Le morning zapping du 20/12/2019

vendredi 20 décembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 6 mois - Le 20/12/2019 à 08h16

En otages

La réunion très attendue hier à Matignon entre le gouvernement et les syndicats n'a débouché sur aucun accord.
Les Français sont pris en otages.
Ceux qui veulent travailler mais qui sont bloqués par les bouchons ou les grèves des transports.
Ceux qui sont au travail (notamment les commerçants, restaurateurs, hôteliers, etc.) mais qui n'ont pas de clients.
Ceux qui sont ou seront en congés pour les fêtes mais qui ne pourront pas rejoindre leur famille à cause des annulations de trains.

TOUJOURS PAS DE TRÊVE

Malgré le sourire de façade d’Édouard Philippe hier à l'issue de la réunion avec les syndicats, celle-ci s'est soldée par un échec.
Le gouvernement ne veut plus reculer sur sa réforme, et les syndicats ne veulent pas faire de concessions.
Certes, l’UNSA-Ferroviaire, deuxième syndicat à la SNCF, a appelé à une « pause ».
Mais la CGT-Cheminots a annoncé que la grève continuait.
Et la grève continue également à la RATP.

LA LOCOMOTIVE SABOTÉE

Les mobilisations contre la réforme des retraites qui paralysent le pays et notamment la capitale auront un impact significatif sur l’économie.
L’INSEE a averti qu’elle pourrait revoir « en légère baisse » sa prévision de croissance.
On pourrait n’avoir plus que 1,1% voire 1%
Qu'il semble déjà loin, le temps où l'on paradait avec notre « locomotive européenne » et ses 1.3% de croissance, bien supérieure à celle de tous nos voisins.
Nous étions « le pays le plus attractif de la zone euro », dixit Bruno Le Maire.
C'était il y a moins de deux mois.

DEUX NOËLS NOIRS

Certaines professions et certains secteurs sont particulièrement touchés par les manifestations.
Il s'agit notamment des commerçants, des hôteliers et des restaurateurs, ainsi que le transport et la logistique.
Des secteurs déjà pénalisés par les manifestations des gilets jaunes l’an dernier.
Les périodes de fêtes étaient habituellement des périodes fastes pour ces secteurs.
Elles deviennent cauchemardesques pour beaucoup d’activités.

QUAND LA CRITIQUE SE RETOURNE CONTRE VOUS…

Depuis plusieurs semaines, les Républicains démontent le projet de réforme des retraites du gouvernement, l’accusant de ne pas « mettre définitivement fin aux régimes spéciaux ».
La majorité a retourné l’argument en pointant le régime spécial… des Sénateurs à majorité républicaine.
Selon Gérard Larcher, le président du Sénat, le régime de retraites des sénateurs va être « adapté pour passer au régime universel ».
On attend de voir ce que va voter le Sénat. Selon François-Noël Buffet, sénateur LR du Rhône : « Nous ne sommes pas contre un régime de base pour tous, mais il faut que chaque métier ou fonction conserve ses particularités ».
D’un coup, ce n’est plus si mal, les régimes spéciaux…

ACCORD EN JANVIER, OU PAS ?

Sur le papier, tout a l’air de bien se passer dans les négociations sino-américaines.
Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, a déclaré dans un entretien accordé à CNBC qu’il anticipait la signature d'un accord courant janvier.
Cependant, il ne s'agit que d'un pronostic, non d'une certitude.
Mnuchin a précisé que des « détails techniques » étaient encore en cours de discussion.
On pensait pourtant qu’ils s’étaient mis d’accord le 13/12…

ON SE RÉVEILLE QUAND ?

La Banque mondiale s'alarme d'un emballement de l’endettement des pays émergents et en développement.
Il atteignait près de 170% de leur PIB en 2018.
Et pour la Chine, c’est 255% de son PIB.
Une conséquence de la chute des taux et de l’argent gratuit.

THE CROWN AND THE CLOWN

« La priorité de mon gouvernement est de mener à bien le Brexit pour le 31 janvier 2020 », c’est comme ça que la Reine Elisabeth II a commencé son discours de politique générale présenté hier devant la Chambre des communes.
Selon plusieurs sources, la Reine Elizabeth II aurait plusieurs fois fait des « références voilées » contre le Brexit. Comme en 2018 dans son discours de Noël (le seul qu’elle puisse écrire elle-même) ou dans le discours de politique générale de juin 2017 (où elle s’est présentée avec une robe et un chapeau bleu constellé de fleurs au pistil jaune, un hommage à l’UE ?).
Cette fois-ci, aucun message subliminal (qui n’ait été remarqué en tout cas), la Reine a affiché une neutralité absolue, comme c’est la tradition.
Il faut dire aussi que la Reine doit en fait se contenter de lire un discours écrit… par le Premier Ministre, Boris Johnson.
BoJo est donc passé de clown à pratiquement Roi en quelques jours.

VICTOIRE CATALANE

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a confirmé l’immunité du président du parti de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), l’indépendantiste Oriol Junqueras, élu au Parlement européen en mai, avant d’être condamné en octobre pour « sédition » à treize ans de prison et d’inéligibilité.
C’est un gros camouflet pour la justice espagnole.
L’arrêt des juges du Luxembourg pourrait ouvrir la porte au retour en Espagne de l’ancien président catalan Carles Puigdemont, installé en Belgique après avoir fui la Catalogne au lendemain de la déclaration d’indépendance du 27 octobre 2017.
Puigdemont pourrait alors se présenter aux prochaines élections régionales catalanes.

J-10 POUR L'ABONNEMENT : QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ?

Il ne vous reste plus que 10 jours pour profiter de notre offre sur l'abonnement MF Privé. Conseil boursier, conseil en allocation d'actif et réponses aux questions : votre conseiller privé à 129 euros pour un an (au lieu de 159 euros). Vous n'allez quand même pas attendre le dernier jour pour profiter de cette offre ??? Je m’abonne à MF Privé pour 129 euros pour un an au lieu de 159 euros

C’EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

Bilan de l’année 2019 et perspectives 2020 sur l’économie et les marchés !
Avec nos Jedi de l’économie et de la finance, Pascale Seivy, responsable d’équipe chez Oddo BHF, Virginie Robert, présidente de Constance Associés, Denis Ferrand, directeur de Rexecode, Hervé Goulletquer, responsable de la stratégie à La Banque Postale AM et Emmanuel Lechypre.
Ce soir à 20h sur BFM Business et demain à 11h, dimanche à 19h.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a terminé la séance d’hier en légère hausse de 0.21 % à 5 972 points. Depuis 5 séances, les investisseurs semblent peiner à trouver de nouvelles raisons de prolonger la dynamique à l'œuvre depuis le début de l'année. Il n'empêche, malgré cette relative mollesse actuelle, 2019 devrait être la meilleure année boursière depuis 2013 avec un gain de plus de 25% depuis janvier.
A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq ont gagné, eux aussi, 0.49 % et 0.67 % malgré l’effondrement de l’activité manufacturière aux US sur décembre. Effectivement, l'indice d'activité manufacturière de la Fed de Philadelphie est ressorti à 0,3 en décembre 2019, contre un consensus Reuters de 8 (et après 10,4 en novembre).
Ce matin, le Nikkei a fini en perte de 0.20 %, de nouveau victime de prises de bénéfices avant la fin d'année.
Le CAC 40 est attendu légèrement dans le rouge cette matinée, là aussi, les investisseurs seront tentés de prendre quelques bénéfices malgré le nouveau carton plein de records signé à Wall Street hier.
Le Brent se négocie à 66.62 $ le baril contre 66,16 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 476.70 $ contre 1 475,90 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.117 contre 1,1125 hier dans la matinée.

ON S’EN FOUT ?

Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire visant Jean-Paul Delevoye ; En 2018, les 5 % des Français les plus riches possédaient un tiers du patrimoine brut de l'ensemble des ménages, selon l'Insee; Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des Démocrates, réclame des garanties avant de transmettre le dossier sur la destitution de Trump devant le Sénat; Le siège des services secrets russes à Moscou a été la cible d'une attaque ; Claudine Auger, la (magnifique) première James Bond Girl de «Opération Tonnerre», est décédée hier à 78 ans ; Ladj Ly, réalisateur des « Misérables », porte plainte pour diffamation contre Valeurs actuelles et Causeur, qui ont affirmé qu’il avait été condamné pour tentative de meurtre : il a été condamné pour enlèvement et séquestration ; Les grèves entraînent une pénurie de sang : dans de nombreuses villes, les perturbations dans les transports dissuadent les habitants d'aller donner leur sang.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

GAUTHIER MAES

Responsable Media
meilleurplacement.com

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com