UNE REUNION DE L'OPEP EXPLOSIVE

mardi 07 juin
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 07/06/2011 à 07h06

Deux camps opposés vont s'affronter demain à Vienne, comme ils s'affrontent actuellement sur le terrain dans tous les pays du Moyen Orient: l'Arabie Saoudite et ses alliés favorables à une hausse de la production et l'Iran et ses soutiens favorables à un cours du pétrole plus élevé.

Réunion de l'OPEP demain avec un décision très attendue sur les quotas de production
Cette réunion de l'OPEP sera très suivie. Pour une raison très simple. C'est la hausse de l'essence qui est en partie responsable de la baisse du pouvoir d'achat et donc de la baisse de la consommation des ménages dans les pays développés. De là à dire que si la croissance rechute c'est à cause de la hausse du pétrole il n'y a qu'un pas que beaucoup d'économistes ont franchi. Demain donc, ça va se bagarrer une fois de plus à l'Opep pour décider d'une éventuelle hausse de la production.

Et le cours du baril a baissé hier sur des anticipations de hausse de la production
En fait l'Arabie Saoudite n'a pas attendu la réunion pour augmenter sa production. Elle n'a pas envie que la machine mondiale de la reprise se grippe et qu'on retourne à 35 dollars le baril. Et en fait on va assister à un véritable affrontement entre deux camps à la réunion de l'OPEP, un affrontement comme celui qu'on connaît dans à peu prés tous les pays du Moyen Orient sur le terrain en ce moment, entre l'Arabie Saoudite favorable à une forte hausse de la production et son ennemi juré l'Iran favorable à un maintien de la production actuelle et des prix élevés. Rajoutez à cela que la Libye sera représentée par un fidèle de Khadafi alors que beaucoup de membres de l'OPEP soutiennent l'opposition et vous pouvez imaginer l'ambiance chaleureuse qui va régner à Vienne demain.

Du coup, qu'est ce qu'on peut attendre comme résultat de cette réunion?
Il faut savoir que l'OPEP n'a pas augmenté ses quotas de production depuis 4 ans. Officiellement. Mais qu'en fait personne ne respecte les quotas. Et l'OPEP est déjà en dépassement. On peut s'attendre à ce que l'OPEP officialise une hausse de la production qui a déjà eu lieu mais qu'elle n'aille pas plus loin. Dans ce cas, l'Arabie Saoudite feront cavaliers seuls et augmenteront encore leur production avec leurs alliés directs. Une chose est certaine: au niveau de croissance mondiale actuelle, il y a suffisamment de pétrole dans le circuit et même un peu trop. Et si l'économie mondiale ralentit, les cours du pétrole chuteront. Le niveau d'équilibre sur le brent est plus proche des 85 dollars que des 114 dollars cotés actuellement. Il y a 30 dollars de prime à la spéculation, une prime qui ne disparaîtra pas avec la réunion des frères ennemis de l'OPEP.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com