Au boulot !

lundi 15 juin
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 5 mois - Le 15/06/2020 à 08h46

Notre maître d'école a sifflé la fin des vacances.
Il va falloir oublier le virus et recommencer à bosser.
Vraiment.
Pour relever l'économie de la France !
Donc on n'est plus en guerre, on n'est plus en vacances, on ne sait même plus si on est en télétravail...
Au boulot !

QUE DIRE ?

Tout d'abord, c'était sa meilleure allocution, car c'était la plus courte.
Ensuite, il a été clair : on doit refaire tourner la machine et ça urge.
Et enfin, gros teasing pour sa prochaine allocution, en juillet (le 14 par exemple ?) dans la laquelle il va nous montrer "LA NOUVELLE VOIE".
J'ai hâte.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Le Conseil d'Orientation des Retraites.
Deux bonnes nouvelles en fait.
1. Le déficit pour 2020 va exploser à 30 milliards d'euros
2. Le COR ne veut même plus faire de projections au-delà de 2020.
C'est super rassurant.

DONALD TRUMP…

…a fêté ses 74 ans.
Des vidéos ont circulé, le montrant hésitant dans sa démarche.
Il a voulu rassurer tout le monde : il a tweeté qu'il était en très bonne santé.

BREXIT MEANS BREXIT

Les Britanniques ne plaisantent plus.
Ils ne veulent plus chercher à gagner du temps.
Ils auraient pu le faire.
Ils auraient pu demander un prolongement de la période de transition.
Un ou plusieurs.
La période de transition se termine à la fin du mois de décembre 2020.
Et ils avaient jusqu'à la fin du mois de juin pour demander un prolongement.

MAIS C'EST "NO WAY"

Ils ont rejeté formellement toute extension et le Brexit ce sera donc pour janvier 2021.
Le vrai Brexit.
La sortie totale de l'Union Européenne.
En janvier 2021, la Grande-Bretagne redeviendra une île.

ET LES ENTREPRISES…

…n'ont plus que six mois pour se préparer.
A quoi ?
Elles ne le savent pas exactement.
Mais les négociations avec l'UE se passent tellement mal que le Brexit a toutes les chances de ressembler à un hard Brexit.
La Grande-Bretagne, contrairement à ses souhaits, ne pourra pas bénéficier d'un statut privilégié.
Elle ne pourra pas avoir tous les avantages de l'Union Européenne sans ses contraintes.
Il va y avoir une frontière.
Une vraie.
Avec comme le dit le Financial Times "custom formalities, regulatory checks and animal health inspections".
Dites goodbye aux Britanniques.

LE PHÉNOMÈNE…

…dont on parle sur les marchés financiers aux États-Unis, c'est l'explosion des volumes traités par les particuliers.
La Bourse est (re)devenue un casino géant online pour des boursicoteurs.

UN DES GOUROUS…

…de ces nouveaux convertis n'est pas Warren Buffet mais Dave Portnoy (qui n'a pas de complexe...très fine celle-là).
Dave Portnoy est le "retail bro".
Il explique à son million et demi de followers que "stocks only go up".
Le seul problème c'est que Dave n'est pas un professionnel de la Bourse.
Il a un site qui s'appelle "Bartool Sports" dans lequel on trouve des classements de pizzas comme des photos de femmes en bikini.
A "sports and pop culture blog".

MAIS LUI ET SES FOLLOWERS…

…ont déjà fait un miracle.
Ils ont fait d'une société en faillite, Hertz, une des plus belles performances boursières en quelques séances de bourse.
Une hausse de 1500% au plus haut le 8 juin.
Une hausse tellement phénoménale et délirante que la direction d'Hertz s'est précipitée pour en profiter et pour décider de lever 1 milliard de $ en Bourse !!!
Du pur "Di Caprio" dans "Le loup de Wall Street".

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

Une émission exceptionnelle.
On a décrypté la sortie de crise dans l'économie et les marchés avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Laurent Berrebi, de Global Macro Finance; Sébastien Korchia d'UBS La maison de gestion; Alain Pitous d'OFI AM; et Emmanuel Lechypre.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Trois semaines consécutives de hausse.
Les indices avaient pris jusqu’à 20 %.
Puis, la semaine dernière, le CAC 40 a accusé une baisse de presque 7 % (et presque 6 %, pour le Dow Jones, l’indice américain).
Les prévisions pessimistes de la Fed ont alimenté des prises de bénéfice.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de presque 4 %. Les investisseurs craignent un regain de l'épidémie aux États-Unis et en Chine.
Le CAC 40 est attendu en net repli cette matinée.
25 000 nouveaux cas ont été comptabilisés samedi aux USA.
L'once d'Or se négocie à 1 716 $.
Le Brent se négocie à 37.3 $ le baril.
L'euro/dollar est à 1.125.

ON S'EN FOUT ?

Le ministre de la ville et du Logement veut enlever le mot race de la Constitution; Explosion des comas éthyliques à Toulouse avec le déconfinement; Le numéro de portable d'Eric Zemmour a été rendu public, je vous laisse imaginer le nombre de messages d'insultes; Si vous n'avez rien à faire, vous pouvez faire tomber une statue ou la recouvrir de peinture jaune comme celle de De Gaulle en Seine Saint-Denis; Le JDD a déjà donné la liste des ministres qui restent et de ceux qui vont sauter, seule incertitude apparemment: Édouard Philippe; Pour Agnès Buzyn "l'écologie ne peut pas se réduire à faire du vélo", zut j'allais acheter un vélo électrique pour ne plus qu'on me dise "Ok boomer"; S'il y a de nouveaux cas de covid-19 en Chine, ce n'est pas une deuxième vague mais c'est dû au fait qu'on teste beaucoup plus de gens, si c'est les Chinois qui le disent, on peut les croire; Je ne sais plus s'il faut être pour ou contre les statistiques ethniques pour ne pas être catalogué "réac"; Vivement que les municipales se terminent pour qu'on puisse enfin s'insulter sur les présidentielles.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com