jeudi 23 juin

L’OPRA, une opportunité pour les émetteurs cotés en période de marchés baissiers ?

Par Thomas Hornus, associé chez EuroLand Corporate

Dans le contexte de tendance baissière que nous connaissons sur les marchés boursiers (-17,28% depuis le 1er janvier 2022 pour le CAC 40 et -14,51% pour le CAC Mid & Small), l’OPRA (Offre Publique de Rachat de ses propres Actions par une société) pourrait bien être une réelle opportunité pour certains émetteurs d’Euronext et Euronext Growth.

De quoi s’agit-il ?

L'OPRA consiste pour une société cotée à racheter ses propres actions sur le marché, pendant une durée minimum de 20 jours de bourse, pour les annuler dans une proportion supérieure aux 10% du capital concernés par les programmes de rachat d’actions. Au travers de cette opération, l’émetteur agit donc directement sur son capital, réduisant ainsi le flottant de la société.

Conditions préalables au lancement d’une OPRA :

• Disposer de liquidités suffisantes pour racheter une partie de ses titres ;

• Considérer que le cours de bourse est trop faible par rapport à la réalité économique de l’entreprise ;

• Approbation de l’OPRA par les actionnaires de la société lors d’une Assemblée Générale qui déterminera :

► Le nombre maximum de titres à racheter ;

► Le prix de rachat par action, présentant une prime (généralement autour de 20 à 30%) par rapport au cours de bourse pour inciter les actionnaires à apporter à l’offre ;

► Le montant global maximum de rachat ;

► Le montant maximum de réduction de capital induit suite à l’annulation des actions rachetées.

Principales caractéristiques d’une OPRA :

• L’OPRA est une Offre Publique volontaire, dont la documentation est soumise à accord de l’Autorité des Marchés Financiers (processus d’environ un mois) ;

• L’offre est proposée à l’ensemble des actionnaires; la demande de rachat peut être supérieure au nombre d’actions à racheter prévue par la société, dans ce cas, les titres apportés font l’objet d’une réduction proportionnelle ;

• L’opération est financée par les ressources de la société (trésorerie et/ou endettement, voire dans de très rares cas par échange avec des actions tierces détenues) ;

• La réduction de capital correspondra au montant de titres rachetés dans le cadre de l’offre.

Des avantages non négligeables, principalement dans l’intérêt des actionnaires :

• Une offre de liquidité immédiate proposée par la société aux actionnaires à un prix supérieur au cours de bourse, sans aucune obligation pour eux d’apporter leurs titres ;

• Une relution automatique pour les actionnaires ne participant pas à l’offre ;

• Le bénéfice net par action et le montant des dividendes par action augmentent mécaniquement ;

• Un signal positif et fort transmis au marché et aux actionnaires sur les ambitions de la société et sur la sous valorisation de la société en bourse ;

• Un message clair : dans cette situation baissière, et en l’absence de potentielles cibles de croissance externe intéressantes, acheter ses propres actions constitue pour la société le meilleur investissement pour créer de la valeur ;

L’OPRA peut également être une première étape vers la sortie de bourse avec pour objectif de racheter le flottant sans que les actionnaires aux commandes de la société n’apportent.

Chez Euroland Corporate, nous considérons qu’une OPRA, réalisée dans de bonnes conditions et au bon moment, est une opération win-win : soit les actionnaires apportent à l’offre, empochant ainsi une plus-value par rapport au cours de bourse de référence et il y a relution des actionnaires « historiques », soit ils n’apportent pas et, généralement, le cours se réajuste au niveau de celui de l’OPRA.

Si les OPRA ont été peu nombreuses depuis 2019, notamment suite aux effets cumulés de la pandémie de COVID-19 et de hausse des cours, la période de baisse généralisée des marchés que nous connaissons ces dernières semaines pourrait susciter des vocations, de nombreuses sociétés cotées ayant engrangés de la trésorerie suite à la sortie de crise.

Euroland Corporate, acteur de référence du marché Euronext Growth, 1er du classement Bourse réalisé par CF News pour 2021, accompagne 53 sociétés cotées sur les marchés d’Euronext dont 33 en qualité de listing sponsor Euronext Growth.

Inscrivez-vous ou inscrivez un ami à la newsletter d'Euroland Corporate

A découvrir également

  • visuel-morning
    Les idées reçues sur les placements : l’assurance vie, moins intéressante après 70 ans ?
    29/07/2022
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    29/07/2022
  • visuel-morning
    Les idées reçues sur les placements : l’avantage fiscal du PER, sans intérêt ?
    21/07/2022
  • visuel-morning
    Investir en SCPI à frais réduits, c’est possible !
    05/08/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt