Lundi 27 janvier

A l’image des places européennes, Wall Street a chuté de pratiquement 2%, subissant des prises de bénéfices alors que la nervosité des opérateurs grimpe d’un cran. En cause, les inquiétudes pour la croissance chinoise, la réunion de la Réserve fédérale américaine et le regain de tension observé dans plusieurs pays émergents.

L'indice Dow Jones a cédé 1,96%, soit 318,24 points, à 15.879,11. Le S&P-500, dévisse de 2,09%, à 1.790,29. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 2,15% à 4.128,17.

La vive correction s'accentue sur les Bourses asiatiques sur fond de craintes sur l'économie chinoise, et de tempête sur les devises des pays émergents. A Tokyo, le Nikkei a plongé de 2,51% en clôture pour terminer aux portes des 15 000 points. Hong Kong cède 1,94%, alors que Shanghai redonne 0,57%, Taiwan perd 1,83%, alors que Séoul cède 2,46%.

Du coté de la pré ouverture, les marchés devraient tenter de se stabiliser et de mettre fin à la consolidation alors que les turbulences sur les marchés émergents incitent les investisseurs à se tenir à l'écart des actifs considérés comme risqués.

La prudence reste donc de mise, le CAC devrait ouvrir à l’équilibre, en baisse symbolique de 0,07%, à 4259 points.

A découvrir également

  • visuel-morning
    En vidéo : les meilleurs placements monétaires
    22/02/2024
  • visuel-morning
    L'édito de Marc
    23/02/2024
  • visuel-morning
    Quelle est la performance réelle d’un investissement en FCPI ?
    30/11/2023
  • visuel-morning
    SCPI : le moment de se tourner vers le tourisme ?
    06/10/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt