Une pluie de milliards

vendredi 20 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 4 mois - Le 20/03/2020 à 08h34

Ne cherchez plus à compter. Après avoir baissé les taux à zéro, et parfois même très largement en dessous de zéro, les banques centrales annoncent chaque jour des injections de liquidités massives. Et si ça ne suffit pas, elles annoncent quelques jours après une nouvelle injection. Et encore. Et encore.

TENDEZ L'OREILLE

Vous entendez ce bruit ?
Non ?
Mais si, ils se rapprochent.
On entendrait presque la Walkyrie comme dans Apocalypse Now (à revoir aussi d'ailleurs pendant cette période)
Ce sont les hélicoptères.
Ils sont partout.
Et ils déversent de l'argent.
Beaucoup d'argent.
Une pluie d'argent.

ET DERRIÈRE LES HÉLICOPTÈRES,

Les Canadair gouvernementaux.
Eux aussi arrosent.
Pour éteindre les incendies déclenchés partout par le coronavirus.
De l'argent pour les entreprises.
Et de l'argent bientôt pour les particuliers.

C'EST SIMPLE

Les États vont multiplier les plans de relance, ils vont faire exploser les déficits.
Les dettes des États vont exploser aussi.
Les banques centrales vont racheter massivement les dettes des États, mais pas seulement.
Les dettes des grandes entreprises.
Puis les dettes des petites entreprises.
Helicopter money, Canadair et planche à billets.

ET POUR L'INSTANT

On ne compte pas.
Whatever it takes.
Tout ce qu'il faut.
Quoi qu'il en coûte.
No limit.
Aucune limite.

LES TEMPS EXTRAORDINAIRES...

...nécessitent une action extraordinaire a dit Christine Lagarde.
Et les actions sont vraiment extraordinaires.
Une réponse globale d'une puissance, et d'une rapidité surtout, qu'on n'avait jamais connue.
Jamais.
En quelques jours, on a fait presqu'autant qu'en 4 ou 5 ans pour la crise de 2008 et la crise de l'euro.

LA BCE...

...a annoncé un plan d'urgence de 750 milliards.
Mais ce n'est qu'un début.
S'il en faut plus, ils feront.
No limit.
Très rapidement, une très large partie de la dette des États européens sera détenue par la BCE.
Et ce sera pareil dans tous les pays.
EXTRA-ORDINAIRE vraiment.

JE SAIS QUELLE QUESTION...

...vous vous posez :
Mais à la fin qui paie ?
C'est une bonne question.
Vous vous dites même que quand toute cette crise sera terminée, on aura oublié la "solidarité" et on reviendra aux contraintes budgétaires et chacun viendra réclamer son argent, l'état, les banques, les bailleurs.
Et il faudra rendre les "cadeaux".

PEUT-ÊTRE.

Peut-être pas.
Je me pose moi-même la question.
Si à terme ce sont les banques centrales qui détiennent les dettes des états qui elles-mêmes contrôlent de fait les banques centrales, pourquoi n'assisterait-on pas au niveau mondial à un "abandon de créances" massif, une annulation pure et simple d'une partie de la dette ?
Je délire peut-être.
Peut-être pas.
Qui aurait imaginé les mesures qui sont prises en ce moment ?
Wait and see.

NOUS VIVONS UNE PÉRIODE...

...économique et monétaire historique.
Malgré le stress lié à la propagation du virus, c'est fascinant de vivre l'Histoire en direct.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Porté par le plan d’« urgence » de la Banque centrale européenne (BCE) annoncé mercredi soir, le CAC 40 a terminé la séance d’hier en hausse de 2.68 % à 3 855 points.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en hausse de respectivement 0.95 % et 2.30 %, soutenus par le rebond des cours du pétrole, entrainant à leurs tours le secteur de l’énergie à la hausse.
La Bourse de Tokyo est fermée ce vendredi en raison d'un jour férié.
Le CAC 40 est attendu cette matinée légèrement dans le rouge. On peut noter que depuis 1 mois, l’indice parisien n’a pas réussi à enchainer deux journées haussières d’affilée. La séance du jour, dite des "quatre sorcières" (celle de l'expiration simultanée des options et contrats à terme sur actions et sur indices), pourrait contribuer à réduire les tensions.
Le Brent se négocie à 29.37 $ le baril contre 25.83 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1501.20 $ contre 1 491.60 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.0785 contre 1.0908 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Une fois que vous en aurez eu marre de faire joujou avec les applis de visioconférence, une fois que vous aurez fini tous vos livres et séries, je vais vous parler d'un sujet la semaine prochaine qui n'est certes pas votre priorité du moment mais qui va le devenir : votre argent (teasing); C'est Votre Argent, que certains d'entre vous sur twitter ont rebaptisé C'ÉTAIT VOTRE ARGENT, est suspendue pour cause de confinement, zut alors; Macron prépare le terrain à une période de confinement qui ira au-delà de 15 jours; Le ministre de la Santé hollandais a démissionné pour cause de burnout; Bruno Le Maire pense à une réouverture des librairies; L'Italie a plus de morts du coronavirus que la Chine; 640 personnes ont été débarquées d'un bateau de croisière à Marseille : mais qui part en croisière en ce moment ???; Prolifération des vols et trafics de masques, no comment; La demande pour les jets privés explose du fait de la paralysie des compagnies aériennes; Plus aucune contamination à Wuhan, pour la première fois; Les prix du papier toilette ont augmenté en France de 318%, le seul marché qui monte, j'aurai dû être trader de papier toilette; Je suis impressionné par la façon dont la Corée du Sud a géré la crise sanitaire; Pas de break coronavirus pour les spring breaks aux États Unis.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com