Placements : pourquoi choisir un PEA assurance plutôt qu'un PEA bancaire ?

mercredi 06 novembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 06/11/2019 à 14h11

Lorsqu'il s'agit d'ouvrir un plan d'épargne en actions, l'épargnant a le choix entre le PEA bancaire et le PEA assurance. Si le premier est connu du grand public, le second est un peu plus confidentiel. Et pourtant, le PEA assurance permet de valoriser ses investissements sur le long terme via un placement diversifié en OPCVM, d'optimiser sa fiscalité ou encore de se constituer un complément de revenus.

PEA Assurance : A fonds la gestion

Le PEA (Plan d'épargne en actions) est un plan qui permet aux épargnants d'investir en actions françaises et européennes, et de bénéficier d'une fiscalité douce à condition de conserver les sommes dans le plan pendant au moins 5 ans.

Un PEA bancaire est détenu dans une banque. C'est un compte titres bloqué avec une fiscalité avantageuse. Il permet aux épargnants de se constituer et gérer soi-même un portefeuille d'actions sur le long terme.

Toutes les actions françaises et européenne (UE) sont éligibles au PEA. Les OPCVM sont également éligibles s'ils détiennent au moins 75% d'actions éligibles. Le PEA bancaire est donc idéal pour les épargnants qui veulent "boursicoter" avec des titres en direct.

Le PEA assurance est plus contraignant : Il s'agit d'une enveloppe détenue dans une compagnie d'assurance, et ressemble donc à un contrat d'assurance-vie. L'assureur détermine les produits qui seront disponibles dans l'enveloppe. On n'y trouve pas d'actions en direct, mais uniquement des OPCVM éligibles.

Mais ce qui peut paraître une contrainte est souvent un avantage : les OPCVM sont parfaitement adaptés aux investisseurs particuliers qui ne veulent pas s’embarrasser à gérer eux-mêmes un portefeuille d'actions. Il le confie donc à des gérants qui vont sélectionner les meilleurs titres à mettre dans le portefeuille. La gestion est donc déléguée à un professionnel. Dans l'enveloppe PEA Assurance, l'épargnant bénéficie déjà d'une sélection d'OPCVM réalisée par l'assureur.

La variété dans les supports investis permet d'optimiser le couple rendement/risque, sans les tracas de gestion pour l'épargnant.

A savoir : sur le PEA Assurance MonFinancier PEA, vous bénéficiez d'une sélection de 125 OPCVM sans frais d'entrée.

>> Je souhaite recevoir une information complète sur MonFinancier PEA

Un double avantage fiscal

Beaucoup moins répandu que le PEA bancaire, le PEA assurance est ouvert, comme son nom l’indique, auprès d'une compagnie d'assurance. Le PEA assurance donne ainsi lieu à la souscription d'un contrat de capitalisation en unités de compte, mais qui permet de profiter des avantages du PEA. Il permet de surtout cumuler les aspects des deux enveloppes fiscales : PEA bancaire et contrat de capitalisation.

Le PEA assurance est soumis aux mêmes règles de détention et de durée qu’un PEA en banque : exonération d’impôt sur le revenu tant que les produits sont réinvestis dans le PEA, exonération des plus-values sous réserve de respect d’une durée de conservation de 5 ans

En cas de retrait avant 5 ans, l'enveloppe PEA est dite "cassée" et le gain total du plan est imposé (IR + PS ou flat tax). Mais dans le cas d'un PEA Assurance l'enveloppe est converti en contrat de capitalisation. Si cela n'empêche pas de subir une fiscalité au moment du rachat, cela permet de conserver les titres dans une enveloppe fiscale et de conserver l'antériorité du placement. Au bout de 8 ans, le PEA assurance devenu contrat de capitalisation bénéficie d'avantage fiscaux sur les rachats, les mêmes que pour l'assurance-vie (notamment les abattements de 4600 € et 9200€ sur les gains).

Ainsi, il est possible de le transmettre tel quel par donation ou succession (en conservant l'avantage fiscal). Le contrat de capitalisation peut, par exemple, faire l'objet d'une donation (contrairement à son cousin assurance-vie) de nue-propriété aux enfants. Dans tous les cas le donataire (celui qui reçoit) bénéficie de l'antériorité fiscale du contrat. Il se révèle également être un excellent outil de transmission.

>> Je demande une information complète sur le PEA assurance

Une disponibilité des fonds avec le mécanisme de l'avance

Comme un contrat d'assurance-vie, le PEA assurance permet de demander des avances sur le contrat. Un avantage non négligeable pour des personnes qui ont un beau projet en vue mais qui n'ont pas les liquidités à disposition.

Pour rappel, l'avance est une somme d'argent mise à disposition par l'établissement financier auprès duquel vous avez souscrit votre contrat d'assurance vie ou de capitalisation, et dont le montant maximum dépend de la somme figurant sur le contrat : entre 60 % et 80 % du montant investi selon les contrats.

L'avance n'est en principe autorisée que si elle est prévue dans les conditions générales du contrat. Si votre contrat vous le permet, vous aurez les fonds plutôt rapidement, sous huit à dix jours.

Un avantage de plus pour le PEA assurance là où sa version bancaire est plus restrictive puisque tout retrait effectué avant 5 ans entraîne la clôture du plan.

Des frais réduits

Outre la performance intrinsèque à la gestion, l'absence de frais est aussi une source de performance ! Les frais de transaction ont en effet un impact sur le rendement d'un placement notamment pour les PEA bancaires des réseaux traditionnels. Ceux-ci sont bardés de frais : frais de courtage, droits de garde, commission proportionnelle à la taille du portefeuille... Mis bout à bout, ces frais rognent la performance boursière. Du côté des courtiers en ligne, leur tarification est certes plus compétitive, mais il n'empêche que le moindre aller/retour sur une ligne supporte des frais de courtage.

Alors, MonFinancier vous propose ainsi une offre 100% OPCVM sur laquelle vous ne payez pas de frais d’entrée, ni de sortie, ni droits de garde. Il n’y a pas non plus de frais de dossier, et "last but not least", tous les arbitrages sont gratuits ! Vous pouvez donc franchir le cap des fonds communs de placement en confiant la gestion de votre épargne à des sociétés de gestion prestigieuses. Ce qui fait la force de l'offre MonFinancier PEA, c'est aussi sa tarification qui est parmi la plus basse du marché :

Frais à l'entrée et sur les versements : 0 %

Frais d’arbitrage (illimités) : 0 %

Frais annuels de gestion : 0 % dans le cadre fiscal PEA (0.60 % hors cadre fiscal PEA)

Frais de dossier : 0 %

Droits de garde : aucun

>> Je découvre MonFinancier PEA, 0% de frais, 100% OPCVM

Possibilité de transfert

Vous avez ouvert un PEA il y a des années pour prendre date, mais vous en avez oublié son existence. Au mieux, vous avez des titres, mais ne les suivez pas... Le temps vous manque ou vous vous estimez peu à même d'avoir une expertise boursière pour faire des bons choix en actions.

Pourquoi ne pas envisager un transfert vers le PEA assurance de MonFinancier ? Il est en effet possible de transférer son PEA bancaire en PEA assurance pour bénéficier des avantages de ce dernier. Mieux encore, l’antériorité fiscale de la première souscription est alors conservée. Attention, pour pouvoir transférer son PEA bancaire vers un PEA assurance, il faudra absolument vendre la totalité des titres détenus dans le PEA bancaire.

>> Je reçois une information détaillée sur MonFinancier PEA

* Les supports en unités de compte ne garantissent pas le capital versé et sont soumises aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse. MonFinancier PEA est un contrat individuel de capitalisation de type multisupport, souscrit dans le cadre fiscal du PEA (Plan d’Épargne en Actions) pour lequel les unités de compte ne sont pas garanties en capital. Ce contrat est commercialisé par MonFinancier et géré par Suravenir. Suravenir est une Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital entièrement libéré de 420 000 000 €. Société mixte régie par le Code des assurances, 232 rue général Paulet, BP 103, 29802 Brest cedex 9. Siren 330 033 127 RCS Brest. MonFinancier : Société par Actions Simplifiée au capital de 10000 euros, RCS Rennes n°494 162 233. Société de courtage d’assurances N° ORIAS07 031 613 ‐ www.orias.fr. Conseiller en Investissements Financiers D011939 ‐ Membre de la CNCIF association agréée par l'AMF. Assurance Responsabilité Civile Professionnelle et Garantie Financière: MMA CoveaRisk, n° de police 112786342. Suravenir et MonFinancier sont soumis au contrôle de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (61, rue Taitbout, 75436 Paris Cedex 9). Document à caractère publicitaire dépourvu de valeur contractuelle

A lire également
Immobilier : et si le meilleur placement c’était le crédit ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux depuis cet automne et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com