Lundi 20 novembre

The Economist a publié cette semaine un numéro spécial.
Le Monde en 2024.
Avec des prévisions, des visions et des tendances pour l'année à venir.
Et avec un commentaire préliminaire.
Si Donald Trump est élu, toutes ces prévisions seront remises en cause.
Il considère que l'élection de Donald Trump serait l'évènement le plus important, et le plus déstabilisant, pour le monde en 2024.
Explications.

DONALD TRUMP...

...est en tête des sondages.
Pour la primaire républicaine bien sûr.
Mais également pour l'élection contre Biden.
Il reste encore une année et beaucoup d'évènements peuvent encore se produire, notamment sur le plan judiciaire.
Mais il faut déjà intégrer cette possibilité dans les scénarios pour 2024 et les années suivantes.

TRUMP 2

Et il y a une différence majeure entre Trump 1 et Trump 2.
Quand Trump a été élu pour la première fois, personne ne savait à quoi s'attendre.
Mais aujourd'hui, on a l'expérience de son premier mandat.
Mais on a surtout les éléments du programme qu'il est en train d'établir et sur lequel lui ou ses proches commencent à communiquer.

TRUMP 2

Ce serait une version beaucoup plus radicale que Trump 1.
Au plan politique et gestion du pays, il veut mettre à tous les postes clés de l'administration ou de la justice, des personnes proches pour avoir la main sur tous les rouages de l’État et "chasser les éléments subversifs" (c'est lui qui le dit).

AU PLAN ÉCONOMIQUE

Il veut accélérer les programmes d'aides pour favoriser le made in USA, et il veut instaurer une taxe sur certaines importations notamment de Chine de 10%.
Il veut accélérer le découplage avec la Chine et frapper les pays avec lesquels les États-Unis affichent un déficit commercial important.

AU PLAN INTERNATIONAL

Il veut arrêter la guerre en Ukraine "dès son premier jour de mandat".
Il ne veut plus protéger les pays membres de l'OTAN.
Il ne veut plus que les États-Unis soient impliqués dans des conflits extérieurs.
Et il a clairement indiqué que Taïwan n'était pas son problème mais celui de la Chine.

UN VIRAGE MAJEUR

Donc.
Au plan intérieur, économique et international.
Un virage majeur pour les États-Unis.
Et un virage majeur pour le monde.
Dans quelques semaines, tout le monde va se livrer au jeu des prévisions pour 2024.
Il va falloir intégrer ce facteur d'incertitude majeur.
Si c'était lui, le monde ne serait pas tout à fait le même.

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

ANARCHO CAPITALISTE

Javier Milei a remporté les élections en Argentine.
Largement.
Avec plus de 55% des voix.
Devant le centriste ancien ministre de l'Économie Sergio Massa.
Milei a annoncé que la reconstruction de l'Argentine avait commencé et que c'était la fin de la décadence.
Il veut se débarrasser de la "caste dominante", "tronçonner l’État ennemi".
Il est climato-sceptique et veut dollariser l'économie argentine.
Sans surprise, les premiers messages de félicitations ont été ceux de Donald Trump et de Jair Bolsonaro.
Cry for me Argentina.

LE MÉLODRAME DU WEEK-END

Open AI.
Le créateur de ChatGPT.
Son fondateur, Sam Altman, a été viré par le conseil d'administration pour divergence de stratégie.
Mais les actionnaires de la société ont mis la pression pour qu'Altman revienne.
En attendant, le conseil d'administration a nommé Emmett Shear, co-fondateur de Twitch, comme PDG.
Pas sûr que l'intelligence artificielle puisse permettre de sortir de cette impasse.

LA BONNE SURPRISE

L'Italie attendait nerveusement la décision de l'agence de notation Moody's.
Elle craignait une dégradation de sa note compte tenu des dérapages de son déficit et de sa dette.
Il n'en a rien été.
Au contraire, la perspective de la dette a été relevée de négative à stable.
L'héritage Draghi est salué.

REVOIR C’EST VOTRE ARGENT

La Bourse : plus haut ?
Les taux : plus bas ?
Quelles actions acheter ou vendre ?
L'expression de la semaine : le mur de la dette
La question macro : Faut-il parler de l'inflation au passé ?
Le chiffre : la hausse des salaires en France en 2024.
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Céline Piquemal-Prade de Piquemal Houghton Investments, Valentine Ainouz de l'Amundi Institute, Christian Bito de l'Essec et l'incontournable Emmanuel Lechypre.
Pour voir le replay de l'émission : cliquez ici

RAPPEL : ON SE VOIT JEUDI

À 13h30, j’anime un webinaire en compagnie d’Eric Girault, Président de Meilleurtaux Placement.
Le thème : la Retraite.
Le titre : il y a UNE solution pour sauver votre retraite.
Oui, une solution, et nous allons vous la présenter lors de ce webinaire.
Nous verrons pourquoi il y a urgence, quelle stratégie adopter selon votre âge, et comment faire les bons choix.
Et nous répondrons comme d’habitude à toutes vos questions.
À ne pas manquer, quel que soit votre âge !
>> Je m'inscris au webinaire dédié à la retraite.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
“Les grandes places européennes ouvrent dans le vert ce matin, +0,3% pour le CAC 40, à 7 255 points. La semaine dernière, l’indice français gagnait 2,7% et revenait à un peu moins de 5% de son record historique atteint mi-avril.
Comme attendu par les marchés, l’inflation en zone euro a cédé du terrain en octobre. L’indice des prix à la consommation ressort à 2,9% sur un an, tous prix confondus, contre 4,3% en septembre. Hors énergie et alimentation, l’inflation sous-jacente ressort à 4,2% en octobre (vs 4,5% en septembre). Et comme ces derniers mois, ces bons résultats éloignent le spectre de nouvelles hausses de taux.
En Asie, la Bourse de Tokyo cède 0,59%, à 33 388 points.
Le Brent s'échange à 81,21$ (+0,73%).
L'once d'or se négocie à 1 977,5$ (-0,15%).
L'euro/dollar évolue à 1,092$ (+0,11%).”

ON S'EN FOUT ?

Nom étonnant pour le nouveau plan massif de licenciements que va annoncer aujourd'hui la Banque Citi : Bora bora ; Une libération d'otages du Hamas serait imminente, on croise les doigts ; Dossier spécial dans le FT sur la "guerre des gangs en Suède" ; La phrase du jour dans le Wall Street Journal : "We tend to overestimate just how much happiness money buys", une phrase que disent toujours les gens qui ont de l'argent... ; La fusée d'Elon Musk a explosé pour son deuxième essai, il était trop occupé à faire des commentaires antisémites sur X ; Le titre du jour dans Les Échos : "Le streaming réveille la country aux États-Unis" ; 1.9 million d'euros pour une mise aux enchères d'un bicorne de Napoléon, on ne sait pas qui l'a acheté mais on le saura bientôt si l'acquéreur se promène avec dans la rue ; L'autre titre du jour dans Le Parisien : "L'amour est dans le pré : aucune des trois candidates de la 18ème saison ne repart en couple : pourquoi est-ce si difficile pour les femmes de dénicher la perle rare" ; Point séries : "Gangs of London" saison 2, même esprit que la 1, un peu répétitif ; "Suburraeterna", pour ceux qui ont aimé Suburra, mais vous pouvez la regarder en accéléré ; Et The Crown of course ; Il va faire froid à partir de demain, couvrez-vous ; Ouverture du Congrès de l'Association des maires de France sur fond d'explosion des violences contre ces élus ; Allez, un dernier titre pour la route dans le Figaro : " Ces hommes qui portent des bracelets sans tabou" ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    5 chiffres pour comprendre M Rendement 12, notre nouvelle opportunité d’investissement
    23/02/2024
  • visuel-morning
    Le Top / Flop des valeurs de la semaine par Euroland Corporate
    29/02/2024
  • visuel-morning
    Quels produits d’épargne pour réduire ses impôts à moindre risque ?
    07/12/2023
  • visuel-morning
    Immobilier : quel est ce « double avantage fiscal » dans le viseur du gouvernement ?
    20/10/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt