Les géants des smartphones dans le dur

jeudi 27 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 27/10/2016 à 08h10

Auteurs de dernières publications en nette baisse, Apple et Samsung, les deux mastodontes du smartphone, deux des plus grandes entreprises de la planète et parmi les actuels et futurs maîtres du monde, montrent des signes de faiblesse. Mais ne pleurez pas trop pour eux

SATURATION DU MARCHÉ

Après l'hypercroissance des années 2010-2015, les constructeurs de smartphones doivent faire face à un marché qui arrive à saturation. Et Apple est à court d'innovation. Preuve en est le recul à 618 dollars du prix moyen des iPhones contre 670 dollars il y a un an. En Chine, marché clé, les ventes d'Apple ont plongé de 30 % au troisième trimestre et souffrent de la concurrence des champions chinois avec les modèles d'Huawei, Oppo et Vivo

PIRE CHEZ SAMSUNG

Seule bonne nouvelle pour la marque à la pomme : C'est encore pire chez son concurrent coréen qui doit faire face au dysfonctionnement de son dernier appareil, le Galaxy Note 7, et le rappel planétaire de 2,5 millions de smartphones. Hier Samsung a annoncé une baisse de 30 % de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre

NE PLEUREZ PAS TROP

Malgré un bénéfice en baisse de 14 % sur un an, Apple est toujours l'entreprise la plus rentable au monde avec un bénéfice trimestriel de 9 milliards de dollars, et détient plus de 215 milliards de dollars de trésor de guerre. Samsung est toujours numéro 1 mondial avec près de 400 millions d'appareils vendus sur les 3 premiers trimestres. Il y a des difficultés plus supportables que d'autres...

QUAND LA BELGIQUE FAIT RAGER BRUXELLES

La Belgique est toujours le seul pays de l'Union Européenne dans l'incapacité d'apposer sa signature à l'accord de libre-échange avec la Canada. La signature était prévue aujourd'hui mais la Wallonie a maintenu son veto et obligé le gouvernement canadien à reporter son déplacement à Bruxelles. Si officiellement, la Commission européenne a loué « la détermination et l'engagement » des négociateurs, Bruxelles aimerait bien que se règle vite cette histoire belge.

PAS LA DOLCE VITA

Pauvre Italie. Son budget présenté la semaine dernière à Bruxelles suscite l'interrogation de la Commission européenne. Alors qu'elle avait promis de ne pas dépasser un déficit de 1,8 % du PIB, son budget 2017 table sur 2,3 % de déficit. À quelques semaines d'un referendum déterminant pour Matteo Renzi, le Premier ministre demande à Bruxelles plus de flexibilité et dénonce «ces questions de virgules et de pourcentage »

TROP DUR AVEC L'ITALIE ?

Pierre Moscovici, le commissaire européen des affaires économiques, estime que Bruxelles a déjà fait preuve d'assez de mansuétude à l'égard de l'Italie. Rappelons que le déficit français devrait être à 2,7 % en 2017 et qu'il était à 4 % quand Moscovici était ministre de l'Économie...

SUPPRIMER L'ISF ?

Si la suppression de l'ISF est dans le programme de la plupart des candidats à la primaire de la droite, les Français restent eux, farouchement opposés à cette proposition. C'est ce qu'il en ressort d'un sondage du Parisien. Ils sont en effet 72% à vouloir préserver ce symbole de justice fiscale... Symbole puisqu'il n'a rapporté que 5,2 milliards d'euros en 2014. On est très loin des 17,3 milliards d'euros attendus pour l'impôt sur le revenu et des 149,4 milliards pour la TVA, l'an prochain. À défaut d'être supprimé, vous pouvez toujours le gommer avec les Groupements forestiers, un placement branché et défiscalisant. Je demande une information complète sur les Groupements fonciers

LA QUESTION DU JOUR

Cravate ou pas cravate pour le deuxième débat des candidats à la primaire de droite jeudi prochain ? Cruel dilemme pour Bruno Le Maire... En tout cas, un ses anciens collègues du gouvernement lui recommande chaudement de vêtir cet accessoire, sous prétexte que la cravate, ça fait plus sérieux. Plus que quelques jours pour mettre fin à ce suspense des plus insoutenables.

LA PHRASE DU JOUR

« Voter Juppé, ce n'est pas voter Bayrou » Jean-Christophe Lagarde, Président de l'UDI. Il faut dire qu'à voir les mêmes têtes depuis 20 ans, c'est normal que l'on finisse par les confondre

L'ÉTAT ACTIONNAIRE

L’État ne devra pas compter sur ses participations pour remplir ses caisses. Il n'aurait touché que 3,9 milliards d'euros de dividendes en 2015 contre 4,1 milliards l'année précédente. Et pour l'année prochaine ? La coquette somme de 1.9 milliard est attendue hors titres EDF, selon les Échos.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC reste très nettement sur les 4.500 points malgré une légère baisse de 0,14%. Les résultats trimestriels rythment toujours la tendance avec du bon et du moins bon. L'euro s'est un peu raffermi contre le dollar et revient sur les 1,09 dollar. Le pétrole reprend un peu de couleurs ce matin avec l'annonce d'une baisse surprise des stocks de brut américains.

34 CENTIMES
... et pas un de plus. Le salaire minimum horaire en Allemagne va, pour la première fois depuis sa mise en place, le 1er janvier 2015, être augmenté de 34 centimes pour passer à 8,84 euros l'an prochain. Dans le monde de Copé, 34 centimes, c'est l'eldorado et ça représente deux voire trois pains au chocolat...

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com