Des nouvelles SCPI qui investissent hors des frontières et des sentiers battus

samedi 22 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 mois - Le 22/08/2020 à 08h08

En plein développement, le marché des SCPI est également en mutation. Car aux secteurs traditionnels des commerces et bureaux, on voit s’ajouter depuis plusieurs mois de nouvelles thématiques innovantes (hôtels, santé, vignes, etc.) pour des SCPI qui se spécialisent, en France ou en Europe. Certaines sont attractives d’autant que les lancements sont parfois accompagnés d’une réduction ponctuelle sur les frais.

Après Novapierre Allemagne, Novapierre Italie

Pionnier des SCPI étrangères, Paref a lancé en début d’année Novapierre Italie, une SCPI qui comme son nom l’indique investira en immobilier transalpin.

Investir hors de nos frontières en se spécialisant sur un pays, Paref sait faire. Lancée en 2014, Novapierre Allemagne a été la première SCPI en France à chercher les opportunités du marché immobilier au cœur de la locomotive économique européenne. Grâce à ce positionnement, et ses performances, la SCPI a connu un tel succès qu’elle a atteint en 2019 son capital maximum statutaire et a fermé aux souscriptions. Paref a alors lancé Novapierre Allemagne 2 fin 2019.

Et pour 2020, Paref s’attaque donc à l’Italie avec sa nouvelle SCPI. Novapierre Italie sera investie dans les murs d’hôtels et de résidences touristiques dans la Botte. Un positionnement qui devrait lui offrir, à long terme, un rendement de 5% selon la société de gestion.

En début d’année, Paref expliquait que « L’Italie est la 5e destination touristique mondiale, la 3e en Europe », avec un taux de croissance parmi les plus élevés au monde et une ouverture croissante au tourisme international. « Depuis 2017, la proportion des touristes étrangers dépasse celle des touristes italiens ». Les infrastructures transalpines ont fortement besoin d’être remises à niveau car elles sont très en deçà des standards internationaux. L’Italie compte « seulement 2 % d’hôtels 5 étoiles et 19 % d’hôtels 4 étoiles », précise Paref Gestion. Elle compte bien profiter de cette montée en gamme et cherche à saisir les meilleures opportunités en privilégiant des actifs « sous-exploités ».

Comme pour Novapierre Allemagne, Paref s’est attachée les compétences d’une équipe locale, composée de 5 personnes, basée à Milan et avec une forte expérience sur le marché immobilier italien.

Bien sûr, la crise du COVID-19 a mis à terre le secteur touristique transalpin, mais l’activité montre quelques signes de reprise dans la Botte, et l’investissement en SCPI est à envisager sur le long terme.

Toujours est-il qu’avec Novapierre Italie, Paref prouve une fois de plus sa qualité de pionnier sur le lancement de SCPI innovantes. La société de gestion vient d'ailleurs de créer Interpierre Europe Centrale, une SCPI investie principalement dans des bureaux et des locaux d’activité situés en Pologne, en République Tchèque et en Hongrie. En ciblant l’Europe centrale, la SCPI souhaite bénéficier du cercle vertueux qui caractérise les économies de ces pays. Leur situation géographique au cœur de l’Europe, la présence d’une main d’œuvre très qualifiée et moins onéreuse que dans les pays d’Europe de l’ouest, leur stabilité politique et leur appartenance à l’Union Européenne en font des zones extrêmement attractives pour les capitaux étrangers. Les souscriptions seront ouvertes à partir du 3 septembre.

>> Je souhaite être informé(e) lors du lancement de nouvelles SCPI



Une SCPI viticole

En début d’année, la société de gestion La Française AM lançait LF Les Grands Palais, une SCPI qui a pour objet d’investir dans des domaines viticoles français.

Déjà présente sur le segment des GFV (Groupement Foncier Viticole) depuis une quarantaine d’année, La Française AM compte sur cette nouvelle SCPI pour rendre ce type de placement accessible au grand public. La société de gestion gère actuellement une quarantaine de propriétés viticoles, regroupant près de 500 hectares, situées dans les principales régions viticoles française : Bordelais, Bourgogne, Rhône ou encore Alsace.

La Française AM, c’est donc une longue expérience à la fois dans la gestion de vignobles et de la gestion des fonds immobiliers avec près de 20 milliards d’euros sous gestion dont 8,3 milliards sur le segment des SCPI.

Il était donc tout à fait légitime que la société de gestion soit la première à se lancer sur le marché SCPI viticoles. LF Les Grands Palais a pour objet la gestion d’un patrimoine foncier agricole. « Le patrimoine agricole à vocation viticole présente un rendement récurrent moindre par rapport à d’autres classes d’actifs immobiliers », prévient La Française. Mais l’objectif de la SCPI est avant tout la revalorisation du capital, et la société de gestion va ainsi viser des appellations reconnues (AOP), et qui bénéficient d’un phénomène de rareté qui caractérise les grands terroirs viticoles. Elle se diversifiera également sur plusieurs régions de France comme le Bordelais, la Bourgogne, la vallée du Rhône ou encore la région champenoise.

Cerise sur le gâteau, les futurs associés de LF Les Grands Palais deviendront également membre du Club des Propriétaires de Grands Crus. À ce titre, ils auront accès aux bouteilles des différents domaines gérés par la Française à un tarif préférentiel. Avis aux amateurs…

Le patrimoine foncier est en cours de constitution. La crise sanitaire, mais également la canicule, ont sévèrement touché la filière viticole en France, dépendante des secteurs de la restauration et du tourisme. L’investissement semble relativement risqué et a un ticket d’entrée élevé : 10 000 euros.

La commission de souscription s’élève à 9,6% TTC, plutôt raisonnable pour une SCPI innovante nouvellement créée. À noter que les sociétés de gestion offrent parfois des réductions sur les frais de souscription au moment du lancement de nouvelles SCPI. Le lancement de nouvelles SCPI est d'ailleurs prévues pour la rentrée. MeilleurPlacement étudie minutieusement l'intérêt de ces nouvelles offres, afin de vous proposer les meilleures opportunités

>> Je souhaite être informé(e) lors du lancement de nouvelles SCPI



Lancement imminent chez Perial

Perial Asset Management, gérant de plusieurs SCPI de renom, dont PFO, PFO2 et PF Grand Paris, prépare très prochainement le lancement de deux nouvelles SCPI.

Pour ces deux nouveaux véhicules, Perial a choisi de se positionner sur les secteurs du bureau et de l’hospitalité (santé, murs d’hôtels, et restauration), en France et sur les marchés européens déjà identifiés, avec de nouvelles ambitions au Portugal, an Autriche et en Finlande, et toujours un fort ancrage sur le développement durable.

Perial AM est une société de gestion reconnue notamment grâce au succès de la SCPI PF Grand Paris. Deuxième de notre palmarès de SCPI présenté en juin dernier, la SCPI a connu une nouvelle revalorisation du prix de sa part, de 4% en mars 2020, après une hausse de 3,66% en mars 2019. Preuve de la bonne gestion de la société, le rendement de la SCPI est resté stable en 2019 avec un TDVM* à 4,38%** contre 4,4%** en 2018. Une bonne gestion que l'on retrouve également sur les autres SCPI de Perial : 4,66%** pour PFO2 et 4,92%** pour PFO. De quoi être confiant pour les deux nouvelles SCPI qui seront lancées à la rentrée.

>> Je souhaite être informé(e) lors du lancement de nouvelles SCPI




Communication non contractuelle à but publicitaire


*TDVM : Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché mesure le niveau de distribution historique. Il est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l’année N.

** Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.



Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :



- La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.


- La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.


- La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.

A lire également
On achète ou on vend Foot Locker et ShowroomPrivé ?

Virginie Robert, présidente de Constance Associés et Sébastien Lalevée, directeur général de la Financière Arbevel ont donné leurs tuyaux d'investissement dans C'est votre argent, du vendredi 11 mars 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com