PAS DE FAILLITE MAIS UNE PROCEDURE DE SAUVEGARDE POUR LES ETATS?

mardi 19 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 19/01/2010 à 08h01

Un état peut il faire faillite? C'est la question qu'on se pose depuis des semaines. La réponse est; techniquement oui. Mais en réalite les Etats vont avoir envie de recourir à une autre technique; le Chapter 11 ou la procédure de sauvegarde contre les créanciers. Soit frontalement comme l'Islande, soit plus sournoisement comme l'Argentine qui veut cacher ses réserves de change...



Argentine, Islande, Grèce , ça chauffe un peu partout sur le problème de la dette des Etats.
On assiste à une situation étrange et passionnante. Mais qui ouvre des horizons qui sont tout de même un peu inquiétants. Depuis quelques semaines, une brèche s'est ouverte. Avec une idée qui était jugée jusqu'à présent rarissime voire impossible. Les Etats les plus endettés se disent finalement: et si on ne remboursait pas? Et si notre dette devenait le problème du créancier et plus le notre ? Du coup la question: est ce qu'un pays peut faire faillite n'est plus d'actualité. Et la question devient: est ce qu'un pays peut se mettre de lui même en procédure de sauvegarde ou en Chapter 11. C'est finalement à cette question que vont répondre les Islandais par référendum. Et c'est cette question qui provoque cette semaine une crise constitutionnelle en Argentine.

Alors, est ce que c'est possible? Pourquoi pas? Si une entreprise peut se mettre en procédure de sauvegarde c'est à dire geler ses dettes pour les renégocier pourquoi un Etat ne pourrait pas le faire? Et est ce que ce ne serait pas souhaitable d'ailleurs. Rappelons que pour rembourser une dette astronomique, et les dettes de tous les Etats ou presque, y compris les grands pays développés, sont astronomiques, il n'y a qu'une solution: un passage par une cure d'austérité d'une telle violence que le pays ne veut éviter une récession et des tensions sociales.

Est ce la porte ouverte à une crise sans précédents? Je ne suis pas d'accord. On ne peut pas continuer à ignorer le problème de la dette des Etats et prétendre qu'ils pourront le rembourser un jour. Plus on est dans le déni et plus on prend de risque. Il faut au plus tôt entrer dans une négociation internationale pour tenter de renégocier la dette des pays les plus exposés avant que chaque pays ne suive l'exemple de l'Islande ou de l'Argentine et décide seul de se mettre non pas en faillite, mais en procédure de sauvegarde...
A lire également
Epargne : épargner pour préparer sa retraite c’est tendance !

Épargner pour préparer sa retraite c’est tendance ! C’est ce que révèle l’édition 2015 de l’Observatoire des Retraites Européennes du cabinet Eres. L’épargne retraite des Français pèserait 734 milliards d’euros en 2014. Un chiffre qui ressort en hausse de 5% par rapport à 2013. Surtout, ce montant représente 23% de l’épargne financière des ménages.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com