Quel contraste !

lundi 22 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 22/03/2021 à 07h11

Les États-Unis montrés du doigt depuis le début de la crise sanitaire, surtout en Europe et en France.
Les États-Unis raillés pour leur système de santé, si décrié par rapport au nôtre.
Les États-Unis ont pourtant gagné la bataille de la vaccination.
Et donc la bataille du rebond de la croissance.

UN BULLDOZER

La campagne de vaccination aux États-Unis est impressionnante.
L'objectif de Biden, 100 millions de vaccinations en 100 jours, a été atteint et les États-Unis accélèrent encore.
Il y a suffisamment de vaccins pour tout le monde.
Et l'organisation logistique de la vaccination est militaire.

132 MILLIONS DE DOSES...

...vont être produites en mars.
Contre 48 millions de doses en février.
Pfizer et Moderna tournent à plein régime.
Et Johnson & Johnson monte en puissance.
Le gouvernement a versé plus de 100 millions de $ au laboratoire Merck pour qu'il produise aussi le vaccin Johnson & Johnson.
125 millions de doses ont été injectées déjà.

2,5 MILLIONS DE PERSONNES

Vaccinées chaque jour.
2,5 millions !
Contre 500 000 début janvier.
Certains États se paient même le luxe d'ouvrir la vaccination à toutes les personnes, sans restriction d'âge ou de conditions de santé.
À titre d'exemple, Pfizer produit 13 millions de doses par semaine, contre 5 il y a un mois.

ET PENDANT CE TEMPS

En Europe, c'est le fiasco.
Total.
Hier soir Thierry Breton qui est maintenant en charge de la vaccination pour la Commission européenne, essayait d'expliquer ce retard.
Une tentative pathétique.
Aucun argument valable.

DOMMAGE

Que ce soit face à la Grande-Bretagne dans la négociation du Brexit, ou face à la crise sanitaire avec l'aide rapide de la BCE et le plan de relance, l'Europe avait montré sa capacité à agir vite et à répondre d'une seule voix.
Le fiasco de la vaccination a plombé l'ambiance.

ET LES ÉCONOMISTES...

...revoient à la baisse leurs prévisions de croissance.
Jusqu'à -1,5% de croissance au premier trimestre alors que les prévisions étaient sensiblement supérieures à -1%.
Chaque mois de confinement en Europe couterait 0.3% de croissance.
Et les prévisions pour la zone euro sont progressivement abaissées de 4,4% à 4,1% ou 4%.
12% des personnes en Union européenne seulement ont reçu au moins une dose, 37% aux États-Unis et 43% en Grande-Bretagne.

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

LES ÉTATS-UNIS...

...font face à une crise.
Sur le front de l'immigration.
Encouragés par l'arrivée de Biden au pouvoir, des dizaines de milliers de clandestins tentent de passer la frontière.
Le nombre d'enfants non accompagnés qui se réfugient aux États-Unis a explosé.
La frontière au sud du pays est sous pression.
Drame humain, drame humanitaire et pression politique.

CE QUI EST BON...

...pour les États-Unis est-il bon pour le monde ?
Les économistes se sont intéressés aux 1900 milliards de $ qui sont distribués aux ménages américains.
Ils les "tracent".
On sait qu'une partie non négligeable va être utilisée pour acheter des actions.
Mais une très grosse partie va être dépensée en biens importés.
360 milliards de $.
Et sur ces 360 milliards, 60 rien que pour la Chine.
Cela ne va pas arranger le déficit commercial des États-Unis vis-à-vis de la Chine.

INTERDIT

Mesure de rétorsion de la Chine contre les États-Unis.
La Chine interdit à ses militaires d'utiliser des Tesla.
Et cette interdiction pourrait s'étendre.
En causes les caméras et les logiciels embarqués qui pourraient permettre d' "espionner".
Tesla a vendu un tiers de ses voitures en Chine l'année dernière.

CAFOUILLAGE

Magnifique ce nouveau confinement qu'on ne doit pas appeler confinement.
Une magnifique illustration de notre bureaucratie.
L'attestation de déplacement dérogatoire était un modèle de complexité administrative.
Elle a dû être retirée en quelques heures.
Quant aux règles concernant l'ouverture des commerces, renoncez à comprendre.

J-28

On y croit encore.
Tenez bon !
On va s'en sortir !
Bientôt !!!

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

Distribuer des chèques, est-ce la bonne solution contre la crise ?
La Banque centrale américaine fait-elle une erreur ?
Révision à la baisse de la croissance en Europe, à la hausse aux États-Unis, le grand fossé.
Où vont les marchés ?
Les taux vont-ils monter ?
Quelles actions acheter ?
Qui est le meilleur gérant de la semaine ?
Nous avons répondu à toutes ces questions avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Natacha Valla, l'école de Management et de l'innovation à Sciences Po, Denis Ferrand de Rexecode, Louis de Montalembert de Pleiade AM et François Chaulet de Montségur Finance.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU COTÉ DES MARCHÉS

Par Pascal Malula, Analyste Bourse MP
Le CAC40 a terminé la semaine précédente sur une note négative. Les spéculateurs baissiers ont profité de la séance des quatre sorcières pour briser la planche des 6 000 points (- 1,07%, à 5 997 points). Les tensions sur les marchés obligataires, la valorisation élevée des indices boursiers, ainsi que les mesures de confinement annoncées en France ont eu raison de l’élan haussier des dernières séances. Même son de cloche aux États-Unis, malgré un discours très accommodant de la part de la Fed, les investisseurs sont restés sceptiques. Le Dow Jones a fléchi de 0,71 % tandis que le Nasdaq a connu un léger rebond technique (+0,76 %).
Au Japon, le Nikkei est repassé en dessous des 30 000 points ce lundi (-2,07%, à 29 174 points). Le CAC 40 est attendu dans le rouge à l’ouverture.
Le Brent se négocie à 63,73 $.
L'once d'Or se négocie à 1 728 $.
L'euro/dollar est à 1,188 $.

ON S'EN FOUT ?

La Turquie abandonne la convention d'Istanbul ratifiée en 2011 contre les violences faites aux femmes, sacré Erdogan; Les jeunes recrues de Goldman Sachs demandent que leur temps de travail, réel, passe de 100 heures par semaine à 80 heures; À cause de Roselyne Bachelot qui lui a remis la Légion d'Honneur, Michel Sardou est cas contact, quelle histoire !; Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, ne veut pas que nous recevions des amis ou de la famille à la maison, on attend ses instructions sur les menus de nos repas; Procès contre Ikea aujourd'hui pour collecte illégale d'informations sur ses employés; Comparution aujourd'hui des "casseurs de l'Arc de Triomphe" du mouvement des gilets jaunes; Adaptation française de la série israélienne adaptée aux États-Unis (Your Honor) ce soir sur TF1, "un homme d'honneur" et série sur Canal du créateur de "Years and Years": It's a sin.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER La reprise en main