Mercredi 29 novembre

Le mois de novembre marque un tournant sur les marchés.
Et surtout sur les marchés de taux d'intérêt.
Après des mois de hausses de taux ininterrompues et spectaculaires, les taux à long terme commencent à baisser significativement.
Si la semaine se termine sur cette tendance, ce serait même le meilleur mois depuis 2008 sur les marchés obligataires (emprunts d'États ou d'entreprises)
Explications.

LES TAUX DE RÉFÉRENCE

Comme vous le savez maintenant parce qu'on l'évoque souvent, les taux de référence dans tous les pays sont les taux d'emprunt de l'État à 10 ans.
Des taux qui étaient négatifs encore un peu partout dans le monde, et même en France, il y a moins de 2 ans, et qui ont flambé du fait de l'inflation et de la remontée fulgurante des taux courts par les banques centrales.
Vous connaissez l'histoire.

AVANT NOVEMBRE

Les investisseurs pensaient encore que l'inflation n'allait pas baisser aussi rapidement que prévu et que les banques centrales n'allaient pas baisser leurs taux rapidement.
Nous vous disions le contraire.

MAIS DEPUIS QUELQUES SEMAINES

Changement complet d'ambiance.
Et les investisseurs se sont alignés sur nos anticipations.
Anticipations de ralentissement de la croissance, anticipations de chute de l'inflation et donc anticipations de baisses des taux par les banques centrales.
La combinaison de ces anticipations a donc, logiquement, provoqué la baisse des taux à long terme.

PRENONS QUELQUES CHIFFRES

Sur les taux d'emprunt d'État à 10 ans.
Après avoir dépassé les 5%, le 10 ans américain est ce matin à 4.26%
En France, 3.60% au plus haut, 3.06% ce matin.
En Allemagne, 3.02% et 2.48% ce matin.
Une baisse très significative.

ON CONNAÎT LES CAUSES...

...de cette baisse.
Quelles sont les conséquences ?
Chute du dollar, avec l'euro qui dépasse ce matin les 1.10$.
Et anticipations maintenant de baisses des taux par les banques centrales plus rapidement que prévu.
La baisse des taux est une bonne nouvelle.
Elle va donner une bouffée d'oxygène à des secteurs comme l'immobilier qui sont totalement asphyxiés.

NOTRE ANTICIPATION

Elle n'a pas changé.
Le Grand Ralentissement économique.
La décrue de l'inflation va continuer, plus lentement mais sûrement.
Et les banques centrales vont devoir baisser leurs taux mi-2024.
Nous avons mis en application ces anticipations, en investissant massivement sur les obligations (car qui dit baisse des taux dit hausse des obligations), dans notre gestion pilotée, que vous pouvez suivre via notre contrat d’assurance-vie Meilleurtaux Liberté Vie et notre plan d’épargne retraite Meilleurtaux Liberté PER
Et c'est pour ça que nous vous avons conseillé d'investir sur Meilleurtaux Horizon 2028 et vous nous avez suivis massivement.
>> Obtenez une information détaillée sur nos deux stratégies pour jouer la baisse des taux longs

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

UN GÉANT DE LA GESTION

Il est moins connu que son associé de toujours, Warren Buffett, mais c'est pourtant une légende de la gestion qui s'est éteinte à l'âge de 99 ans.
Charlie Munger.
Associé et meilleur ami de Warren Buffett.
Facteur clé du succès de Berkshire Hathaway, la holding d'investissement de l'oracle d'Omaha.
L'homme des conseils célèbres de gestion : n'investissez que sur ce que vous comprenez, lister les erreurs à ne pas faire, n'hésitez pas à remettre en question vos convictions, devenez une machine à apprendre...

C’ÉTAIT IL Y A UN AN SEULEMENT

Les Échos célèbrent en une le premier anniversaire de ChatGPT.
Avec un paradoxe.
La vitesse de l'adoption de ChatGPT a été fulgurante.
Tous ceux qui l'utilisent s'accordent à dire que c'est une révolution dont on a du mal à imaginer les limites et les conséquences.
Mais, pour l'instant, peu de gens l'ont réellement intégré dans leur travail et dans leur vie quotidienne.
Je continue à penser que l'IA, générative et au sens large du terme, va nous faire basculer d'une société de travail à une société de loisirs.

SI VOUS L’AVEZ MANQUÉ

Je vous invite à voir le replay du webinaire que j’ai animé la semaine dernière avec Éric Girault, le président de Meilleurtaux Placement, sur le thème de l’Epargne Retraite.
Nous avons choisi de faire très simple et de vous donner notre solution pour sauver votre retraite (et comme on vous l’explique, il y a urgence et il faut s’occuper de ce problème dès que possible, quel que soit votre âge.)
Notre solution n’est pas révolutionnaire, mais elle est plein de bon sens. Je vous laisse la découvrir dans notre vidéo.
>> Voir le replay du webinaire dédié à l’épargne retraite

DU CÔTÉ DE VOTRE ARGENT

Par MoneyVox, le spécialiste de l'information sur l'argent (banque, crédit, impôt, etc.).
"Frais bancaires : voici les 5 tarifs les plus scandaleux.
Certaines lignes tarifaires, très chères et au coût très variable selon les enseignes, laissent à penser que les prix des produits et services bancaires sont fixés de manière arbitraire ou dans une optique punitive, sans lien avec leur coût réel pour la banque. Notre top 5 de ces tarifs les plus visiblement injustes."
>> Lire cet article sur Moneyvox.fr

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
“Le CAC 40 a clôturé hier soir à 7 250 points (-0,21%), dans le sillage des fleurons du luxe : Kering (-2,58%), Hermès (-2,01%) et LVMH (-1,84%). La séance a été marquée par de faibles volumes boursiers, les investisseurs restent en effet prudents avant la publication de nombreux indicateurs économiques dans les prochaines séances.
Avant la séance chargée de demain, plusieurs publications seront suivies par les investisseurs ce mercredi, dont l’inflation allemande du mois de novembre. Tous prix confondus, elle est attendue à 3,5% sur un an, contre 3,8% en octobre. Surtout, l’après-midi sera marquée par la révision de la croissance américaine. Le PIB de l’Oncle Sam du troisième trimestre sera dévoilé à 14h30.
Le CAC ouvre à l’équilibre ce matin, -0,06% à 7 246 points.
En Asie, la Bourse de Tokyo perd 0,26%, à 33 321 points.
Le Brent s'échange à 81,7$ (+2,09%).
L'once d'or se négocie à 2 042,7$ (+1,39%).
L'euro/dollar évolue à 1,098$ (+0,37%).”

ON S'EN FOUT ?

Le Parisien révèle ce matin le plan de circulation à Paris pendant les JO ; La question du jour : "Comment atteindre la sobriété numérique ?" ; Élisabeth Borne veut s'accrocher à Matignon malgré les rumeurs de remaniement ; Le Figaro analyse les "clés de la popularité de Gabriel Attal" qui a fait une percée "spectaculaire et inédite par son ampleur et sa rapidité" sur le podium des personnalités politiques les plus populaires; La CGT vient de perdre sa première place chez EDF, après Renault, Orange et la SNCF (j'allais rajouter : good mais je me suis retenu car ce n'est pas une newsletter politique) ; Le milliardaire Charles Koch a décidé de soutenir Nikki Haley dans la course à l'investiture républicaine ; Rolls-Royce veut multiplier par 4 ses profits en 4 ans, aidez-les en commandant une voiture ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    +300% : La (cyber)sécurité, rentable et en pleine expansion
    23/02/2024
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    29/02/2024
  • visuel-morning
    Quelle est la performance réelle d’un investissement en FCPI ?
    30/11/2023
  • visuel-morning
    SCPI : le moment de se tourner vers le tourisme ?
    06/10/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt