Le morning zapping du 31/12/2019

mardi 31 décembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 6 mois - Le 31/12/2019 à 08h07

LE ZAPPING DE 2019, SECONDE PARTIE

L’année 2019 a été marquée par plusieurs séries à succès, dont certains épisodes resteront «culte». Il y a eu aussi des conflits, des scandales politiques, des contractions, mais surtout des records et une année très positive pour l’épargne des Français. Retour sur les principaux événements de l’année, de juillet à décembre.

BORIS JOHNSON

La personnalité du second semestre, c’est lui.
Quand il a pris la succession fin juillet de Theresa May, tout le monde (nous compris) le prenait pour un clown.
Il a été fustigé pour sa stratégie de Brexit le 31 octobre, avec ou sans deal (le fameux « Halloween Brexit »).
Il a été critiqué sur le fait qu’il reculait finalement sur cette date du 31 octobre.
Il été attaqué de toutes parts, y compris dans son propre camp.
Et puis il y a eu les élections anticipées qu’il a provoquées.
Avec un raz-de-marée pour son parti.
Un véritable référendum pour le Brexit, celui de Boris Johnson.
Sans aucun doute LE tournant sur le Brexit.

LA CROISSANCE AMÉRICAINE

Les États-Unis ont battu leur propre record de croissance ininterrompue.
Record absolu.
Du jamais vu depuis 1854.
Le précédent record datait de mars 1991 à mars 2001.
121 mois consécutifs de croissance positive.
On en est à 125 mois.
Et un chômage au plus bas à 3.5%.

LES RECORDS DES MARCHÉS

Après une année 2018 difficile, les marchés boursiers ont connu une année 2019 exceptionnelle.
Grâce à la baisse des taux de la Banque centrale américaine.
Grâce aux records de l’économie américaine.
Grâce à l’avancée des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis, même si en réalité rien n’est réglé.
Jugez plutôt :
Dow Jones : +22%.
Nasdaq : +35%.
CAC 40 : +25% (on a dépassé le 6 000 points).
Eurostoxx 50 : +24%.
Shanghai composite : +21%.
Pétrole : +26%.
Or: + 18% (on a dépassé les 1500 dollars l’once).

LA CROISSANCE CHINOISE

La Chine connaît une nouvelle mutation profonde de son économie.
Après avoir tout misé sur ses exportations pendant des décennies, elle avait fait le choix de favoriser la consommation comme moteur de la croissance.
Mais la consommation s'essouffle.
Et, du fait de la guerre commerciale, les exportations ne peuvent pas prendre le relais.
Après des décennies de croissance supérieure à 10%, il semble que les nouveaux objectifs de croissance, au-dessus de 6%, soient inatteignables.

CROISSANCE MONDIALE ET DÉCONNEXION

La Chine n’est pas le seul pays à ralentir.
L'économie européenne, Allemagne en tête, ralentit.
La croissance japonaise, qui rebondissait à peine, se contracte à nouveau.
Et l'économie américaine résiste comme elle peut, mais au prix de dérapages majeurs des déficits et de la dette.
Il y a une déconnexion totale entre l'économie et les marchés.
Pourquoi cette déconnexion ? On avait donné la réponse dans un numéro spécial du zapping :
L’économie, un problème de plomberie

L’ÉPARGNE DES FRANÇAIS

On a beau déverser des torrents de liquidités, les Français ne consomment pas. Ils épargnent.
Dans le Livret A : plus de 15 milliards d’euros déposés en 2019.
Et l’assurance-vie : près de 25 milliards d’euros de collecte nette positive.
Malheureusement, vous continuez à ouvrir et alimenter des contrats d'assurance-vie dans des établissements qui vous prennent des frais d'entrée et des frais sur versements.
Selon une étude récente du site LeComparateurAssurance.com, les frais sur versement sont en moyenne de 3.09% sur les contrats dits classiques et 3.67% sur les contrats dits "haut de gamme" (moyenne réalisée sur la base de 58 contrats proposés par les partenaires du comparateur).
Votre bonne résolution pour 2020 : demandez une documentation détaillée sur le contrat d'assurance-vie sans droit d'entrée ni frais de versement.

QUEEN CHRISTINE

Quel parcours !
Présidente d'un cabinet d'avocats américain.
Ministre du Commerce extérieur.
Ministre de l’Économie et des Finances.
Patronne du FMI depuis 2011.
Et désormais patronne de la Banque centrale européenne.
Elle va continuer à distribuer la coke monétaire, tout en tentant de relancer aussi la croissance européenne en panne, ce que n’a pas réussi à faire son prédécesseur, Mario Draghi.
Christine Lagarde, personnalité de 2020 ?

LA RELANCE

C’est le mot du dernier trimestre 2019.
Et ce sera le thème de 2020.
La nouvelle recette-miracle pour relancer la croissance économique.
L'argent coule à flots mais il alimente les bulles, sur les marchés et sur l'immobilier, mais il n'atteint pas ou peu l'économie réelle.
Il faut donc une nouvelle histoire pour remonter le moral des populations et pour faire à nouveau rêver les investisseurs et les marchés.
Cette nouvelle histoire, c'est la relance.
Queen Christine l'a dit : les banques centrales ne peuvent plus faire grand-chose, au tour des gouvernements.
Les gouvernements doivent faire de la "relance".
Tant pis si cela fera déraper des déficits et les dettes.
Cela n'a aucune importance.
Pourquoi ?
Parce que les taux d'intérêt (notamment en France et en Allemagne) sont négatifs et qu'aujourd'hui, plus vous dépensez et plus ça vous RAPPORTE de l'argent.

TRUMP ET LA DESTITUTION

La Chambre des Représentants a voté pour la mise en accusation de Donald Trump dans l'affaire ukrainienne.
La procédure d’« impeachement » (Destitution) a été lancée.
C’est un événement historique qui ne s'est produit auparavant que deux fois seulement dans l'histoire des États-Unis. Pour Andrew Johnson en 1868 et pour Bill Clinton en 1998.
C’est un non-événement parce que c’est au Sénat d’organiser le « procès » de Donald Trump et que le Sénat, dominé par les Républicains, a déjà annoncé qu'ils allaient acquitter le Président.
Et on se dit que Trump va attaquer 2020 en position de favori pour les élections.

L'ACTUALITÉ DE CE JOUR

C'est la grande évasion de Carlos Ghosn, assigné à résidence au Japon dans l'attente de son procès, l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan a fui le pays par avion sous une fausse identité. Il est arrivé à Beyrouth, où il a retrouvé une partie de sa famille et ses amis, dans la nuit de dimanche à lundi.
Ghosn nie avoir fui la justice mais a déclaré dans un communiqué qu'il « n'était plus l'otage d'un système judiciaire japonais partial où prévaut la présomption de culpabilité ».

DERNIER JOUR POUR L'ABONNEMENT : GROUILLEZ-VOUS !

Dernier avertissement : il ne vous reste plus que quelques heures pour profiter de notre offre sur l'abonnement MF Privé.
Conseil boursier, conseil en allocation d'actif et réponses aux questions : votre conseiller privé à 129 € pour un an (au lieu de 159 €).
Faites-le tout de suite car ce soir, vous serez trop occupé à faire la fiesta pour y songer.
Abonnez-vous à MF Privé pour 129 € pour un an au lieu de 159 €.

DU CÔTÉ DES GRÈVES

Ce n'est pas la fête ce soir à Paris : contrairement à la tradition, les métros ne circulent pas pour la nuit de la Saint-Sylvestre.
Seules les deux lignes automatiques, la 1 et la 14 circuleront et seulement jusque 2h du matin.
Quelques trains circuleront toute la nuit, sur les RER B, D et E et les lignes J et L.
Les tramways 2, 3a et 3b rouleront toute la nuit et les bus Noctiliens seront renforcés.
Emmanuel Macron va sortir du silence pour ses vœux du 31 décembre : il devrait réaffirmer son ambition pour la réforme des retraites.
En attendant, la CGT a déjà appelé à un «blocage total» des raffineries du 7 au 10 janvier.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Hier, le CAC 40 a terminé la séance en baisse de 0.91 % à 5 982 points, pénalisé par des prises de bénéfices dans un climat de faibles volumes. Ces dernières ont été favorisées par l’approche de la fin d’année boursière.
Peu importe, cela n’empêchera pas l’indice phare de la place parisienne de parachever une performance annuelle spectaculaire, revenant sur ses niveaux de 2007.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en recul de 0.64 % et 0.67 %. Il s'agit pour les deux grands indices de Wall Street de la plus forte baisse en pourcentage sur une séance depuis quatre semaines.
L'imminence de la fin d'année a profité aux rendements des obligations américaines à 10 ans se situant autour de 1,95% alors qu'elles avaient été délaissées tout au long du mois de décembre. En France, les obligations assimilables du Trésor à 10 ans (OAT) sont aussi en territoire positif après avoir passé une bonne partie de l’année à taux négatif.
Le CAC 40 est attendu cette matinée en léger recul pour la toute dernière séance de l'année, dans le sillage de Wall Street.
Le Brent se négocie à 66.48 $ contre 68.35 $ le baril hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 523.40 $ contre 1 512.50 $ précédemment et la parité euro/dollar est à 1.1205 $ contre 1.1203 $ hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Le vice-Premier ministre chinois pourrait se rendre à Washington ce samedi pour la signature de l'accord commercial de « phase 1 »; Uber attaque en justice la Californie et sa loi requalifiant les chauffeurs en employés; Le cinéma français a réalisé sa meilleure année depuis 1966, avec plus de 213 millions d’entrées; Michael Bloomberg promet de transformer la Maison-Blanche en «open space», ça fait rêver; Le Brésil inflige une amende de 1,6 million de dollars à Facebook pour ses manquements dans l'affaire Cambridge Analytica; Le salaire minimum en Grande-Bretagne va être relevé de plus de 6 % l'an prochain, à 8,74 livres sterling (10,23 euros) par heure; Toute l'équipe de MeilleurPlacement se joint à moi pour vous souhaiter à toutes et à tous un excellent Réveillon de la Saint-Sylvestre !

GAUTHIER MAES

Responsable media
meilleurplacement.com

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com