Récession et krach

lundi 09 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 09/03/2020 à 06h57

Avant le coronavirus, la croissance mondiale était déjà en ralentissement avec des pays comme l'Allemagne, l'Italie ou encore le Japon proches de la récession. La crise du coronavirus va faire basculer une partie de la planète dans la récession.

2020 : ANNÉE BLANCHE

On s'attendait à un premier trimestre "blanc" en termes de croissance du fait du coronavirus.
Aujourd'hui, on anticipe un semestre, voire une année blanche.
Les pays les plus touchés par l'épidémie comme la Chine, l'Italie, et l'Iran vont basculer dans la récession.
Mais le reste du monde, déjà fragilisé, comme l'Allemagne, va également basculer.

TOUS LES REGARDS...

...sont tournés vers les États-Unis.
Car les États-Unis étaient le dernier îlot de croissance.
Les chiffres de l'emploi de février, publiés vendredi, étaient spectaculairement bons.
Mais l'épidémie a touché les États-Unis.
Et plus personne n'ose faire de prévision d'impact sur la croissance du pays.

KRACH

On a effacé à ce matin TOUTE la hausse de 2019 et de 2020.
6 111 au plus haut le 19 février 2020.
4 730 ce matin
4 731 c'était la clôture du CAC le 31 décembre 2018 !!!
Plus de 20% de baisse, c'est, techniquement, une entrée en "bear territory", en territoire baissier.

LE KRACH PÉTROLIER

Je n'avais jamais vu ça.
Le pétrole s'effondre de 30%.
En une seule journée.
Avec un pétrole en dessous des 30 $.
L'OPEP s'était entendue pour réduire drastiquement la production de pétrole pour soutenir les cours.
Mais la Russie a refusé l'accord.
L'Arabie Saoudite a donc décidé de baisser brutalement ses prix et d'inonder le marché de pétrole.

DANS QUEL BUT ?

L'Arabie Saoudite a un double objectif :
- obliger la Russie à accepter des nouveaux quotas de production,
- pousser les entreprises américaines du pétrole de schiste surendettées à la faillite pour éliminer pendant quelques années le concurrence.
L'Arabie Saoudite parie qu'elle peut supporter l'effondrement des cours mais que ni la Russie, ni les producteurs américains de pétrole de schiste, ne pourront résister.

MAIS

Pour ceux qui sont peu exposés aux marchés et qui sont très investis en fonds en euros dans leurs assurances vie, comme une bonne partie de notre communauté MeilleurPlacement, nous entrons dans des zones où on peut commencer à construire, PROGRESSIVEMENT, une position à la hausse.
UNE PETITE POSITION, car les marchés sont très risqués, mais les niveaux actuels commencent à être intéressants.

CAR NOUS ANTICIPONS...

...l'arrivée de la cavalerie.
La cavalerie ce sont les banques centrales bien sûr.
La FED peut baisser ses taux à zéro % le temps que la crise passe.
Les autres banques centrales vont suivre.
Mais les gouvernements vont commencer à distribuer de l'argent.

HELICOPTER MONEY

On y est.
On en parle depuis longtemps.
Mais le coronavirus va servir de déclencheur.
Les gouvernements vont distribuer de l'argent directement, tout d'abord aux PME et entreprises qui sont directement touchées par la crise du coronavirus, sous forme de baisse ou d'annulation de charges sociales ou de taxes, mais peut-être aussi, plus tard, notamment aux États-Unis aux particuliers avec des baisses d'impôts.
C'est ça, l'helicopter money.

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

Nos Jedi de l'économie et de la finance ont répondu à toutes les questions que vous vous posez sur l'impact de la crise du coronavirus sur l'économie et sur votre argent : Virginie Robert de Constance Associés; Frédéric Rollin de Pictet AM; Alexandre Baradez; Romain Burnand, de Moneta AM; et Emmanuel Lechypre.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Pénalisé par les inquiétudes liées à l'impact de l'épidémie de coronavirus et la publication de statistiques inquiétantes, le CAC 40 a terminé la séance de vendredi en baisse de 4.13 % à 5 139 points.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont clôturé en recul de 0.98 % et 1.86 %, malgré les bons chiffres de l'emploi américain.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a perdu 5.07 %, retombant à un plus bas depuis le 4 janvier 2019.
Le CAC 40 est attendu en forte baisse cette matinée, le Brent se négocie à 33.88 $ le baril contre 49.50 $ le baril vendredi à la même heure. L'once d'Or est à 1680 contre 1 673 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1465 contre 1.1230 vendredi dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Le Nord de l'Italie est en quarantaine; On commence à évoquer l'annulation des JO de Tokyo; Hachette renonce à publier l'autobiographie de Woody Allen, le tribunal populaire a encore frappé; Le patron emblématique de la Banque JP Morgan, Jamie Dimon, subit une opération cardiaque; Sarko en meeting avec Rachida Dati ce soir; La saison 3 de Fauda démarre très très fort; Le rappeur Nekfeu s'en prend au présentateur Pascal Praud, là le tribunal populaire n'intervient pas; À revoir pour la énième fois, Taxi Driver ce soir sur France 5.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com