Mercredi 29 mai

La volatilité.
La mesure de l'inquiétude des marchés.
"L'indice de la peur".
Il est bas.
Très bas.
Peut-être trop bas compte tenu du contexte macroéconomique et géopolitique.
Explications.

LA MESURE

Pour mesurer la nervosité des marchés, on utilise un indicateur : la volatilité.
Et en particulier la volatilité des actions de l'indice américain phare, le S&P 500.
Elle porte un nom : le VIX.
Et le VIX est lui-même un actif qu'on achète ou vend.

SI ON EST NERVEUX...

...sur l'évolution future des indices boursiers, on achète le VIX sur un marché à terme.
Si, au contraire, on pense que les marchés vont rester calmes, on vend à découvert le VIX pour pouvoir le racheter plus bas.
C'est simple, non ?

ET EN CE MOMENT

Le VIX est bas.
Il est autour de 12.5.
À titre de comparaison, sa moyenne sur 5 ans est de 21.5, et sur le long terme de 19.9.
Un VIX à 12.5 c'est le signe que les investisseurs et les traders n'ont aucune inquiétude ou presque sur l'avenir.

ILS "PRICENT"

Ils anticipent un alignement de planètes pour la Bourse : une inflation qui reflue, des taux qui baissent, une économie qui croit sans surchauffe, des résultats d'entreprises en progression et un contexte géopolitique qui n'aura pas d'impact négatif sur les marchés.
Un monde idéal.

ET ON ASSISTE...

...au même phénomène, de volatilité basse, sur d'autres classes d'actifs, comme le change.
Alors la question est simple : les investisseurs sont-ils trop optimistes ?
Peut-être. C'est en tout cas notre opinion.
Ils pricent un "risque zéro".
Nous ne sommes pas alarmistes ou très négatifs, mais nous sommes plus prudents.
Nous avons des doutes sur le rebond durable de la croissance à des niveaux élevés.
Nous avons plutôt un scénario de croissance molle.
Et historiquement, quand la volatilité a frôlé ses plus bas niveaux, il y a toujours eu des évènements qui ont provoqué une explosion de la nervosité des marchés.
Nous restons donc prudents, comme vous pouvez le constater dans les allocations de notre gestion pilotée. Investis, mais prudents.
>> Obtenez plus d’informations sur la gestion pilotée de Meilleurtaux Placement

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

POUR LES TRADERS

Si voulez parier sur la hausse du future VIX à court terme, il existe des produits de Bourse permettant de miser sur ce scénario.
En voici un le turbo call 9R63S
Ce produit a un levier de 1,7 et une barrière à 6,34 usd.
Attention : ce type de produit est dédié aux investisseurs spéculateurs qui connaissent bien les turbos et le VIX.
Si vous ne connaissez pas bien ces produits, je vous invite à voir en vidéo mon interview de Thibaud Renoult, responsable des Produits de Bourse chez Société Générale.

T+1

C'est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup...
C'est une mini-révolution sur les marchés.
Jusqu'à présent, quand une transaction, comme un achat d'actions, avait lieu, on était en T+2.
C'est-à-dire que l'acheteur d'actions avait 2 jours pour verser le cash, et le vendeur 2 jours pour fournir les actions.
Aujourd'hui les États-Unis, mais aussi le Canada, l'Argentine et le Mexique passent au T+1, marquant une accélération sans cesse croissante sur les échanges financiers.

GOOD

La une des Échos.
Sur les résultats des entreprises européennes.
Profits au premier trimestre supérieurs aux attentes.
Marges au plus haut.
Jusqu'ici tout va bien.

À VOS AGENDAS

Mardi 11 juin à 13h30.
Un nouveau live vidéo, sur le thème de l’immobilier : est-ce le moment d’acheter ?
J’accueillerai Guillaume Arnaud, président du Directoire de Sofidy, gestionnaire de fonds immobiliers depuis plus de 35 ans et gestionnaire de notre véhicule d’investissement en immobilier diversifié sans droit d’entrée : la SC MeilleurImmo .
Il viendra faire le point sur la hausse de près de 5%* de MeilleurImmo en 2024 et sur ses perspectives qui sont très bonnes.
Il nous donnera surtout sa vision du marché de l’immobilier et répondra à LA question que vous vous posez tous : le marché immobilier va-t-il repartir avec la baisse des taux et est-ce le moment d’acheter ?
À suivre en direct sur notre chaîne YouTube.
>> Inscrivez-vous pour suivre en direct notre live-vidéo du 11 juin

DU CÔTÉ DE VOTRE ARGENT

Par MoneyVox, le spécialiste de l'information sur l'argent (banque, crédit, impôt, etc.).
"Compte courant : voici pourquoi la banque refuse de rémunérer votre argent.
Avec la hausse historique des taux de la BCE, collecter des dépôts est redevenu (très) profitable pour les banques et les établissements de paiement. Pourtant, aucun, à l'exception de Sumeria (ex Lydia), n'a choisi de partager cette manne avec ses clients en rémunérant leur compte courant. Explications."
>> Lire cet article sur Moneyvox.fr

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, analyste Bourse Meilleurtaux Placement.
"La Bourse de Paris a cédé 0,92% hier soir, effaçant ses gains de lundi. Les opérateurs boursiers retiennent une nouvelle fois leur souffle, en attendant les chiffres de l’inflation qui seront publiés en fin de semaine. Ce matin, l’indice français perd 0,22% à 8 040 points dans les premiers échanges.
Hier, Wall Street a une nouvelle fois été animée par les performances exceptionnelles de Nvidia dont l’action s’est envolée de 7% vers un nouveau record historique, portée par l’IA. Dans son sillage, l’indice technologique Nasdaq a également atteint un plus haut inédit à plus de 17 000 points.
Au programme de ce mercredi, seule l’inflation allemande est vraiment attendue. Tous prix confondus, le marché s’attend à ce qu’elle rebondisse légèrement, de 2,2% sur un an en avril à 2,4% en mai. Ce petit dérapage ne remet pas en cause sa lente décrue, depuis son pic atteint fin 2022 à 10,4%. Ni les perspectives monétaires : la BCE va réaliser sa première baisse des taux la semaine prochaine.
En Asie, la Bourse de Tokyo perd 0,77% à 38 556 points.
Le Brent s'échange à 84,4$ (+1,61% vs hier matin).
L'once d'or se négocie à 2 353,3$ (+0,43%).
L'euro/dollar évolue à 1,085$ (-0,16%).""

ON S'EN FOUT ?

Des entreprises chinoises blacklistées aux États-Unis changent le nom de leur filiale et en font des franchises pour contourner les sanctions ; Le titre du jour dans le Parisien : "elle abandonne sa fille sur la bande d'arrêt d'urgence à cause d'une note en latin" ; De Niro attaque Trump devant le tribunal de New York : "S'il revient, il ne partira jamais" (BFM) ; Macron et Scholz veulent lancer un produit d'épargne européen ; Un député LFI est exclu 15 jours pour avoir brandi un drapeau palestinien à l'assemblée, le cirque permanent des LFI ; Un avocat lance une appli "Flash radar" pour préserver ses points de permis ; C'est le patron d'un musée de l'automobile à Jallais (Maine-et-Loire) qui a acheté le scooter d'Hollande à 25 420 € frais compris, il pense que ça va booster la fréquentation, il y a donc des gens qui vont se déplacer pour voir le Piaggio sur lequel Hollande rejoignait Julie Gayet, quelle période ; Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi le tennis français est dans un tel état, envoyez-moi un message, ça m'intéresse de comprendre ; Une experte en bâtiment craint que des balcons s'effondrent en bord de Seine lors de la cérémonie d'ouverture des JO ; Ralentissement dramatique des sorties de séries, c'est la panique ; Marie Toussaint, la candidate écologiste, souhaite que Greta Thunberg figure sur le prochain billet de 20 € ; Suivez-moi sur X et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

* PERFORMANCE NETTE DE FRAIS DE GESTION DE L’UNITÉ DE COMPTE, MAIS HORS FRAIS DE GESTION DU CONTRAT ET HORS FISCALITÉ.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'objectif de performance n'est pas garanti et les prévisions (performances futures) ne constituent pas un indicateur fiable quant aux performances futures. Les parts de SCI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.
Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :
Les parts de Société Civile sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Dans le cas de MeilleurImmo, la durée de placement minimale recommandée est de 8 ans. La société est un produit exclusivement destiné à une clientèle professionnelle (Compagnies d’assurance, ...) telle que définie par la directive de l’Union européenne concernant les marchés d’instruments financiers (2004/39/CE). Elle ne bénéficie d’aucune garantie ou protection de capital, présente un risque de perte en capital, et engage indéfiniment la responsabilité des associés institutionnels à proportion de leurs apports. Comme tout investissement, l’immobilier présente des risques : absence de rendement ou perte de valeur, qui peuvent toutefois être atténués sans garantie par la diversification du portefeuille de la société civile. Elle est également exposée au risque de gestion discrétionnaire et aux risques propres aux sous-jacents dans lesquels elle investit. Les caractéristiques, le profil de risque et de rendement ainsi que les frais relatifs à l’investissement dans MeilleurImmo sont décrits dans le document d’information des investisseurs. Il est impératif de prendre connaissance du document d’information qui doit être remise préalablement à la souscription. La Société civile n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre. La Société civile peut avoir recours au financement bancaire. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Assurance-vie : pourquoi verser en juillet avant un changement de règles ?
    05/07/2024
  • visuel-morning
    La pépite de la semaine par Euroland Corporate
    15/07/2024
  • visuel-morning
    Séparation, décès, indignité : la loi du 31 mai 2024 au service d’une justice patrimoniale
    20/06/2024
  • visuel-morning
    Le crédit vs les versements programmés : quelle est la meilleure méthode pour investir en SCPI ?
    27/06/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt