La fin du déni ?

lundi 24 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 24/02/2020 à 06h58

Les marchés ont voulu ignorer le coronavirus. Mais la propagation de l'épidémie en dehors de Chine a semé le trouble. Après la Corée du Sud, c'est au tour de l'Italie d'être touchée avec l'isolement d'une douzaine de villes.

L'HISTOIRE...

...était apaisante pour les investisseurs.
L'épidémie avait atteint son pic en Chine et allait refluer.
Et la Chine allait se lancer dans une telle relance monétaire et budgétaire qu'on effacerait rapidement les effets de cette crise.
Mais depuis vendredi, les marchés sont sortis du déni et ont décroché.

RUÉE VERS LES VALEURS REFUGES

L'or continue sur sa lancée et se rapproche des 1700 $.
Les emprunts d'État américains voient leur taux baisser avec un taux à 30 ans qui a chuté à son niveau historique.
Et les indices boursiers décrochent, un peu.
Mais les investisseurs attendent le moindre signe positif pour ramener les indices boursiers vers de nouveaux sommets.

LES CHIFFRES

En Corée du Sud, 763 cas et 7 décès.
En Italie, 150 cas et 3 décès.
En Iran, 43 cas et 8 décès.
En Chine, 2 600 décès.

SANDERS EN TÊTE

Sanders a largement remporté le caucus du Nevada.
Avec près de 47% des voix.
Loin devant Biden, 21%, Pete Buttigieg 13.7% et Elizabeth Warren 9.6%
Il aborde le super Tuesday du 3 mars, où le rejoindra Bloomberg, en grand favori.

LA RUSSIE ET TRUMP VOTENT SANDERS

Sanders a dénoncé l'ingérence de la Russie qui chercherait à le favoriser.
La Russie fait à nouveau campagne pour Trump et Trump pense que Sanders est son meilleur adversaire.
Son raisonnement est simple : les démocrates centristes ne voteront jamais pour un socialiste et il serait donc certain de remporter l'élection contre Sanders.

PAS D'ACCORD

Entre les Européens sur le budget.
Les chefs d'État étaient pourtant venus.
Mais ils n'ont pas réussi à résoudre l'équation du budget : un budget plus ambitieux alors qu'il faut financer le trou de 60 milliards laissé par la Grande-Bretagne.
Affrontement entre les "contributeurs nets" et les pays d'Europe Centrale et de l'Est.
Un nouveau round de négociations va donc être nécessaire.

LE PROCÈS DU JOUR

Fillon.
À partir d'aujourd'hui.
Sauf en cas de renvoi, il devrait durer trois semaines.
Les époux Fillon sont accusés de "détournement de fonds publics".
Ils risquent 10 ans de prison.

LA CLAQUE DU JOUR

La CDU, le parti d'Angela Merkel.
À Hambourg.
11.5% seulement.
La bonne nouvelle c'est que l'AfD, l'extrême droite est en dessous de 5% et ne pourra pas siéger.
Ce sont les Verts qui progressent le plus à 25.5% derrière le SPD en tête à 37.5%.

VOTRE ARGENT DU JOUR

La flambée de l’immobilier continue à Paris. En 5 ans, les prix ont grimpé de près de 25% dans la Capitale, selon les notaires du Grand Paris. Et pour 2020 ? Les notaires anticipent une hausse moyenne de 7% ! L'accès à la propriété devient de plus en plus compliqué dans la Capitale. Faut-il en profiter pour y faire un investissement locatif ? Ou au contraire privilégier la province (ou l’étranger) pour ses investissements locatifs ? Lisez cet article : les prix immobiliers continuent de flamber à Paris, menaces ou opportunités ?

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

Les élections américaines peuvent-elles avoir un impact sur votre argent ? La croissance mondiale peut-elle redémarrer ? De quoi Renault est-il le mal ? Faut-il acheter de l'or ? Quelles sont les valeurs qu'il faut acheter ? Les indices boursiers vont-ils réagir à l'impact du coronavirus ?
Émission exceptionnelle et débats passionnants.
Nos Jedi de l'économie et de la finance vous répondent : Valérie Plagnol du Cercle des Épargnants, Éric Lewin d'Agora, Louis de Montalembert de Pleïade AM, Patrice Gautry de l'Union Bancaire Privée, et Wilfrid Galland de Montpensier Finance.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Vendredi, le CAC 40 a perdu 0.54 % à 6 029 points, après avoir franchi très brièvement les 6 000 points. Comme expliqué plus haut, l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'économie mondiale pourrait être nettement plus important que prévu.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont, eux aussi, reculé de respectivement 0.78 % et 1.79 % après l'apparition de nouveaux foyers en Asie du Covid-19 (avec notamment un doublement des cas en Corée du Sud).
Le CAC 40 est attendu ce matin en repli. Les investisseurs surveilleront avec attention l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne pour le mois de février.
Le Brent se négocie à 56.86 $ le baril contre 58.71 $ vendredi à la même heure. L'once d'Or est à 1 666.80 $ contre 1 619.30 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.0817 contre 1.0797 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT?

Le fonds souverain d'Abu Dhabi va investir dans le fonds d'investissement français qui a pour vocation d'investir dans les grands groupes français cotés (ça fait beaucoup d'investir/investissement); 60% des ventes d’œufs proviennent de poules en liberté; Trump est en visite officielle en Inde; Bon début de la série Hunters sur Amazon Prime Video; Madonna a entamé son premier concert à Paris avec 3h30 de retard; Entendu au Salon de l'Agriculture : "Karine Le Marchand, c'est notre Michelle Obama", le bonheur est vraiment dans le pré; On va droit vers le 49.3 pour la réforme des retraites grâce à la France Insoumise; Macron veut recaser Belloubet à la Cour des Comptes; On va pouvoir faire sa carte grise à La Poste; Un Américain se tue dans le crash de sa fusée en voulant prouver que la Terre était plate (BFM TV); Alexandra de Taddeo a reçu entre 5 et 10 vidéos et en a enregistré 4.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com