Jeudi 19 octobre

Le taux de référence pour les taux longs américains est le taux d'emprunt de l’État américain sur une période de 10 ans.
Il frôle la barre symbolique des 5%.
Il était à peine à 3% il y a un an.
Ce taux est le plus élevé depuis juillet 2007.
Plus de 16 ans.
Explications.

RAPPEL

Il y a deux familles de taux d'intérêt.
Les taux d'intérêt à court terme.
Ils sont fixés par les banques centrales.
Et les banques centrales les ont relevés au pas de charge en 18 mois.
Vous connaissez notre avis : les banques centrales ont maintenu les taux d'intérêt (court terme) trop longtemps à des taux bas et négatifs, elles ont créé des bulles, elles ont relancé l'inflation.
Elles ont ensuite relevé leurs taux trop tard, trop vite et trop haut.
Nous pensons/espérons que la hausse des taux courts est terminée.

ET IL Y A LES TAUX À LONG TERME

Comme le taux de référence de la dette gouvernementale US à 10 ans.
Ces taux sont à nouveau fonction de l'offre et de la demain et sont à nouveau fixés par les marchés.
Je dis à nouveau, car quand il n'y avait pas d'inflation, les banques centrales ont joué les apprentis sorciers et maintenu artificiellement bas les taux long terme en achetant elles-mêmes la dette des États, une pyramide de Ponzi.
Maintenant il y a l'inflation, et les banques centrales n'ont pas d'autres choix que de laisser les marchés fixer les taux d'intérêt à long terme.

QUEL EST LE NIVEAU "NORMAL" ?

Sur les taux d'intérêt à long terme ?
En théorie le taux à 10 ans devrait être au moins égal au taux de croissance normatif et au taux d'inflation normatif.
Aux États-Unis, imaginons qu'on va vers une croissance sur la durée d'environ 2% et une inflation sur la durée d'environ 2%, on devrait avoir un taux d'intérêt à 10 ans de 4%.

OR IL EST ÉGAL A 5%

Il y a deux explications :
1. Les investisseurs pensent que la croissance et/ou l'inflation seront plus élevées que les 2%
2. Les investisseurs sont inquiets du niveau d'endettement du gouvernement américain et demandent une "prime" supplémentaire de risque de 1%.
La réalité est que l'explication est un mélange des points 1 et 2.

RAPPELEZ-VOUS

Il y a quelques mois, on disait qu'il faut « que les taux montent pour que les taux baissent ».
Eh bien, nous y sommes.
Plus les taux longs resteront élevés, plus ils vont peser sur la croissance et sur l'inflation, et plus cela va provoquer...une baisse des taux d'intérêt.
C'est pour cela que nous avons décidé, dans notre gestion pilotée, de nous positionner à la baisse des taux moyen et long terme.

C'EST AUSSI POUR CELA...

...que nous avons créé pour vous Meilleurtaux Horizon 2028.
Pour bénéficier des taux moyen terme anormalement élevés.
Le fonds est investi sur 75 obligations, majoritairement européens, qu'il conservera jusqu'à l'échéance 2028 et vise un rendement annualisé de 5%* net de frais à maturité.
>> Obtenez une information complète sur le fonds obligataire daté de Meilleurtaux Placement

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

-44%

La baisse des profits de Tesla au dernier trimestre.
Une baisse plus forte que celle anticipée par les analystes.
Une baisse des profits provoquée par la guerre des prix menée par Tesla.
Mais ce n'est pas tout : Elon Musk a averti que Tesla allait être confronté à d' « énormes challenges ».
Pas très rassurant.
Tesla a chuté de plus de 4% après l'annonce.
Rappelons que Tesla est en baisse de 20% depuis juillet 2023.
Mais en hausse de 140% depuis le début d'année.

200 MILLIARDS DE DOLLARS

Un record historique.
C'est le montant des échanges bilatéraux entre la Russie et la Chine.
Poutine a rencontré Xi et ils ont échangé des messages d'amour pendant quelques heures.
Ils sont BF.
Quel bel axe démocratique.

VOUS AVEZ RÉAGI…

…à ma remarque formulée mardi sur la conférence sociale sur les bas salaires qui a pointé du doigt des branches dans lesquelles les minima étaient inférieurs au SMIC.
Ma remarque : « je ne savais pas que c'était légal de payer moins que le SMIC...Aberrant ».
Vous avez été des centaines à m’envoyer des messages pour m’aider à comprendre.
En fait, dans certaines branches, les grilles de salaires commencent à un niveau inférieur au SMIC. Mais en réalité, un salarié à cet échelon recevra quand même le SMIC. Par contre, il faudra qu’il franchisse plusieurs échelons pour gagner plus que le SMIC. Des avantages comme par exemple une majoration liée à l’ancienneté sont également perdus (ce qui explique pourquoi les entreprises ne revalorisent pas leurs grilles…).
Le gouvernement menace de sanctionner ces branches en diminuant leurs exonérations de cotisations employeur.
Voilà, j’ai compris, heureusement que notre communauté était là pour m’expliquer !

L’ANNIVERSAIRE DU JOUR

Le 19 octobre 1987
Le « Black Monday », un krach boursier retentissant : le Dow Jones perdait 22.6%.
Une chute provoquée entre autres par… la hausse des taux d’intérêt.
Bon, pas d’inquiétude, inutile de fuir la Bourse, la situation n’est pas comparable aujourd’hui.
Et pour vous motiver encore plus, nous offrons une réduction de 59 € pour tous ceux qui veulent s'abonner ou prolonger leur abonnement à notre service de conseil boursier (analyses de portefeuille, conseils pour vos PEA, conseils de trading, réponses aux questions d’argent), pour en profiter rendez-vous sur le formulaire d’inscription ci-dessous et tapez le code promo « BLACKMONDAY1987 »
>>Profitez de la promotion « BLACKMONDAY1987 » sur l’abonnement Bourse Privée

DU CÔTÉ DE TTSO

Par Time To Sign Off, l’excellente newsletter du soir qui résume le must de l’actu du jour
" L’embrasement
Les opinions arabes ont donc tranché : malgré les premiers éléments d’enquête apportés ce matin par Tsahal (mais tout de suite contestés) et la confirmation de Biden, c’est Israël qui a causé les "centaines de morts" annoncées de l'hôpital de Gaza et, partout, de la Jordanie à la Tunisie en passant par l'Egypte et le Liban, la foule manifeste désormais face aux Occidentaux (US et France en particulier) pour leur demander des comptes et réclamer une vengeance. La vérité – quelle qu’elle soit – est consumée par l’incendie.
Lors du dernier gros affrontement Israël/Hamas (avril-mai 2021), 15% des roquettes lancées par le groupe terroriste vers l’Etat hébreu avaient atterri directement sur Gaza.".
N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, analyste Bourse, Meilleurtaux Placement
Les grandes places mondiales ont une nouvelle fois clôturé dans le rouge hier. Le CAC 40 a cédé 0,92%, à 6 965 points, contre -1% à -1,6% pour les principaux indices américains. La situation au Proche-Orient et la nouvelle hausse des taux continuent de peser sur les paniers d’actions. Dans ce contexte, les valeurs refuges comme l’or, le dollar, le franc suisse et bien sûr les obligations tirent leur épingle du jeu.
Au programme de ce jeudi, une salve de résultats trimestriels de grands groupes français : L’Oréal, EssilorLuxottica, Pernod Ricard, Sartorius Stedim, Edenred, Renault, Vivendi…
Ce matin, le CAC 40 ouvre en recul de 0,8%, s’éloignant encore un peu plus des 7 000 points.
En Asie, la Bourse de Tokyo perd 1,91% à 31 431 points.
Le Brent s'échange à 91,19 $ (-0,27% sur 24h).
L'once d'or se négocie à 1 951,2 $ (+0,13%).
L'euro/dollar évolue à 1,054 $ -0,41%).

ON S'EN FOUT ?

Adidas a relevé, c'est rare en ce moment, ses anticipations de profits après le tumulte provoqué par sa séparation avec Kanye West ; Alors qu'on nous expliquait que nous allions manquer de lithium et de tous les métaux nécessaires aux batteries électriques, les cours se sont retournés, -70% sur le lithium et -40% sur le nickel, du fait du ralentissement des demandes de voitures électriques en Chine ; Je suis surpris qu'on parle si peu des otages français qui sont retenus à Gaza ; Biden a conseillé à Israël de ne pas faire les mêmes erreurs que les États-Unis après le 11 septembre ; Le prix des box internet va augmenter pour la première fois depuis 10 ans de 2% ; 357 incidents dans les écoles quand même lors de l'hommage à Samuel Paty et Dominique Bernard ; Grosse déception pour "La chute de la Maison Usher" : les derniers épisodes ne sont pas du tout à la hauteur du très bon démarrage ; Je ne regarderai pas Lupin qui cartonne pourtant sur Netflix, la deuxième saison était affligeante ; Le titre du jour dans le Figaro : "Les violences sur les inspecteurs du permis explosent", +40% en un an, quelle période ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

*IMPORTANT : RENDEMENT NON GARANTI, CALCULÉ HORS ÉVÈNEMENT DE CRÉDIT ET SUR LA BASE DES CONDITIONS DE MARCHÉ AU 31/07/2023 POUVANT ÉVOLUER DANS LE TEMPS. RENDEMENT NET DE FRAIS DE GESTION DU SUPPORT, HORS PRÉLÈVEMENTS FISCAUX ET SOCIAUX ET HORS FRAIS DE GESTION APPLICABLES AUX UNITÉS DE COMPTES DES CONTRATS. LES PERFORMANCES FUTURES SONT SOUMISES À L’IMPÔT, LEQUEL DÉPEND DE LA SITUATION PERSONNELLE DE CHAQUE INVESTISSEUR ET EST SUSCEPTIBLE DE CHANGER À L’AVENIR. LE RENDEMENT ANNUALISÉ À MATURITÉ PRÉSENTÉ EST UNE ESTIMATION DES PERFORMANCES FUTURES À PARTIR DES DONNÉES DU PASSÉ RELATIVES AUX VARIATIONS DE LA VALEUR DE CET INVESTISSEMENT ET/OU AUX CONDITIONS ACTUELLES ; IL NE CONSTITUE PAS UN INDICATEUR EXACT ET N’EST PAS GARANTI.

A découvrir également

  • visuel-morning
    En vidéo : les meilleurs placements monétaires
    22/02/2024
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    28/02/2024
  • visuel-morning
    Vers la fin de l’avantage fiscal des donations démembrées ?
    26/01/2024
  • visuel-morning
    SCPI : le moment de se tourner vers le tourisme ?
    06/10/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt