L'année des dé

lundi 03 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 03/08/2020 à 07h10

Nous vivons des expériences économiques sans précédent.
Nous avons vécu l'arrêt complet, volontaire, de l'économie mondiale.
Nous vivons aujourd'hui une accélération de la dé-mondialisation et notamment le dé-couplage des États-Unis et de la Chine.

2020 est l'année des "Dé".
Dé-croissance tout d'abord.
On a vu les chiffres spectaculaires de dé-croissance dans le monde au deuxième trimestre de l'année.
Dé-croissance conjoncturelle bien sûr du fait du Covid.
Mais dé-croissance structurelle aussi du fait du changement de mentalité et notamment de la dé-consommation liée à la prise de conscience environnementale.

DÉ-MONDIALISATION

C'est la deuxième expérience majeure que nous vivons actuellement.
Une dé-mondialisation accélérée par le Covid.
Conjoncturelle là encore.
Exemple ? Nous ne pouvons pas nous déplacer librement d'un pays à l'autre.
Le monde s'est réduit à nos pays.
Chacun chez soi.
Expérience étonnante de dé-mondialisation et de dé-globalisation.

MAIS

Au delà de cette dé-mondialisation conjoncturelle, on assiste aussi à une vague de dé-mondialisation structurelle.
Avec notamment le dé-couplage entre les États-Unis et la Chine.
On parle beaucoup de guerre froide entre les États-Unis et la Chine.
Mais on devrait parler plutôt de séparation.
Les deux pays étaient très interdépendants.
Aujourd'hui, sous l'impulsion de Trump, ils se séparent.
Chacun chez soi.

LA CHINE...

...avait commencé depuis longtemps.
En interdisant de fait tous les grands groupes technologiques comme les GAFA pour favoriser ses propres champions.
Au tour des États-Unis d'interdire les groupes chinois.
On a eu l'affaire Huawei.
Voici maintenant l'affaire TikTok du nom de cette application très populaire.

TRUMP...

...veut la faire interdire.
Par crainte de l'utilisation par la Chine des données personnelles.
Le groupe ByteDance qui possède TikTok ne cherche même pas à se battre et a mis en vente la filiale américaine de TikTok pour se retirer du marché américain.
Microsoft est intéressé.
Et Trump indique déjà qu'il interdira d'autres groupes chinois aux États-Unis.

Dé-consommation
Dé-croissance
Dé-couplage
Dé-mondialisation
Dé-globalisation
L'année des Dé.

A PART CA ?

QUOI DE NEUF ?




TOUJOURS...
...le blocage aux États-Unis.
Entre les Démocrates et les Républicains.
Sur le nouveau package de relance de l'économie.
Depuis le 31 juillet, plus de 25 millions de personnes ne reçoivent plus l'allocation d'aide de 600 $.
Les démocrates veulent prolonger l'attribution de cette allocation.
Les Républicains veulent la diminuer.

VICE-PRÉSIDENTE

Joe Biden n'a toujours pas choisi.
Mais il devrait l'annoncer cette semaine.
On attend la nomination de sa co-listière.
On sait que ce sera une femme.
Une femme issue des minorités.
Quel suspense.

ON ENTEND...

...plus Obama dans cette campagne électorale que Biden.
Il a une nouvelle fois attaqué Trump, sans le nommer.
Et mène campagne pour améliorer les moyens de participer à l'élection pour accroître le taux de participation.

FASCINANT

Apple
Première capitalisation mondiale.
Plus de 1 800 milliards de $.
Avec une comparaison qui fait mal.
Apple vaut plus que la totalité du CAC 40.
Ouch.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a terminé la dernière séance de juillet en baisse de 1,43 % à 4 783 points.
Au plus bas du jour.
Au plus bas de la semaine.
Et au plus bas du mois.
Juillet 2020 aura été rouge.
Le PIB de la France en volume a chuté de presque 14 % au 2e trimestre 2020, selon l'Insee, après presque - 6% au premier trimestre.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en hausse de 0,44 % et 1,49 %, portés par les bons de résultats de Facebook, Amazon et Apple.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 2,24 %, tiré par le repli du yen.
Le CAC 40 est attendu cette matinée, lui aussi, dans le vert.
En Chine, l'activité manufacturière a progressé en juillet au rythme le plus rapide depuis près de dix ans.
Le Brent se négocie à 43.28 $
L’once d’Or se négocie à 1 974 $.
L'euro/dollar est à 1,17.

Richard Garnier
Analyste Bourse MP

ON S'EN FOUT ?

Jean Castex n'arrête pas de bouger; Pour les Échos "le krach de l'immobilier n'aura pas lieu", c'est un peu tôt pour être aussi affirmatif; 500 000 tests Covid par semaine en France; C'est le pic de la saison des piqûres de moustiques; On va avoir chaud jeudi; Macron va inviter Merkel et Sarko à Brégançon; Alan Parker a disparu à 76 ans, l'occasion de revoir Midnight Express et Fame; Je relis la bio de de Gaulle par Max Gallo, après avoir lu la bio de Jean Moulin par Jean Pierre Azéma et vu l'épisode sur la Blitzkrieg de la série "Les grandes dates de la 2e guerre mondiale" sur Netflix, je suis dans ma période "France en 40".

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com