entreprises, on s'aperçoit que cet effet de rattrapage n'a été que très partiel.
Nous avons rebondi, certes, mais nous n'avons pas épuisé toutes les réserves.

SI VOUS RAJOUTEZ...

...à l'épargne des ménages et à la trésorerie des entreprises le montant de plans de relance à venir, vous avez des munitions considérables pour une deuxième vague...de rebond.
Un plongeur vous dira qu'on remonte d'une plongée profonde par paliers.
Nous sommes à un premier palier.
Mais nous sommes très loin de la surface.

POUR DÉCLENCHER...

...cette deuxième vague de rebond, et atteindre le prochain palier, il va cependant falloir que la situation sanitaire s'améliore, que le climat anxiogène s'apaise.
Grâce à un vaccin.
Ou grâce à une immunité collective après la vague massive d'infections.
Et la situation va, un jour, s'améliorer.
Et le potentiel de rebond économique s'exprimer.

CHANCES

Il y a plus de chances qu'on ait des bonnes surprises économiques que des mauvaises.
Je sais.
Dire cela n'est pas dans l'air du temps.
Mais nous n'aimons pas les consensus.

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?




IL VA FALLOIR SE CALMER
Après avoir été les derniers de la classe en matière de tests, les Français sont devenus hystériques et se testent par millions.
Ils se testent trop.
Les laboratoires sont débordés.
Et l'accès aux tests va sûrement devoir être limité dans les semaines à venir.

LES NOUVEAUX ENVAHISSEURS DU JOUR

Les cas contacts.
Mais David Vincent les a vus (blague pour boomers, désolé pour les jeunes).

TIKTOK

Finalement, Tiktok va devenir une société américaine, qui sera toujours détenue en majorité par le chinois ByteDance et dans laquelle Oracle aura une participation.
Trump devrait accepter.

BARRE À DROITE

Pour Macron la prochaine campagne électorale se jouera à droite.
Il a donc décidé de taper sur les Verts avec ses blagues sur la 5G et les Amish.
Il veut finir de piller Les Républicains, avec la bénédiction de Sarko, pour devenir le candidat incontesté du centre droit et de la droite.
Si les Verts, les Partis socialistes et communistes, et pourquoi pas la France Insoumise, refont le coup de l'Union de la Gauche, on pourrait quand même avoir des surprises.

LE COUP DE TONNERRE DU JOUR

Jean-Pierre Pernaut arrête le 13 heures de TF1 qu'il présente depuis 33 ans.
Finalement Macron avait raison : le monde d'après ne ressemblera plus jamais au monde d'avant.

OUH LA LA

L'OMC va déclencher la colère de Trump qui n'aime déjà pas tous les organismes qui favorisent le multilatéralisme.
L'Organisation Mondiale du Commerce a eu la bonne idée de condamner les États-Unis pour les taxes imposées sur les produits chinois.
Je n'aimerais pas être à leur place quand Trump va apprendre la nouvelle en lisant notre newsletter.

ATTENTION : PLUS QUE QUELQUES JOURS POUR M RENDEMENT 3

Pour cette rentrée patrimoniale, MeilleurPlacement vous propose M Rendement 3. Un produit avec un potentiel de gain attractif et une protection très rassurante.
Le produit offre un gain de 6,5%*, en plus du remboursement du capital initial, dès la première année, si l'indice de référence est en hausse sur un an.
Si ce n'est pas le cas, le processus est répété chaque trimestre, et le capital peut donc être remboursé si l'indice de référence est en hausse par rapport à son niveau initial. Avec un gain de 1.625%* par trimestre écoulé.
Un processus qui peut être répété, tant qu'il n'y a pas de remboursement, pendant 10 ans.
Au bout de 10 ans, si le produit n’a pas encore été remboursé, il arrive à échéance.
Si l'indice de référence a perdu plus de 60% : l’investisseur subit la même perte que l’indice.
Si la baisse de l'indice est comprise entre -40% et -60% : le capital est remboursé.
Si l'indice n'a pas baissé de plus de 40% : le capital est remboursé, plus un gain de 65%* (6,5% X 10 ans).
Vous gagnez donc 65%* même si l'indice a fait -15%, -25% ou -35%...
Le produit est disponible à la souscription en ce moment et jusqu’au 5 octobre, sauf clôture anticipée si l’enveloppe est épuisée. Ne perdez pas de temps.
>>Recevez une information détaillée sur M Rendement 3

DU CÔTÉ DES MARCHÉS
Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Tous les regards sont tournés vers la Fed et Jerome Powell.
Les investisseurs ont privilégié la prudence avant les annonces de politique monétaire de cette dernière.
Le CAC 40 a terminé la séance d’hier en hausse de 0.32 % à 5 067 points.
Outre-Atlantique, le Dow Jones a fini à l’équilibre (+0.08 %) et le Nasdaq a gagné 1.21 %.
Jerome Powell, le Président de la Réserve fédérale américaine, a déjà laissé entendre qu'il ne comptait pas toucher aux taux directeurs de l’institution.
Finalement, le boss de la Fed préfère jouer le statu quo avant l'élection présidentielle américaine du 3 novembre.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 0.09 %, encore une preuve que les investisseurs sont nerveux et attentistes.
Le CAC 40, quant à lui, est attendu à l’équilibre cette matinée.
Le Brent se négocie à 41,2 $.
L'once d'Or se négocie à 1 956 $.
L'euro/dollar est à 1,185.

ON S'EN FOUT ?

C’est l’hécatombe de baleines grises du Mexique à l’Alaska (Le Monde); Les Français mangent en moyenne 25 hamburgers par an; Échange exceptionnel sur une radio hier... débat sur la peine de mort... question de l'animateur à un auditeur révolté par les multirécidivistes et favorable à la peine de mort : "Mais en quoi le rétablissement de la peine de mort empêcherait la récidive"? ...réponse de l’auditeur: "ben quand on est décédé, c’est compliqué de récidiver"; Édouard Philippe va devenir administrateur d'Atos; Le nombre de cyclistes accidentés à Paris a bondi de 30% et il y a eu 2 morts en 24h (non...on ne s'en fout pas...la rubrique s'appelle "On s'en fout ?", avec un ?... je dis cela avant d'avoir les traditionnels messages de réactions outrées); Une institutrice qui a donné des crêpes à un enfant de 6 ans tout en connaissant son allergie, provoquant sa mort, est condamnée à 12 mois de prison avec sursis (Le Parisien); À sa keynote hier, Apple n'a pas encore annoncé le lancement de l'iPhone 12, mais comment on va faire ???


* Hors prélèvements fiscaux et sociaux et frais de gestion applicables aux contrats d'assurance vie ou de capitalisation concernés, hors faillite ou défaut de paiement de l'émetteur et de son garant, pour un investissement pendant la période de commercialisation. Une sortie anticipée du support (par suite de rachat, d'arbitrage ou de décès prématuré de l'assuré) se fera à un cours dépendant de l'évolution des paramètres de marché au moment de la sortie (niveau de l'indice sous-jacent, des taux d'intérêt, de la volatilité, des primes de risque de crédit) et pourra donc entrainer un risque sur le capital, non mesurable à priori. Les produits structurés présentent un risque de perte en capital. Cet investissement s’adresse à des investisseurs disposant des connaissances et de l’expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques inhérents au support proposé. Il est recommandé à tout souscripteur intéressé, d’apprécier, au regard des risques encourus et sur la base de son propre jugement ou des recommandations des conseillers qu’il aura estimé utile de consulter, l’adéquation du support à ses besoins et à sa situation patrimoniale et fiscale.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com