La hausse de l'euro : pourquoi ?

mercredi 02 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 02/09/2020 à 08h12

C'est probablement une des grandes surprises de cette crise.
L'Europe est affaiblie.
Elle a été touchée durement par la crise du Covid.
Elle est à nouveau touchée par la reprise de l'épidémie.
Et pourtant...

L'EURO A PROGRESSÉ

De 12% depuis l'apparition du virus.
Il a même dépassé hier les 1,20 $ pour la première fois depuis deux ans, avant de se replier, un peu, ce matin.
Cela a surpris les prévisionnistes.
Les hedge funds, les fonds spéculatifs.
Et même la Banque centrale européenne.

CETTE HAUSSE...

...s'explique en partie par la baisse du dollar.
Une baisse du dollar qui s'explique elle-même par la forte baisse des taux d'intérêt aux États-Unis.
La Banque centrale américaine a en effet été très claire : les taux sont très bas, et ils resteront très bas très longtemps même si l'inflation devait dépasser l'objectif des 2%.
Un vrai tournant.
La baisse du dollar s'explique aussi par l'incertitude politique aux États-Unis.

L'ATTENTE DES ÉLECTIONS...

...exerce une pression supplémentaire sur le dollar.
Les sondages sont très clairs.
Mais ce qui est moins clair, c'est de croire aux sondages.
Et ce qui est encore moins clair, c'est d'anticiper la réaction des investisseurs à une présidence Biden.

MAIS

La hausse de l'euro n'est pas qu'une baisse du dollar.
C'est aussi une hausse de l'euro.
Les investisseurs ont été impressionnés par la réaction rapide à la crise de la BCE, impressionnés aussi par la mise en place d'un fonds européen de relance et impressionnés surtout par l'implication européenne d'Angela Merkel.
La zone euro est devenue une priorité pour l'Allemagne et les investisseurs font confiance à l'Allemagne.

EST-CE QUE C'EST UN PROBLÈME ?

Un peu quand même.
Un euro plus fort c'est un inconvénient évidemment pour les exportations et les exportations sont une priorité de la relance.
C'est également un inconvénient pour une inflation qui est déjà inexistante.
Plus l'euro est fort, plus les pressions à la baisse sur l'inflation sont importantes.
Nous n'avons pas encore un euro fort.
Mais nous avons un euro plus fort.
Un nouveau casse-tête pour la Banque centrale européenne.

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

LA DÉFLATION EUROPÉENNE

Justement, la hausse de l'euro tombe à un très mauvais moment.
La zone euro est en effet entrée en déflation.
Pour la première fois depuis 4 ans.
L'inflation au mois d'août est tombée à -0,2%, elle était de +0,4% en juillet.
Elle a touché 12 des 19 pays de la zone euro.
Pas terrible ça.

LA DÉBÂCLE

Wirecard, ancien champion allemand.
Le groupe de paiements secoue l'Allemagne et le monde politique.
Le Parlement a décidé de lancer une enquête pour comprendre comment cette star de la tech allemande, entrée au cœur du Dax, l'indice boursier allemand, a pu trafiquer ses comptes aussi longtemps.
1,9 milliard d'euros ont disparu.
Et des politiques ont probablement fermé les yeux sur ces irrégularités.

LA BONNE IDÉE DU JOUR

Elon Musk trouve que la valorisation de Tesla est absurde.
Il l'a dit à plusieurs reprises.
Mais les investisseurs, surtout les particuliers, ne l'écoutent pas.
Il a donc décidé de profiter de cette aubaine pour lever de l'argent.
5 milliards de dollars.
Nice move.

L’ÉCHEC DU JOUR

Trump s'est battu pour faire baisser son déficit commercial avec la Chine.
Il a même fanfaronné après avoir signé un accord commercial avec la Chine qui s'engageait à acheter Américain.
Mais de l'eau et un virus ont coulé sous les ponts.
Et le déficit commercial reste à un niveau très élevé.
345 milliards de $ pour 2019.
Il était de 347 milliards de $ en 2016 quand Trump est devenu président.
Beaucoup de bruit pour rien donc.

LE PROCÈS DU JOUR

Le procès Charlie et Hyper Cacher.
Avec la couverture du jour : Charlie publie à nouveau la caricature.
Respect pour le courage.

VOTRE ARGENT DU JOUR

La collecte de l'assurance-vie est restée dans le rouge en juillet.
-500 M€ après -700 M€ en juin.
La baisse des rendements des fonds en euros, qui devraient ressortir autour de 1% en 2020, pèse bien sûr, mais ce n'est pas la bonne explication (les Français se ruent bien sur le Livret A alors que le taux est passé à 0,5% en février...).
Depuis plusieurs mois, les assureurs orientent les capitaux vers les unités de compte. Ils prélèvent donc des frais d'entrée plus élevés sur les fonds en euros, ou exigent un versement minimum en unités de compte, risquées, qui offrent certes un espoir de rendement plus élevé, mais qui correspondent plus à une épargne de long terme qu'à une épargne de précaution. Or, depuis la crise, les Français cherchent surtout de l'épargne de précaution, sécurisée. Le problème est qu'à part le Livret A, plafonné à 22 950 euros, ils ne savent pas où investir et laisse donc l'argent dormir sur leur compte courant....
Comment investir de manière sécurisée 10 000 €, 100 000 € et 1 000 000 € ?

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Le CAC 40 a terminé la séance d’hier en baisse de 0,18 % à 4 9 38 points, pénalisé par la contraction du secteur manufacturier français en août.
L'Indice PMI IHS Markit a rechuté de 52,4 en juillet à 49,8 pour le mois d'août.
Sous les 50, la question d’une reprise vigoureuse de l’économie se pose.
Un relevé inférieur à 50 indique une décroissance…
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé dans le vert. Le premier a gagné 0,76 % et l’indice des techs américaines a avancé de 1,39 %.
L'indice ISM manufacturier a progressé à un plus haut niveau en près de deux ans.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 0,47 %.
Le CAC 40 est lui aussi attendu dans le vert cette matinée.
Le Brent se négocie à 45,9 $.
L'once d'Or se négocie à 1 961 $.
L'euro/dollar est à 1,189.

ON S'EN FOUT ?

Chute du trafic dans les aéroports français de 80% depuis le mois de mars (Échos); 50 franchisés afro-américains de McDonald's attaquent McDo pour discrimination raciale; Le gouvernement a révisé ses anticipations de (dé)croissance pour 2020, elle sera moins importante que prévu, 5,8% au lieu de 6,3%; Un peu surréaliste : Macron a donné un ultimatum aux dirigeants libanais, ils ont trois mois pour rendre une bonne copie, étonnant tout cela; Vivendi et le fonds Amber ont décidé d'attaquer Lagardère en justice pour obtenir la convocation d'une AG; Selon le Parisien "l’épidémie de Covid popularise les prénoms qui font référence à l'environnement" et à la nature : Cassis, Syrius, Lune, Ambre, Automne, Étoile, Summer, Zéphyr, quelle période...; Un Français remporte 157 millions d'euros à l'EuroMillions, avec un euro qui monte en plus...

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com