La première épreuve

vendredi 04 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 04/09/2020 à 07h16

Les "nouveaux" traders, cette multitude de particuliers, surtout aux États-Unis, qui se sont mis à la Bourse depuis le Covid, subissent leur premier test.
Ils n'ont connu que la hausse.
Ils ont acheté des valeurs technologiques américaines, ils ont porté Apple de 1 000 à 2 000 milliards de $, ils ont fait flamber Tesla.
Persuadés que la Bourse ne pouvait que monter.

ET HIER

Les indices boursiers ont décroché.
Cela fait des semaines que les "pros" tiraient la sonnette d'alarme.
Nous en parlions dans le morning zapping de mardi.
Mais personne ne voulait sauter le premier du TGV de la Bourse lancé à pleine vitesse.
Le "FOMO", la peur de manquer les quelques % de hausse supplémentaire, alimentait la hausse.

APRÈS...

...avoir pulvérisé des records historiques mercredi, après une hausse de plus de 50% depuis mars, le dérapage s'est produit hier.
Apple a chuté de 8%.
Et quand Apple chute de 8% c'est 180 milliards de $ qui s'envolent en fumée en une journée, 180 milliards de $...colossal.

TESLA

La valeur favorite des "Robinhood traders", ces traders du Covid de la plateforme gratuite de Bourse en ligne, a perdu 20% en deux jours.
Et le Nasdaq, l'indice des valeurs technologiques, a chuté de 5%.

EST-CE GRAVE DOCTEUR ?

Pour l'instant non.
Comme nous le disions mardi, nous sommes dans une bulle.
Une hausse aussi rapide et aussi violente a besoin de pauses.
Pour l'instant cette baisse n'est qu'une correction (rappelons qu'une correction est une baisse de 10 à 20% par rapport aux cours les plus élevés).
Une correction saine, mais une correction qui va sûrement secouer les traders du Covid.
On va voir dans les jours qui viennent s'ils vont paniquer et continuer à vendre ou s'ils vont faire preuve de sang-froid face à leur premier vrai test.

L'AUTRE GRAND SUJET DU JOUR :

LA RELANCE EN FRANCE
Le plan s'appelle France Relance.
"Un cadeau à la France pour relancer l'économie et lutter contre le chômage" selon Jean Castex.
Il faudrait rappeler à Jean Castex que ce "cadeau" n'est pas un cadeau du ciel, mais un "cadeau" fait et payé à terme par les Français pour les Français.
En parlant de cadeau, il alimente cette croyance qu'on peut distribuer de l'argent magique qui ne coûte rien à personne...

LE BUT

Créer 160 000 emplois en 2021.
Permettre à l'activité en 2022 de revenir à son niveau de 2019.
Avec trois axes :
- 30 milliards pour la transition écologique.
- 36 milliards pour le social et les territoires.
- 34 milliards dans l'industrie avec une volonté de relocalisation.

QUE DIRE DE CE PLAN ?

C'est un bon plan.
Il faut en effet profiter des conditions exceptionnelles de taux d'intérêt et du fait que tous les pays et toutes les zones économiques traversent la crise pour redynamiser l'économie touchée par le Covid, mais touchée aussi par des tendances de fond ultra-déflationnistes.

MAIS

Car il y a toujours un mais.
Ce plan, et surtout la façon de le présenter, va alimenter dans l'esprit de beaucoup de Français l'idée qu'on peut dépenser sans compter et détruire définitivement toute tentative de revenir un jour à une gestion budgétaire saine, à l'Allemande.
L'autre, mais c'est que tout cet argent va également alimenter ce que les Anglo-saxons appellent la "zombie economy".
Ces entreprises qui doivent tomber car elles ne sont ni compétitives ni adaptées au présent et à l'avenir et qu'on va maintenir artificiellement en vie.
Mais restons positifs, il fallait un grand plan de relance et c'est un grand plan de relance.

L'ÉVÉNEMENT DU JOUR

La reprise de C'est Votre Argent ce week-end !
Dès ce soir à 20h. Et en replay samedi à 11h et 21h et dimanche à 19h.
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance, Denis Ferrand de Rexecode, Hervé Golletquer de la Banque Postale AM, Eric Lewin d'Agora et Louis de Montalembert de Pleiade AM.
Où va l'économie ?
Où vont les marchés ?
Ils vont répondre à ces deux questions.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Le CAC 40 a terminé la séance d’hier en perte de 0,44 % à 5 009 points.
En Europe, les indices PMI ont déçu.
L'indice de l'activité globale s’est replié de 54,9 en juillet vers 51,9 en août.
Quelle interprétation ?
Un net ralentissement de l'expansion de l'activité globale en Europe.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont perdu respectivement 2,78 % et 4,96 %.
Probablement des prises de bénéfice suite aux plus hauts inscrits par les marchés US récemment.
Mais on peut tout de même noter que le déficit commercial américain s'est fortement creusé en juillet, les importations grimpant plus vite que les exportations, selon le département du Commerce.
Ce matin à Tokyo, le Nikkei, a fini en baisse de 1,11 %.
Le CAC 40 est, lui-aussi, attendu dans le rouge cette matinée.
Le Brent se négocie à 43,7 $.
L'once d'Or se négocie à 1 931 $.

ON S'EN FOUT ?

Quand je vois tout le monde porter le masque dans les rues, je me dis qu'on s'habitue à tout (eh oui, mon bon monsieur)...grande pensée philosophique et profonde du matin; Début de la dernière saison d'Engrenages ce soir à 20h; À voir sur Arte ce soir ou en replay, un documentaire sur Aretha Franklin "Soul Sister" (je vais finir pigiste chez Télé Z); Le tweet du jour : David Portnoy, l'idole des RobinHood traders, le commentateur de sports et le critique de pizzas, devenu trader avec le covid avec un seul slogan "stocks can only go up": "1 bad day in 6 months and everybody panicking. Grow a dick"...tout en finesse ; Sarko devant les juges du 17 mars au 15 avril pour "financement illégal de campagne électorale"; 700 verbalisations par jour pour non-port de masque.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com