Le best of du morning zapping, le tour de l'éco du 25/08/2017

vendredi 25 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 25/08/2017 à 08h08

Le 28/06/2017 : Mario Draghi a d'ailleurs confirmé hier sa confiance dans l'économie européenne. Et c'est un tournant. Jusqu'à présent, il reconnaissait seulement du bout des lèvres que l'économie européenne allait mieux mais mettait en avant tous les risques potentiels qui pesaient sur la reprise. Des risques qui justifiaient d'ailleurs sa volonté de continuer à mener une politique monétaire ultra laxiste. Au grand dam des allemands. Hier il a changé de discours. Il a admis que la reprise était là et qu'elle était solide, il a même évoqué le terme magique pour les marchés de « reflation ». Il n'en fallait pas plus pour emballer le marché des changes. mettait en avant tous les risques potentiels qui pesaient sur la reprise.Revoir le morning du 28/06/2017

LE TOUR DE L'ÉCO :

PAS DE VACANCES POUR LE CHÔMAGE

L'éclaircie a été de courte durée sur le marché de l'emploi en France. Après un mois de juin marqué par une légère baisse, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A est reparti à la hausse au mois de juillet pour revenir sur le seuil des 3,5 millions d'inscrits à Pôle Emploi.

DU NOUVEAU DANS L'AFFAIRE LIBOR

La machine à amendes américaine devrait reprendre du service. Le département de la Justice américain a annoncé avoir mis en accusation deux cadres de Société générale pour leur rôle supposé dans la manipulation du taux interbancaire Libor. Depuis la révélation de ce scandale, les banques impliquées ont dû payer quelque neuf milliards de dollars ou un peu moins de 8 milliards d'euros d'amendes pour solder les litiges.

DU COTÉ DES MARCHÉS
La Bourse de Paris termine en légère baisse de 0,04% mais préserve les 5100 points . A Wall Street, la clôture est également en légère baisse avec un Dow Jones qui cède 0,13% et un Nasdaq qui perd 0,11%. Bien sûr, les regards sont tournés vers la réunion des grands argentiers de la planète à Jackson Hole .Les investisseurs ne s'attendent pas à une annonce majeure à l'issue de ce rendez-vous. Le climat politique aux États-Unis limite également les initiatives puisque Donald Trump menace de fermer l'administration fédérale si le Congrès l'empêchait de construire un mur à la frontière mexicaine et de mettre fin à l'Accord de libre-échange nord américain.

CARTON JAUNE
Fitch Ratings veille au grain et surveille de très près la situation budgétaire aux États-Unis. L'agence de notation a averti qu'un "shutdown" ,c'est à dire un arrêt des activités du gouvernement américain, pourrait impacter son évaluation de la note souveraine des Etats-Unis. Ainsi, les emprunts européens sont recherchés à l'image du rendement à dix ans allemand, à 0,38%, proche d'un plus bas de deux mois.


LA FOLIE CGG !

Jusqu'où s'arrêtera la hausse de CGG ? En tout cas, ce ne sera pas pour aujourd'hui. Le titre du groupe de services pétroliers flambe encore de plus de 20% ce jeudi, portant sa hausse à plus de 70% sur les trois dernières séances.. La raison de cette folie acheteuse sur CGG ? Toujours des rumeurs d’Intérêt du chinois Sinopec pour un rachat du groupe français.


Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com