Enfin

mardi 15 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 15/09/2020 à 07h14

Il a fallu que les États-Unis s'attaquent frontalement à la Chine pour que l'Europe se réveille enfin et qu'elle sorte de sa sinobéatitude.
Il était temps.
On n'est pas encore arrivé à un bras-de-fer, pourtant nécessaire, mais on progresse.
Un peu.

NAÏVETÉ

C'est ça qui est peut-être le plus frappant quand on revient sur les relations de tous les blocs économiques avec la Chine depuis l'adhésion de la Chine à l'Organisation Mondiale du Commerce en décembre 2001.
L'Europe et les États-Unis espéraient qu'avec cette adhésion la Chine deviendrait une démocratie et que la Chine respecterait les règles du commerce international à commencer par la réciprocité.

ÉVIDEMMENT

Rien ne s'est passé comme prévu.
La Chine est une dictature qui ne respecte pas les droits de l'homme.
Et la réciprocité n'a jamais existé.
Jamais.
Il est toujours aussi difficile pour des entreprises étrangères de s'implanter en Chine et toujours aussi difficile pour elles de vendre leurs produits en Chine.

MAIS CE QUI A ÉTÉ SURPRENANT...

...c'est que personne n'a réagi.
Personne n'a protesté.
Et que la Chine a pu continuer à enfoncer le clou et à profiter du système sans en respecter les règles.
Jusqu'à ce que les États-Unis se réveillent.
Et que l'Europe soit obligée elle aussi de réagir.

HIER

Sommet virtuel entre l'Union Européenne et la Chine et comme le disent les Echos : "L'Europe joue la fermeté".
Jouer seulement...
L'Europe demande juste la réciprocité...comme une faveur.
Merkel, une fois de plus, a eu la bonne analyse "Il est indispensable d'avoir de bonnes relations stratégiques avec la Chine...sans se faire d'illusion".
Il était temps qu'on ouvre les yeux.

LE TITRE ANXIOGÈNE DU JOUR

La une du Parisien.
Sur fond rouge vif.
"Grippe et Covid : cocktail explosif".
Ça donne la pêche le matin...

MAIS LA CROISSANCE...

...résiste quand même.
Révision à la hausse des prévisions de croissance par la Banque de France.
On pourrait revenir au niveau de PIB d'avant Covid au premier trimestre 2022.
Si on n'explose pas avant la grippe et le Covid et si tout le pays n'est pas peuplé de personnes contaminées et de "cas contacts".

LA PIGEON DU JOUR

Greg Kelly.
L'ancien bras droit de Ghosn.
Lui n'a pas fui dans une malle.
Et il va donc devoir subir le procès qui s'ouvre aujourd'hui.
Et subir la colère des Japonais.

LE DEAL DU JOUR

40 milliards de $.
Dans le domaine des microprocesseurs.
L'Américain Nvidia à l'achat.
Softbank à la vente.
La cible ?
L'Anglais ARM racheté par Softbank en 2016 pour la somme de 32 milliards de $.

L'AUTRE DEAL DU JOUR

Trump voulait que le chinois TikTok soit vendu.
À un Américain.
Microsoft était acheteur.
Mais la maison-mère de Tiktok, Bytedance, propose un deal stratégique avec Oracle.
Et pas une cession.
Tiktok propose de confier son cloud à Oracle pour répondre aux craintes sur les données des utilisateurs américains.
On attend la réaction de Trump.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Le CAC 40 a terminé la séance d'hier en hausse de 0,35 % à 5 051 points, porté par un vent d'optimisme sur les marchés.
Faute d'actualité économique majeure, les espoirs de vaccin ont attiré l'attention.
Le groupe pharmaceutique AstraZeneca a annoncé la reprise de ses essais de phase III.
Outre-Atlantique, cette fois-ci, ce sont Pfizer et BioNtech qui ont cristallisé les espoirs de vaccin.
Les deux géants, américain et allemand, ont annoncé vouloir distribuer leur solution au Covid-19 aux Américains d'ici la fin de l'année.
Le Dow Jones et le Nasdaq ont gagné respectivement 1,18 % et 1,87 %.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 0,44 %. La hausse du yen a pesé sur les valeurs exportatrices.
Le CAC 40, quant à lui, est attendu cette matinée à l'équilibre.
Le Brent se négocie à 39,6 $.
L'once d'Or se négocie à 1 968 $.
L'euro/dollar est à 1,188.

ON S'EN FOUT ?

Giscard d'Estaing hospitalisé; Le couple d'Alsaciens qui a remporté les 157 millions de l'Euromillions s'est payé "une jolie montre" et "un nouvel appareil informatique"; Du fait de la baisse des taux, l'assurance emprunteur pèse pour près d'un tiers du montant du crédit immobilier; 55% des Français seraient favorables au rétablissement de la peine de mort, no comment; Macron préfère la 5G au retour de la lampe à huile et il ne croit pas au "modèle amish" (l'occasion de revoir le film Witness avec Harrison Ford ?); Une étude de JP Morgan met en lumière une chute de la productivité avec le télétravail; Trump pense que "ça finira par se refroidir" en Californie ce qui permettra de résoudre le problème des incendies qui ravagent l’État; Fiat et Chrysler ont renégocié les conditions de leur mariage du fait de la crise coronavirus; J'ai fini l'ultime saison d'Engrenages, bonne saison.

FAITES PLAISIR À UN AMI

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com