L'exception économique française

mercredi 20 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 20/03/2019 à 07h01

C'est fascinant. Si on regarde l'évolution économique de la France sur les 10, 20 ou 30 dernières années, on est frappé par une évidence. La France semble être totalement déconnectée du reste du monde. Économiquement.

LA CROISSANCE EN 2019

Alors que tous les pays développés révisent à la baisse leur croissance, parfois de façon drastique comme l'Allemagne avec une croissance à 0.7%, la France va peut-être afficher une croissance pour 2019, certes médiocre, mais, pour une fois, supérieure à la zone euro.
L'INSEE prévoit 0.4% au premier trimestre, 0.4% au deuxième trimestre.
Et on devrait atteindre 1.4% pour l'année.
C'est l'effet des cadeaux faits par Macron aux gilets jaunes.

UNE FOIS DE PLUS

La France fait cavalier seul économiquement.
À la hausse.
Ou, plus souvent, à la baisse.
Nous avons totalement loupé le cycle de rebond de la croissance mondiale pendant 5 ans du fait du quinquennat désastreux d'Hollande.
Nous sommes le seul pays développé à afficher encore un chômage élevé alors que la plupart affichent un plein-emploi.

SEULS AU MONDE

Quand la croissance mondiale rebondit, nous faisons du surplace.
Quand la croissance mondiale chute violemment, nous baissons un peu.
Est-ce étonnant ?
En fait non...
Les facteurs d'explication ne manquent pas.
Nous avons en fait une économie totalement administrée.
Avec une part significative de la population dans le secteur public, amortisseur de chocs.
Avec une fiscalité confiscatoire qui freine toutes les envolées.
Et un état omniprésent.
Contrairement aux apparences, notre pays a plus les caractéristiques d'un pays socialiste que d'un pays capitaliste.
Normal donc que nous soyons totalement décorrélés de l'économie mondiale globalisée.

BACK TO NO DEAL BREXIT?

On peut penser que c'est une posture de négociations.
Mais le risque existe à nouveau.
Le risque de no deal Brexit.
Michel Barnier a en effet déclaré que l'Union Européenne n'était pas décidée à accorder un délai à la Grand-Bretagne si elle n'apportait pas des éléments convaincants sur le deal à venir.
Theresa May se rend demain à Bruxelles pour défendre son dossier.
Encore un sommet décisif...
Le énième depuis 3 ans.

ET UN CANDIDAT DE PLUS, UN!

C'est au tour de Joe Biden, l'ancien vice-président, de se déclarer candidat dans le camp démocrate, probablement en avril.
Ils seront donc 15 candidats à chercher l'investiture démocrate.
On est proche d'un record.
Joe Biden s'est rendu célèbre pour ses gaffes.
À 76 ans, il a un an de moins qu'un de ses futurs adversaires, Bernie Sanders.
Mais 39 ans de plus que le plus jeune candidat, Pete Buttigieg.
Tout le monde veut le job.

LE POINT SUR NOS ANTICIPATIONS

Les indices boursiers ont fortement rebondi.
D'environ 15% depuis le début de l'année.
C'est ce que nous avions anticipé dans le message que nous vous avions adressé début janvier.
Deux facteurs ont alimenté la hausse: la perspective d'un deal commercial entre la Chine et les États-Unis mais surtout le changement radical de politique de la Banque centrale américaine avec l'arrêt inattendu de la hausse des taux.

AND NOW WHAT?

Nous pensons qu'une grosse partie de la hausse de l'année est faite.
Une exagération à la hausse est certes encore possible mais nous privilégions la prudence.
15% sur un an, c'est déjà pas mal.
Et une partie des pertes de fin d'année a été compensée.
Donc prudence.
C'est pour cela que nous avons conseillé un produit pour couvrir vos portefeuilles d'actions ainsi que plusieurs produits spéculatifs pour jouer la baisse des marchés, dont un turbo put sur le CAC 40.
Le potentiel d'appréciation existe peut-être, mais le risque nous paraît élevé.
On vous tiendra évidemment au courant si nous changeons d'avis.
Pas encore abonné ? Testez nous et bénéficiez de nos conseils boursiers gratuitement pendant 1 mois

LA SUCCESS STORY DU JOUR

Doctolib.
Levée de 150 millions d'euros sur une valorisation de ...1 milliard d'euros.
5 ans seulement.
75,000 praticiens et établissements (les Échos).
Un leadership incontesté.
Avec ces fonds, le groupe va s'attaquer au reste du monde après ses premiers succès en Allemagne.
Bravo.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a clôturé la séance d’hier en hausse. Les investisseurs ont été confiants à l'aube d'une réunion, durant 2 jours, de la Banque centrale américaine.
L’indice phare de la Bourse de Paris a gagné 0.24 % en fin de journée à 5 425 points soutenu aussi par le secteur auto et quelques bons chiffres macroéconomiques européens.
De l’autre côté de l’Atlantique, le Dow Jones a terminé en légère baisse de 0.10 % conséquence du regain inquiétude sur le conflit sino-américain. Le Nasdaq a fini à 0.12 % dans les derniers moments de cotations. Les investisseurs ont semblé un peu plus nerveux. D’après certains responsables américains la Chine rechignerait à satisfaire les demandes de Washington.
La Bourse de Tokyo a fini en légère hausse de 0,2% pour le Nikkei. Dans un marché peu animé à la veille d'un jour férié au Japon.
Le CAC 40 devrait évoluer en légère baisse cette matinée, pénalisé par des prises de bénéfices sur fond de climat de prudence.
Le Brent gagne 0.21 % à 67.81 $, l’Or prend 0.38 % à 1306.80 $ l’once et la parité de l'eurodollar stabilise à 1.1342 contre 1.1348 hier matin à la même heure.

ON S'EN FOUT?

Google se lance sur le jeu vidéo; Échec de l'appel à la grève générale hier de FO et la CGT avec seulement 130,000 manifestants dans toute la France, mais c'est tout de même 4 fois plus que les gilets jaunes; Free a perdu plus de 340,000 abonnés en un an; Il fait jour tôt et il fait beau; L'arroseur arrosé : la voiture et la maison d'Éric Drouet ont été vandalisées; Le titre du jour dans le Parisien: "les activistes antiviande sur le gril"; Un couple de Brive la Gaillarde s'est vu refuser le droit d'appeler leur bébé "Griezmann Mbappé", véridique; 40% des Belges sont favorables à ce qu'on arrête de payer les soins pour les plus de 85 ans, affreux; L’État va porter plainte contre Brigitte Bardot, qui est toujours vivante, et qui a traité les Réunionnais de population dégénérée aux traditions barbares.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com