Pas d'optimisme béat

jeudi 31 décembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 4 ans - Le 31/12/2015 à 08h28

Une fois n’est pas coutume, l’heure n’est pas à l’optimisme béat chez les Madame Irma concernant les perspectives de 2016. Il faut dire que 2015 n’aura pas été une année comme les autres… Coté économie, la chute des matières premières, la fin de l'ère des taux zéro aux USA, l’effondrement des BRICS et les troubles géopolitiques ont provoqué quelques soubresauts sur les marchés financiers. Autant d’éléments qui devraient continuer de peser sur la croissance économique en 2016. Une croissance qui sera «décevante et inégale » prédit d'ailleurs Christine Lagarde, la patronne du FMI. Ça promet.

ATTENTION RALENTISSEMENT

Ce n’est pas la fête au FMI. Christine Lagarde, la patronne de l’institution, prévoit une croissance économique mondiale décevante en 2016. Elle s’inquiète notamment du relèvement des taux d’intérêt américains qui pourrait être dévastateur pour certains pays.

POMME ROUGE

Apple devrait finir l’année boursière légèrement dans le rouge hors dividende. Les marchés anticipent un potentiel ralentissement des ventes d'iPhones l’an prochain, une première depuis le lancement de l’iPhone en 2007. Pour ne rien arranger, la filiale italienne d’Apple a accepté de verser 318 millions d’euros au fisc italien pour avoir oublié de déclarer auprès de l’administration fiscale environ 206 millions de dollars sur sa déclaration fiscale 2010 et près de 853 millions d’euros sur celle de 2011.

UN CADEAU MEILLEUR QUE L'IPHONE

Pour vos proches : Inscrivez-les tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

LA RUSSIE PRÉPARE UN PLAN D'AUSTÉRITÉ

Le ministre russe des Finances Anton Silouanov a averti que l'année 2016 s'annonçait difficile pour l'économie russe, déjà en récession. En cause l'ampleur de la chute du pétrole alors que le Budget russe table sur un baril à 50 dollars. Un baril à 40 dollars forcera Moscou à des mesures d'économie et privatisations. Un an après avoir subi sa pire chute en 15 ans, le rouble a de nouveau connu un mois de décembre noir, tombant hier à son plus bas niveau de l'année face au dollar.

LA GRANDE MUTATION

Le secteur bancaire mondial commence sa mue. Une mue qui se transformera en révolution quand les nouvelles générations nourries au numérique deviendront leurs clients. Mais les banques françaises elles, bénéficient encore d’une situation étonnante, voire aberrante. Les Français sont toujours aussi peu mobiles. Même si les banques en ligne progressent, leur part est marginale et les Français continuent à payer des frais bancaires absurdes sans broncher. Tant que cela durera, les banques françaises n’auront pas besoin de prendre de mesures radicales.

LE TRIOMPHE DES FOURMIS

L’année 2015 est une belle illustration du fait que les Français gèrent mieux leur épargne. Car les Français sont des fourmis. Nous avons encore, malgré la crise, malgré notre croissance nulle, malgré un chômage dramatique, un des taux d’épargne les plus élevés au monde. Le signe d’un manque de confiance dans l’avenir mais surtout d’un manque de confiance total dans la capacité de l’État à faire face notamment au paiement des retraites.

S'IL Y A UNE CHOSE QUI FONCTIONNE BIEN EN FRANCE

C'est notre administration fiscale. Son savoir-faire en matière d'imposition est un atout de taille pour le gouvernement. Depuis sa création en juin 2013, le service de traitement des déclarations rectificatives (STDR), qui a la charge de traiter les demandes de régularisation de contribuables détenant des avoirs à l’étranger non déclarés, ne désemplit pas. Plus de 8.800 nouveaux dossiers sont arrivés en 2015, selon le dernier pointage de Bercy effectué mi-décembre. Ce qui porte à 45.000 le nombre de dossiers de « repentis fiscaux » enregistrés depuis l’origine par la cellule.

JOUR J !

Il ne vous reste plus qu’aujourd’hui pour profiter de l’offre exceptionnelle sur l’abonnement MF Privé ! Conseil boursier, conseil en allocation d'actifs et réponses en 24 heures à toutes vos questions d'argent, en plus des newsletters du matin et du soir. Votre conseiller privé MonFinancier à 119 euros pour un an (au lieu de 159 euros). N'attendez plus et profitez de notre offre à 119 euros pour un an.

MOINS D’IMPÔTS PLUS DE TAXES SUITE

Dans la série moins d’impôts plus de taxes, on continue avec les droits de mutation sur les achats immobiliers communément appelés et à tort, les frais de notaire. A partir du 1er janvier donc demain, Paris et la Mayenne vont rejoindre les nombreux départements à avoir relevé leur taux à 4,50%. Pour faire simple, pour un appartement de 70 mètres carrés à 550 000 euros, les acquéreurs devraient payer 3 850 euros supplémentaires en droits de mutation. Pour acheter un bien, il ne reste plus que les départements de l’Indre, l’Isère, le Morbihan, la Martinique et Mayotte qui n’ont toujours pas appliqué une hausse de cette taxe

LE DRAME DU CHÔMAGE

Chaque mois c'est le même scénario. Le taux de chômage augmente. Des nouveaux records dramatiques. Et...aucune réaction politique. Le gouvernement se planque, attend que ça passe et prie pour qu'un jour cela s'inverse. Aucune réunion d'urgence, aucun sommet, aucun "Grenelle" de l'emploi. Toutes catégories confondues, nous sommes proches des 6 millions de chômeurs. 6 millions. C'est dramatique.

LA FIN DES BRICS

Quel enseignement peut-on tirer de la fin de cette aventure des BRICS ? Brésil, Russie, Inde, Chine se sont pris la réalité économique en pleine face. Que les investisseurs ont vraiment l’instinct grégaire. Dans les marchés, il y a les leaders et ceux qui suivent. Que le marketing n’est que du marketing et avec du recul mettre dans le même panier des pays aussi différents que le Brésil, la Chine, l’Inde ou la Russie était totalement absurde d’un point de vue financier. Et qu’enfin c’est peut être au moment où plus personne n’en veut qu’il faut s’intéresser à ces pays en déconfiture.

LE TTSO DE LA SEMAINE

2015 aura vraiment été une super année !
Le cabinet de conseil Dealogic annonce aujourd'hui qu'en 2015, pour la toute première fois, la barre des 5.000Mds$ a été passée par les opérations de fusions acquisitions (dites M&A) menées par les entreprises à travers le monde. Joie. Au premier rang des deals de l'année : le rachat par Pfizer du laboratoire Allergan : 160Mds$... afin de pouvoir transférer son siège des US en Irlande et échapper à l'impôt (3x plus élevé) aux US. 2015, super année. N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO! C'est très simple et c'est ici.

L’HEURE DU BILAN

Découvrez l’analyse de Marc Fiorentino qui revient sur les grands évènements qui ont marqué l’actualité économique en 2015 : Taux négatifs, banques centrales, chute du pétrole, éclatement du concept des BRIC, jusqu’à l’écrasante domination américaine dans les nouvelles technologies. Tour d’horizon des moments forts de l’année économique. Pour la lire, c'est ici

Bonnes fêtes de fin d’année !

La rédaction de MonFinancier

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com