Retraite : une baisse de la retraite complémentaire, pas pour tout le monde...

vendredi 08 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 4 ans - Le 08/04/2016 à 15h04

L’accord signé entre les partenaires sociaux en octobre dernier ne va pas donner le sourire aux salariés. Les futurs retraités devront faire face à une baisse de leurs pensions pour éponger le déficit des régimes Arrco et Agirc. D’après les projections du Comité d’Orientation des retraites reprises par ‘Le Figaro’, la réforme pourrait faire baisser jusqu’à 18% la pension de retraite des salariés après 1990. Certains salariés pourront quand même échapper à ce régime sec…

Retraite: Les salariés nés avant 1957 épargnés

Si vous êtes nés avant 1957, vous échapperez au « coefficient de solidarité ». Ce mécanisme introduit une décote de 10% pendant trois ans en cas départ souhaité dès 62 ans. Par ailleurs, ce malus s'appliquera uniquement aux retraites liquidées à partir du 1er janvier 2019.

Retraite: Régime de faveur pour les plus modestes

Les retraités exonérés de contribution sociale généralisée échapperont également à ce malus. Pour bénéficier de ce régime de faveur, les salariés à la retraite doivent justifier d'un revenu fiscal de référence (RFR) inférieur à 10.676 euros en 2016.

En revanche, les jeunes générations subiront un tour de vis. Pour un cadre né en 1975, jusqu'à -16,3% de retraite complémentaire en moins pendant trois ans et et jusqu’à -18% pour un salarié né après 1990…

Sauvez votre retraite

On vous aura prévenu…Des solutions existent pour éviter de subir une perte brutale de vos revenus au moment de votre départ à la retraite. Il est temps, si vous ne l'avez pas encore fait, de vous organiser. Pour préparer l'avenir, il existe des contrats d'assurance-vie spécial retraite. MonFinancier y a pensé pour vous avec le contrat MonFinancier Retraite Vie.

>> Intéressé(e), vous pouvez effectuer une demande de documentation sur le produit

A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com