Trois nuances de rouge

jeudi 24 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 24/09/2020 à 07h13

C'est reparti pour un tour.
Des zones.
Avec des couleurs.
Surtout du rouge.
Beaucoup de rouge.
Une communication anxiogène.
Et le rebond de l'économie qui commence déjà à s'essouffler.

ON PREND LES MÊMES...

Il y a un petit air de déjà-vu.
Des cartes.
Des déclarations catastrophistes.
Des fermetures de bars et de restaurants.
Des restrictions sur les réunions en groupe.
Bientôt des restrictions de circulation entre les zones.
Et la menace permanente d'un reconfinement total.

ET L’ÉCONOMIE...

...qui peinait déjà à rebondir, ralentit déjà.
La consommation des ménages marque à nouveau le pas.
L'épargne déborde.
Les entreprises n'investissent toujours pas.
Et les secteurs de l'économie déjà au tapis qui voient tout espoir de redémarrage s'envoler.

ET LA MÊME QUESTION

L'économie pourra-t-elle supporter un nouveau reconfinement ou l'ambiance anxiogène actuelle qui produit presque les mêmes effets qu'un reconfinement ?
La réponse : oui et non.
Non pour les secteurs comme la restauration, l'évènementiel, le voyage, le tourisme et le commerce non alimentaire.
Oui pour les autres parce que les banques centrales vont à nouveau injecter massivement de l'argent si la situation se détériore et que les nouveaux gouvernements sont prêts à doubler la mise sur les plans de relance.

ESPÉRONS...

...quand même que Macron ne nous sorte pas une conférence de presse dans laquelle il va à nouveau nous répéter 6 fois que "nous sommes en guerre".
Heureusement qu'on a passé une réforme essentielle pour la France (qui a dit que le gouvernement avait abandonné les réformes ?...) : le congé de paternité passe à 28 jours dont 7 jours obligatoires.
Le sens de l'essentiel.

ET LE VACCIN ?

On en parle moins.
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, il y a actuellement 300 candidats au vaccin dans le monde.
Et 9 seulement sont en phase avancée de tests.
1 chez Astra Zeneca, 2 pour Pfizer, 4 en Chine, 1 Johnson et Johnson et 1 en Russie.

LES GOUVERNEMENTS...

...se battent pour réserver par avance les vaccins.
En effet, une fois le vaccin trouvé, nous ne serons pas au bout de nos peines.
Il faudra le produire, le transporter et le distribuer.
Il n'y en aura pas pour tout le monde avant longtemps.
Les États-Unis en ont, évidemment, réservé la plus large partie.
Mieux vaut pour l'instant compter sur les traitements qui semblent mieux fonctionner.

ÉTONNANT

On ne donnait pas cher de la peau de Bolsonaro.
Il avait refusé de reconnaître la gravité de l'épidémie et d'imposer les mesures de confinement et de contrôle.
137 000 personnes sont mortes.
Faisant du Brésil le pays le plus touché après les États-Unis.
Mais aujourd'hui sa popularité est à un niveau record.
L'économie ne devrait chuter que de 5,7% cette année alors que le FMI anticipait une chute de 9,1% il y a encore quelques semaines.
Troublant.

LE TTSO DE LA SEMAINE

"Uber : en route vers l'électrique.
On le sait, le premier frein à la transition vers un véhicule électrique, ça reste (encore) son prix d'achat. Alors pour aider les chauffeurs utilisant l’application à passer le cap, Uber lance un Plan pour la Mobilité Électrique. Concrètement, dès janvier 2021, le prix des courses augmentera de 3 centimes par km dans toute la France. Cette augmentation tarifaire sera dédiée à 100% aux chauffeurs sous la forme d’une aide financière pour acquérir un véhicule électrique - et Uber doublera ce montant pour participer au financement. Cette aide viendra ainsi compléter les aides déjà mises en place par l'Etat et les régions.
Le résultat (concret) : un chauffeur utilisant 42h par semaine l'application, obtiendra une aide de près de 4 500€ au bout de 3 ans. En route ... vers l'électrique."
N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Le CAC 40 a terminé la séance d’hier en hausse de 0,62 % à 4 802 points.
Pourtant les PMI sur l'activité dans le secteur privé de la zone euro n'ont pas été encourageants.
L'indice qui combine l'activité « manufacturière » et celle des « services » est tombé à 50,1.
Juste au-dessus du seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé dans le rouge. Le premier a perdu 1,92 % et l’indice des techs a reculé de 3.02 %.
Le Vix, l’indice de la peur, a gagné plus de 6 %.
Là encore, les PMI US n’ont pas été encourageants.
L'indice de l'activité « manufacturière » et des « services » est passé de 54,6 vers 54,4.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 1,1 %.
Le CAC 40, lui aussi, est attendu dans le rouge cette matinée.
Le Brent se négocie à 41,42 $.
L'once d'Or se négocie à 1 847 $.
L'euro/dollar est à 1,165.

ON S'EN FOUT ?

"Uncle Ben's" c'est fini, le riz s'appellera désormais Ben's Original; Pour baisser ses dépenses, la Société Générale va fusionner son réseau d'agences avec celui de sa filiale, le Crédit du Nord; Elon Musk annonce qu'il va sortir une Tesla à 25 000 $ dans trois ans; Le Qatar appuie la demande de Vivendi et du fonds Amber pour la nomination de nouveaux administrateurs de Lagardère, la plus grosse partie de poker de milliardaires français continue; AliExpress du groupe d'e-commerce d'Alibaba ouvre aujourd'hui une boutique éphémère à Paris; À partir de vendredi nouvelle série sur Apple TV+, "Téhéran", excellente bande annonce; Il caille et il pleut.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com