Essilor International : une fusion qui vaut le coup d'oeil

lundi 16 janvier
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 16/01/2017 à 11h01

La semaine débute sur une surprise et non des moindres ! Essilor International et Luxottica annoncent leur union. Ce rapprochement, attendu de longue date par les analystes, donnera ainsi naissance à un géant mondial de l'optique.

Méga fusion

Essilor International et Luxottica s'unissent pour devenir un super poids lourd de l'optique. Cette fusion qui sonne comme une évidence tant les complémentarités entre les deux grands groupes européens sont criantes. Essilor International est le spécialiste incontesté des verres correcteurs tandis que Luxottica, en plus de la célèbre marque Ray-Ban, possède les licences de grandes maisons de couture connues telles que Chanel ou bien Armani... Ensemble, Luxottica et Essilor représenteraient un nombre d’employés supérieur à 140 000 et des ventes dans plus de 150 pays. Sur la base des comptes 2015 des deux sociétés, le chiffre d’affaires net de la nouvelle entité serait supérieur à 15 milliards d’euros et son EBITDA net se situerait autour de 3,5 milliards d’euros. Sur la base d’estimations préliminaires, le nouvel ensemble devrait générer progressivement des synergies de chiffre d’affaires et de coûts, qui atteindraient un montant compris entre 400 et 600 millions d’euros à moyen terme et qui s’accéléreraient sur le long terme.

En outre, le nouveau groupe explique qu'il disposerait d’un bilan robuste, d’une forte capacité de génération de trésorerie et de la flexibilité financière propre à financer sa croissance future tant externe qu’interne.

Détail de l'opération

Delfin, la holding familiale de Leonardo Del Vecchio (fondateur, président exécutif et premier actionnaire de Luxottica), apporterait la totalité de sa participation (environ 62 %) à Essilor en échange d'actions nouvelles émises par Essilor dans le cadre d'un apport-scission sur la base d'une parité d'échange de 0,461 action Essilor pour une action Luxottica. Essilor lancerait ensuite une offre publique d'échange obligatoire selon la même parité d'échange, en vue d'un retrait de la cote des actions Luxottica.

A l'issue de l'opération, Delfin détiendrait entre 31 % et 38 % des actions émises par EssilorLuxottica et serait son principal actionnaire. Les droits de vote de tout actionnaire d'EssilorLuxottica seraient plafonnés à 31 % et les droits de vote double attachés aux actions seraient supprimés.

Leonardo Del Vecchio deviendrait PDG d'EssilorLuxottica. Hubert Sagnières, actuel PDG d'Essilor deviendrait vice-PDG délégué d'EssilorLuxottica et disposerait des mêmes pouvoirs que ceux du PDG.

La nouvelle entité sera ainsi dans une position plus forte pour apporter une réponse aux besoins visuels de 7,2 milliards de personnes, dont plus de 2,5 milliards ne bénéficient toujours pas d’une correction visuelle. Cette opération permettrait à la nouvelle entité de mieux saisir les opportunités de croissance liées à la forte demande du marché de l’optique, soutenue par le besoin croissant de lunettes correctrices et protectrices et par le désir des consommateurs de porter des marques reconnues.


>> Cette opération est unanimement saluée par les marchés avec un titre Essilor International qui revient sur des plus hauts de quatre mois. L'union entre les deux géants de l'optique fait sens, ce qui nous autorise à reconduire notre avis positif sur le titre Essilor International
A lire également
La journée du béton

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com