Roger et Odile : 'Nous voulions transmettre à nos enfants dans les meilleures conditions'

lundi 07 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 07/08/2017 à 16h08

Roger et Odile, 72 et 71 ans, reviennent sur leur expérience et leur problématique de pouvoir transmettre leur patrimoine dans les meilleures conditions à leurs enfants. Ce qu'ils ont mis en place, avec l'aide d'un conseiller MonFinancier, doit leur permettre de transmettre plus de 300.000 euros à chacun de leurs enfants dans payer de droit de succession

:

MF : Comment avez-vous connu MonFinancier ?


Roger V : Tout a commencé dans la rue. Je me promenais avenue Marceau un après-midi et l’idée de faire appel à une aide extérieure pour mes problématiques patrimoniales trottait dans mon esprit depuis quelque temps. En voyant la devanture, je me suis dis pourquoi pas et j’ai franchi le pas. Ce n’est que par la suite que j’ai su que Marc Fiorentino y écrivait des éditos le matin, Marc Fiorentino que j’avais déjà vu, notamment à la télé. Mais je n'avais jamais fait le lien entre lui et une société en gestion de patrimoine qui pouvait m'aider dans mes problématiques financières personnelles.

MF : Quelle stratégie avez-vous mise en place ?


R.V : En arrivant, je cherchais une solution autre que l'assurance-vie. Ma femme et moi-même avons plus de 70 ans et nous avons chacun un contrat d'assurance-vie, rempli à ras bord avant nos 70 ans, pour profiter de l'abattement pour les bénéficiaires. Je pensais par exemple transmettre mes actions de mon compte-titres à nos enfants mais le conseiller m'en a dissuadé car cela n'optimisait en rien la transmission pour mes enfants.
La première chose qu'il m'a proposée était...d'ouvrir un contrat d'assurance-vie, même passé 70 ans. J'ai failli m'en aller... avant qu'il ne m'explique qu'il y avait en fait un nouvel abattement pour les sommes versées après 70 ans. Je l'ignorais.
Surtout, il nous a fait clôturer notre compte-titres, ouvrir deux contrats de capitalisation, et faire tout de suite une donation de la nue-propriété à nos enfants, sans payer de droit de succession grâce à l'abattement sur les donations pour les enfants. Du coup, à notre décès, nos enfants récupéreront les contrats de capitalisation, toujours sans payer de droit de succession.

>> Demandez à être rappelé(e) par un conseiller MonFinancier

MF : Qu'attendez-vous maintenant de MonFinancier ?


R.V : Grâce à mon conseiller, j'ai vraiment le sentiment que notre transmission est parfaitement optimisée. Mais la petite cerise sur le gâteau c'est que mon conseiller peut m'accompagner dans mes choix d'investissement sur mes contrats. Ma femme veut placer tout son contrat sur le fonds en euros garanti, mais moi j'aimerais diversifier et investir un peu sur les actions. J'espère qu'avec l'aide de mon conseiller, on va pouvoir battre le fonds en euros. J'ai également envie que mes enfants viennent rencontrer un conseiller MonFinancier, surtout le plus grand qui a une belle situation mais ne s'occupe pas du tout de son épargne. J'espère que je pourrai l'emmener avec moi la prochaine fois que je viendrai rencontrer mon conseiller

La stratégie de Roger et Odile en chiffres :

Avant 70 ans :

Deux contrats d'assurance-vie de 250 000 euros chacun
Deux comptes titres de 300 000 euros chacun
Une maison de 350 000 euros

Après 70 ans :

Deux contrats d'assurance-vie de 250 000 euros chacun
Deux contrats d'assurance-vie de 30 500 euros chacun
Deux contrats de capitalisation de 269 500 euros chacun
Une maison de 350 000 euros


Donation :

Valeur des deux contrats de capitalisation : 539 000 euros
Valeur de la nue-propriété (70%) : 377300 euros
Montant de la donation : 188 650 euros par enfant
Droit de donation : 0 (les enfants ont chacun un abattement de 100 000 euros par parent)

Droits de succession :

Contrats d'assurance vie : 0 euro
Contrats de capitalisation : 0 euro
Maison d'une valeur de 350 000 euros (175 000 euros par parent):
- Si le décès intervient dans moins de 15 ans : 15000 euros de droit de succession par enfant
- Si le décès intervient dans plus de 15 ans : 0 euro (abattement de 100 000 euros par enfant)


Les contrats de capitalisation permettent d’optimiser votre succession, bien souvent méconnu du grand public, ils possèdent de nombreux avantages. Vous aussi faîtes comme Roger et Odile et optimisez votre succession grâce aux contrats de capitalisation.

.

>> Je souhaite une information détaillée sur les contrats de capitalisation




Communication non contractuelle à but publicitaire



Le contenu ci-dessus ne représente en aucun une analyse patrimoniale exhaustive

A lire également
Comment choisir le meilleur produit de défiscalisation ?

Vous voulez réduire votre facture fiscale ? Difficile malheureusement de s'y retrouver dans la jungle de produits disponibles permettant de diminuer votre impôt. Difficile aussi de choisir la solution la plus adaptée à votre situation. Comment éviter les pièges et les erreurs ? MonFinancier, expert en solutions d'investissement et de défiscalisation, vous guide.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com