Paris renoue avec les 3200 points

lundi 05 décembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 05/12/2011 à 18h12

Paris a gardé le cap tout au long de la séance, manifestement déterminé à clôturer au dessus de la résistance majeure des 3200 points. C’est désormais chose faite avec un CAC qui s’adjuge 1.15%, à pour rejoindre in extremis le pallier des 3200 en clôturant en 3201, avec 2.5 milliards échangés.

Les marchés étaient donc résolument optimistes, affichant leur confiance dans la résolution de la crise après le souhait émis par la France et l'Allemagne de mettre en place un nouveau traité en Europe pour renforcer la discipline budgétaire.
Le tandem franco-allemand réclame notamment des "sanctions automatiques" envers les pays membres de l'Union européenne dont le déficit dépasserait les 3%, une perspective qui plait au marché car elle fait la preuve que l’Allemagne et la France peuvent trouver un terrain d’entente pour faire un pas vers une union économique. Preuve d’un regain de confiance, le 10 ans italien refluait sous le seuil des 6%, à 5.99% précisément dans le sillage du plan d’austérité draconien qui sera mis en place en Italie pour contenir la trajectoire de la dette publique. Ailleurs, Francfort s’adjuge 0.46%, l’euro stoxx 1.32%, Londres grappille 0.36% alors que Milan signe la meilleure performance en s’envolant de 3.03 %
Les valeurs financières continuaient leur rallye, dopées par les espoirs sur la zone euro, à l'image de Société Générale qui s’adjuge +6.56% à 20.14 euros. Crédit agricole bondit de 5.42%, à 5.06 euros, BNP Paribas prend +4,92% à 33,15 euros. Sur le SBF 120, Dexia bondit de +7,37% à 0,38 euro alors qu'un accord a été trouvé entre la Belgique, la France et le Luxembourg sur un mécanisme de garantie temporaire des financements de la banque.
Les valeurs cycliques, dépendantes de la conjoncture, se distinguent parmi les plus fortes hausses comme Eiffage +8.42% Vallourec +4.04%, à 52.07, Lafarge 3.79%, ou encore Alstom 3.6%
Enfin, Hermès signe la plus forte baisse du SBF 120, le titre recule de 3% à 223, euros alors qu'il table sur une croissance, de l'ordre de 10%, en 2012.
STM lanterne rouge plombé par une recommandation défavorable se replie de 1.66%
Sur le marché des changes, l’euro se raffermit de 0.35% à 1,3458 face au dollar et termine à l’équilibre à 104,66 face au yen. Le billet vert quant à lui se déprécie contre toutes les devises et se négocie à 77.71 face à la monnaie nipponne.
Du côté du baril de pétrole, le Brent reprend 0,75% à 110,5 dollars tandis que le WTI est en hausse de 0.93% à 101.94 dollars. Une hausse favorisée par le regain de tensions entre Téhéran et les capitales occidentales accentuant les risques d’interruption des livraisons en provenance d’Iran, cinquième exportateur mondial de pétrole.
Enfin, l’once est d’or se repli de 0.45% à 1 743 dollars l’once.
A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER L'Or encore
visuel-morning
GESTION ACTIVE Fin de semaine stable
visuel-morning
GESTION ACTIVE Le bilan de la semaine