Une fois de plus

vendredi 13 décembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 7 mois - Le 13/12/2019 à 07h06

Tout le monde s'est planté. En pensant que les Britanniques regrettaient amèrement leur vote lors du referendum. Que les trois ans et demi d'atermoiements les avaient détournés du Brexit. Que Boris Johnson avait accumulé les erreurs.

UN RAZ-DE-MARÉE

Boris Johnson a obtenu un résultat sans appel.
Une victoire par KO.
La majorité absolue au Parlement.
Plus de 350 sièges.
Un score jamais vu depuis Thatcher.
Un gain de plus de 50 sièges.
Pour Corbyn et le Labour, c'est la déroute : 200 sièges environ, une chute de plus de 50 sièges.
Un désaveu cinglant.
Son score le plus bas depuis 1935...
Bye bye Corbyn, on ne le regrettera pas.
Et pour les Libdem, le parti qui a milité clairement contre le Brexit, 10 sièges à peine.

POUR LE BREXIT

Ces élections législatives avaient été transformées en referendum.
Un second referendum sur le Brexit.
Et les Britanniques ont choisi.
Ils ont dit oui, très largement, au Brexit.
Et ce sera donc le Brexit.
Avant le 31 janvier.
Après 3 ans et demi d'errance, on a enfin une réponse claire : ce sera le Brexit.
Et plutôt un hard Brexit.

LA LIVRE STERLING

s'est envolée à l'annonce des résultats.
Les investisseurs saluent la sortie de cette longue période d'incertitude.
Mais une nouvelle période d'incertitude s'ouvre : l'application, pratique, du Brexit.
Et les conséquences sur l'économie britannique.
Et là, c'est une autre histoire.

L'AUTRE FEUILLETON

(je sais qu'on ne dit plus feuilleton, OK boomer...) pourrait également s'achever.
Une fois de plus, les rumeurs circulent sur un accord imminent entre la Chine et les États-Unis.
Les investisseurs veulent y croire et les indices boursiers s'envolent sur la possible fin de deux incertitudes majeures : le Brexit et la guerre commerciale.

JE SUIS UNE CHOUETTE

C'était la première conférence de politique monétaire de Queen Christine.
Et elle en profité pour déclarer qu'elle ne serait ni un faucon, ni une colombe, mais une chouette.
"Un oiseau souvent associé à, un peu, de sagesse".
Les commentaires sur sa prestation sont extrêmement positifs.
Sur la forme tout d'abord, plus consensuelle, plus apaisante, plus littéraire, moins technique que son prédécesseur.
Sur le fond aussi car même si elle réaffirme le mandat de la BCE, la lutte pour la stabilité des prix, elle entend intervenir sur les enjeux climatiques et les inégalités.
Pour l'instant, tout va bien.

HAUT CONSEIL DE STABILITÉ FINANCIÈRE

C'est un beau nom.
Il s'est réuni jeudi.
Présidé par le Ministre des Finances.
Avec la Banque de France.
Et le Trésor.
Ils veulent que les banques calment le jeu sur le crédit immobilier.
En respectant "un taux d'effort à l'octroi maximal de 33% du revenu net de l'emprunteur".
Et en respectant une durée de crédit de 25 ans.
Ce sont des recommandations.
Pas des obligations.
Les banques sont soulagées.

ET BIEN SÛR

il y a les grèves.
La galère.
L'ambiance déprimante qui règne dans le pays.
Et le gouvernement qui se dit prêt à lâcher du lest sur l'âge d'équilibre pour calmer la CFDT.
En attendant, le chaos continue.
Et les usagers sont pris en otage par les syndicats.
Bon courage à tous.

C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

Quel impact la réforme des retraites et les grèves auront sur l'économie et sur votre argent ?
Que va changer le Brexit ?
Les États-Unis vont-ils continuer à empiler les records de croissance, d'emploi et d'indices boursiers ?
Y-a-t-il une bulle sur l'immobilier ?
Vous le saurez en écoutant nos Jedi de l'économie et de la finance : Sébastien Lalevée, directeur général de la Financière Arbevel, Louis de Fels, responsable de la gestion Small et Mid caps chez Raymond James, Wilfrid Galand, directeur stratégiste chez Montpensier Finance, Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Bank et Alexandre Baradez, chef analyste chez IG.
Ce soir à 20h sur BFM Business et demain à 11h, dimanche à 19h.

VOTRE ARGENT DU JOUR

Comme promis, on profite de la fin de l'année pour vous donner des conseils pour réduire vos impôts 2020 avant le 31 décembre. La semaine dernière on vous a parlé du Groupement Foncier Forestier, et aujourd'hui on vous invite à découvrir le nouveau Plan d'Épargne Retraite. Lancé cette année par la Loi Pacte, il a vocation à remplacer les dispositifs existants (PERP, madelin, etc). Comme eux, il permet de déduire ses versements de ses revenus imposables (dans certaines limites). Mais par rapport aux anciens dispositifs, les sorties sont plus souples : possibilité de déblocage pour l'acquisition de la résidence principale et, surtout, possibilité de sortie à la retraite en capital et non en rente.
>> Découvrez tous les avantages du PERin

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a connu hier une matinée et un début d’après-midi moroses, dans le sillage du communiqué de la BCE qui fait suite à la 1ère réunion sous la présidence Lagarde, sans grande surprise et qui a déçu certains investisseurs qui espéraient un cadeau de bienvenue. Puis dans l’après-midi un tweet de Trump, rassurant sur les négociations commerciales sino-américaines, a provoqué un rebond des actions. Le CAC a ainsi clôturé la journée en hausse de 0.40% à 5884 points. Le Dow Jones a gagné 0.79% et le Nasdaq 0.73%.
Au Japon le Nikkei a bondi de 2.55% ce matin. Dans la nuit, on apprenait, selon plusieurs sources proches des négociations, que Washington a accepté de suspendre certains droits de douane touchant des produits chinois importés et d'en réduire d'autres en échange d'une promesse de Pékin d'accroître ses achats de produits agricoles américains en 2020.
Ce matin le CAC est attendu en forte hausse (environ 1%) dans le sillage de la Bourse japonaise, mais aussi après la victoire sans appel des conservateurs aux élections législatives britanniques qui éclaircit l’horizon sur le Brexit.
Le Brent se négocie à 64.65 $ le baril contre 64.05 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 466.55 $ contre 1 471.80 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1164 contre 1.1138 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Mediapro qui a les droits du football français pour 4 ans confirme qu'il va lancer sa chaîne et qu'elle sera distribuée sur Facebook, Amazon ou Apple (Échos); 47 millions de dollars, dont 25 millions pour les victimes : c'est ce que devrait verser Harvey Weinstein pour le volet civil de la procédure, le procès pénal doit débuter le 6 janvier; Macron se tait pour l'instant, il laisse Édouard Philippe en avant, Édouard Philippe qui rêve de finaliser le dossier des retraites pour retourner enfin à la Mairie du Havre; La cata du jour : vous expédiez le repas du soir, moins de 30 minutes pour 53% d'entre vous, de plus en plus sur le canapé (38%) et de moins en moins "entrée plat dessert" (46% contre 59% en 1999) (sondage Ifop/Just Eat); Demain soir élection de Miss France, à Marseille, sur TF1 présentée par...Jean-Pierre Foucault; Reposez-vous bien ce week-end, vous l'avez bien mérité; La fin d'un des grands mystères de la vie: le site Medisite s'attaque à un sujet majeur et nous explique enfin "pourquoi on a plus envie de faire pipi quand il fait froid".

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com