LE G20 DE LA DISCORDE

mercredi 11 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 11/03/2009 à 07h03

Cela fait des semaines que les mini sommets se multiplient dans le monde entier en vue d'organiser le G20 d'Avril à Londres, premier G20 avec Barrack Obama. Et pourtant...

Le G20 d'avril d'Avril à Londres devait être le sommet du consensus. Ce sera le sommet de la discorde. On risque même d'assister à un dialogue de sourds qui pourrait aboutir sur un communiqué totalement vide de sens, encore plus qu'à l'habitude.
D'un côté les Européens. Ils ne sont pas favorables à une relance massive. A juste titre. La crise en Europe s'est certes intensifiée comme l'ont montré hier les chiffres de production industrielle mais personne ne veut adopter une relance par la consommation. Cette erreur a été faite dans les années 80 et elle a conduit à un fiasco. Mais surtout elle entraînerait irrémédiablement une accélération de la défiance vis à vis des Etats. Or les Etats sont le dernier rempart de l'économie mondiale. Si un Etat de première catégorie fait défaut, la dépression sera inévitable. Les Européens, eux, veulent faire de ce sommet le sommet du retour de la régulation des marchés et de la finance un sujet contre lequel se battent, avec succés pour l'instant les lobbys aux Etats Unis.
De l'autre les Etats Unis. Ils ne veulent pas encore être les vaches de trait de la consommation mondiale. Ils ont conscience que si ils relancent leur consommation, ce qu'ils sont en train de faire, ils vont favoriser les importations, creuser le déficit commerciel et relancer les économies exportatrices. Tout cela au prix d'un déficit budgétaire abyssal qui va bientôt provoquer une crainte réelle des investisseurs internationaux.
Ce qui est le plus frappant, selon les officiels Anglais en charge de l'organisation du sommet, c'est la totale désorganisation de l'administration Obama. Cette administration est encore en transition alors qu'elle est au pouvoir depuis le 20 Janvier. Même Warren Buffett, fervent partisan d'Obama, a critiqué la Maison Blanche pour son absence de cohérence dans les messages qu'elle transmet....
Obama apprend à ses dépens que même un Messie doit avoir une organisation sans faille et que toutes ses demandes ne seront pas parole d'Evangile.
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com