Mister President

jeudi 27 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 27/08/2020 à 07h23

Avouez que la campagne électorale américaine est étonnante, troublante, voire inquiétante.
Du fait du Covid certes, mais pas seulement.
L'homme le plus puissant du monde va être Donald Trump ou Joe Biden.
Un choix qui aura un impact majeur sur l'économie américaine, mondiale, et sur les marchés financiers.

UNE NON-CAMPAGNE

Les deux conventions se sont déroulées virtuellement.
Dans cette dernière ligne droite, la campagne électorale devrait battre son plein, mais rien ne se passe.
Cette campagne va se finir à coups de spots publicitaires et de messages sur Twitter.

DONALD VERSUS JOE

La crise du Covid est une aubaine pour Joe Biden.
Il a une bonne excuse pour ne pas faire de meetings, de déclarations, de discours et donc éviter les gaffes dont il est familier. C'est un "ghost" candidate.
Il bénéficie aussi de la gestion calamiteuse de la coronacrise par Donald Trump.

LES AMÉRICAINS...

...ont donc à choisir entre un Joe Biden qui a obtenu le soutien de son parti parce qu'il ne dérangera personne, qu'il ne fera qu'un mandat et que le combat des jeunes candidats démocrates pour 2024 pourra se dérouler tranquillement sous sa présidence, et Donald Trump qu'on n'a plus besoin de décrire.
C'est tout de même affligeant.

QUEL IMPACT ?

Sur l'économie américaine, l'économie mondiale et les marchés ?
Des dizaines de stratèges de grands établissements financiers et institutions planchent jour et nuit sur le sujet.
Un sujet avec un enjeu à plusieurs milliers de milliards de dollars.

LE RÉSULTAT...

...de ces recherches ?
Pour l'instant pas grand-chose.
Je parcours tous les jours les rapports et la presse anglo-saxonne et il n'y a pas grand-chose.
Personne ne se mouille.
Certains avancent qu'une présidence Joe Biden sera mauvaise pour Wall Street mais la Bourse ne baisse pas alors que les sondages sont déjà très largement favorables à Biden.

EN THÉORIE

Trump est bon pour le business, et bon pour la Bourse. Mais mauvais pour le commerce mondial et le multilatéralisme.
Et Biden devrait être moins bon pour le business (plus d’impôts…), pour la Bourse. Mais meilleur pour les relations internationales.

EN PRATIQUE

On n'observe pas beaucoup de mouvements.
Des petites "rotations sectorielles", c'est-à-dire des secteurs un peu moins valorisés du fait de la perspective Biden, comme le secteur bancaire par exemple, au profit de secteurs dont les valorisations s'envolent comme le secteur des énergies renouvelables.
Mais rien de spectaculaire.
Découvrez deux exemples de titres américains qui devraient profiter d'une victoire de Biden, selon les experts boursiers de MeilleurPlacement

IL Y A DEUX EXPLICATIONS...

...au fait que personne ne se mouille et que la Bourse ne semble pas affectée :
- Plus personne ne croit aux sondages après la première victoire de Trump et le Brexit et on attend donc les vrais résultats.
- L'économie et les marchés américains sont administrés par la Banque centrale américaine.

JE PENCHE...

...pour la deuxième hypothèse.
Que ce soit Trump ou Biden, la Banque centrale américaine, et de façon plus générale les banques centrales mondiales continueront à inonder l'économie et les marchés de liquidités, et les taux d'intérêt continueront à rester négatifs, nuls, ou très bas.
On va évidemment suivre tout cela de très près.
Mais franchement, Biden ou Trump, quel choix...

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?




UNE RELANCE MASSIVE
C'est ce qu'a promis notre Premier ministre, Jean Castex.
Noël toute l'année.
La distribution de cadeaux va continuer.
Levez la main ou, mieux, manifestez ou faites grève, et vous aurez les milliards que vous réclamez.
Baisses d'impôts.
Financement du chômage partiel prolongé.
Distribution de primes.
C'est la fête.

LA PURGE DU JOUR

On se croirait revenu aux grandes heures du communisme.
Purge massive en Chine.
Au sein du parti et du gouvernement.
Xi JinPing fait le grand nettoyage sous couvert de campagne anticorruption.
Du Mao dans le texte.

LA COMMISSION DU JOUR

Plus de 300 millions de $.
C'est ce que rapportera aux banques américaines, dont Citi, JP Morgan, et Morgan Stanley, l'introduction en Bourse du géant des services financiers de Jack Ma, Ant Group.
Pendant la guerre froide, le business continue.

LE COMEBACK DU JOUR

Les gilets jaunes.
Le 12 septembre.
Il ne manquait plus qu'eux.

LE RECONFINEMENT DU JOUR

Marseille d'abord, mais bientôt Paris et les grandes villes de France.
Port du masque obligatoire.
Et fermeture des bars et restaurants à 23h.
Ça tombe bien, je me couche tôt.

LE NOUVEAU LIVRE DU JOUR

"Ils étaient dix".
No comment.

L'HOMME LE PLUS RICHE DU MONDE

Avec un record.
Pour la première fois, une personne a dépassé les 200 milliards de $ de richesse.
Jeff Bezos.
Le fondateur d'Amazon.
Il a 90 milliards d'avance sur le deuxième.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Les Français sont un peu moins anxieux.
Selon l’Insee, l’indicateur de la confiance ménages dans la situation économique en France a progressé à 94 en août.
Deux points de plus.
Le CAC 40 a terminé la séance d’hier en hausse de 0,80 % à 5 048 points.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont gagné 0,30 % et 1,73 %.
Les technos ont continué de soutenir la tendance à veille de l'ouverture du symposium de Jackson Hole. Il s’agit d’un évènement où la FED a promis des révélations importantes.
Selon la rumeur, elle pourrait relâcher un peu son contrôle sur l'inflation.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 0,35 %.
Le CAC 40, quant à lui, est attendu à l’équilibre.
Le Brent se négocie à 45,6 $.
L'once d'Or se négocie à 1 937 $.
L'euro/dollar est à 1,183.

ON S'EN FOUT ?

Si vous aviez prévu d'aller à Davos, il faudra attendre l'été 2021, le forum a été reporté; 2 milliards d'euros cadeaux pour la relance du monde de la culture; Le club de foot de Barcelone veut réclamer 700 millions d'euros de pénalité en cas de rupture unilatérale du contrat par Messi; Selon les Échos, les patrons de la banque d'affaires Messier Maris, Jean-Marie Messier (Moi Maître du Monde) et Erik Maris, sont en guerre; Blanquer promet une année scolaire "normale"; Le secrétaire national d'EELV, Julien Bayou, est candidat à la présidence de la région Île-de-France; "Est condamné à 80 heures de travaux d'intérêt général celui qui décapite un coq avec ses dents et poste la vidéo sur internet", Tribunal Correctionnel de Bayonne, 25 octobre 2019; "N'est pas une raison permettant de frapper son voisin le fait qu'il "casse les couilles à passer l'aspirateur à 8 heures du matin", Tribunal Correctionnel de Nantes, 21 août 2020 (Site Curiosités Juridiques, disponible sur Twitter).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com