mardi 30 août

Une amende record contre Apple va être annoncée aujourd’hui par la Commission Européenne. Enfin. Hallelujah ! Je suis fier d’être européen ce matin. On a enfin décidé de suivre l’exemple américain et de commencer à faire tourner la machine aux amendes records. Et on a enfin décidé de s’attaquer à cette évasion fiscale organisée par des gros groupes internationaux, groupes américains en tête.

LET'S FIGHT

Jusqu’à présent on n’avait pas dépassé des sommes totalement ridicules pour des redressements fiscaux. Là on sera au-dessus du milliard d’euros, on aurait dû frapper plus fort mais j’espère que ce n’est qu’un début. Et les Américains sont furieux... Même Obama est monté au créneau. Il dénonce un protectionnisme déguisé. Leur mauvaise foi pourrait faire sourire si elle n’était pas si exaspérante. Voilà un pays qui a fait des amendes colossales, décidées de façon totalement arbitraire, une source de revenus permanents ayant rapporté largement plus que 100 milliards d’euros.

ALLEZ L' EUROPE!
On se rappelle bien sûr l’amende contre la BNP pour avoir fait du business avec l’Iran, devenu entre-temps le meilleur ami des États-Unis. Les États-Unis parlent de rétorsion. Et ils le feront. Les États-Unis fonctionnent exactement comme la Chine. Avec un protectionnisme de fait, et une farouche volonté de défendre leurs entreprises même si elles ont des activités illégales comme l’évasion fiscale. Et l’Europe s’est toujours couchée devant les États-Unis, comme devant la Chine. Il est peut-être temps que nous commencions à nous défendre. J’espère que c’est le début d’une longue série d’amendes et pas un acte de bravoure sans lendemain.

ENCORE UNE BONNE NOUVELLE

Le départ de Macron serait imminent. Il serait temps que nous ayons un ministre de l'Économie qui s'occupe d'économie et qui ne soit pas uniquement en campagne. Mais le prochain se contentera sûrement de liquider les affaires courantes jusqu'aux élections. Il n'aura d'ailleurs personne sur qui compter puisque les membres des cabinets gouvernementaux sont tous en train de se recaser en panique avant les élections.

DILMA OUT

La destitution de Dilma Rousseff devrait être votée cette nuit ou demain. Elle s'est défendue hier devant le Sénat en évoquant "un coup d'État" mais son sort est scellé. Lula était là pour la soutenir mais il est lui-même sur la sellette. Bonne ambiance. Les marchés brésiliens restent perchés à des niveaux records mais nous en reparlerons demain.

ON S'EN FOUT?

On se demande qui est Franck McCourt et surtout qu'est-ce qu'il est venu faire à Marseille, Margarita Louis Dreyfus a vraiment une tête bizarre, la presse parle plus du choc Barthés-Hanouna que de l'affrontement Juppé-Sarko, Valaud Belkacem veut interdire les Pokemon "rares" à l'école (et pourtant ils ne parlent ni Grec ni Latin), trois personnes ont (enfin) été interpellées pour le meurtre du commerçant chinois à Aubervilliers - meurtre qui fait suite à un nombre incroyable d'agressions contre la communauté chinoise de cette ville, un maire corse s'est tué en voiture hier - il avait dans sa voiture un flingue et 100000 euros en cash.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Les banques centrales veulent la mort des traders...Les fluctuations de marchés sont de plus en plus ridicules. Jamais depuis des années, le S&P n'avait connu autant de journées successives avec des variations de moins de 1%. Donc hier pas grand-chose. Le CAC reste collé autour des 4400, l'euro juste en dessous de 1.12 et la volatilité est au tapis. Affreux.

LE MEDEF PARLE AUX CANDIDATS

et demande, selon les Échos, des "engagements forts". Après nous avoir vendu l'idée qu'avec le CICE il pouvait créer un million d'emplois, il explique maintenant qu'avec les bonnes réformes, il peut promettre 2 millions d'emplois. Gattaz est prêt pour faire de la politique.

LE COMEBACK DU JOUR

Mon site médical préféré, toujours au plus près des préoccupations quotidiennes, titre sur sa newsletter: "nouveau traitement plus rapide, ce qui rend les hommes plus séduisants". En lisant un peu rapidement j'avais tout d'abord cru que c'étaient les hémorroïdes qui rendaient les hommes plus séduisants. Vous imaginez ma surprise. En fait ils dévoilent un traitement miracle qui va permettre à certains d'entre vous de pouvoir enfin rester assis.

LA DANSE DU VENTRE POST BREXIT

Toutes les capitales rêvent d'attirer les flots de réfugiés qui vont quitter la City. Après Paris et ses charmes fiscaux, Francfort, l'Irlande ou le Luxembourg, c'est la Pologne qui a dévoilé hier son offensive de charme. J'imagine le nombre de banquiers de la City qui rêvent de bosser à Varsovie. Le seul problème pour l'instant c'est que personne n'a quitté Londres à la suite du Brexit...

LES BANQUES AU TAPIS

C'est en Chine que ça se passe. L'explosion du paiement par mobile, pour l'e-commerce bien sûr mais pour le offline aussi, avec la croissance vertigineuse d'Alipay, a provoqué un effondrement des paiements par carte, source de revenus significative pour les banques commerciales. Et nous, c'est pour quand ?

À ÉCOUTER

Sur France Culture à 20h30, ou en Podcast, les dix épisodes de la "Saga des Lehman Brothers" jusqu'au 9 septembre.

FAITES PLAISIR À UN AMI

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Placement : comment jouer le rebond des valeurs du luxe ?
    02/09/2022
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    23/09/2022
  • visuel-morning
    Avis d'imposition : comment limiter ce qu'il vous reste à payer
    16/08/2022
  • visuel-morning
    Les idées reçues sur les placements : Il faut absolument choisir la durée d’emprunt la plus courte
    02/09/2022
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt