Mercredi 06 décembre

Le soleil n'en finit pas de briller sur la Bourse indienne.
Elle enchaîne les records historiques.
Et elle dépasse cette semaine le seuil des 4000 milliards de $, la propulsant à la 5ème place mondiale.
Explications.

UNE PLUIE DE RECORDS

8 ans de suite.
8 ans de hausse de suite.
C'est la performance de l'indice boursier indien.
Avec une hausse cette année d'environ 13% et aucun signe de ralentissement ou de pause.
La Bourse indienne est au zénith.

1000 MILLIARDS DE $...

...de plus de capitalisation pour la Bourse indienne en seulement 3 ans.
Une performance spectaculaire.
Et Bloomberg souligne que la Bourse indienne se rapproche rapidement de Hong Kong, qui elle, a décliné d'environ 15%.

LES RAISONS DE CETTE HAUSSE

Elles sont assez évidentes.
Une croissance qui continue à être spectaculaire. On anticipe encore une croissance supérieure à 7% cette année.
La stabilité politique.
Un gouvernement pro-business.
Des mesures pour favoriser l'investissement étranger.
Et un positionnement par rapport aux États-Unis et à l'Europe qui contraste avec celui de la Chine.

LA RUÉE

Alors que les investisseurs étrangers ont déserté les Bourses chinoises en 2023, ils se sont rués sur la Bourse indienne.
Ils ont investi, toujours selon Bloomberg, plus de 15 milliards de $ sur la seule année 2023 et les fonds domestiques ont eux investi plus de 20 milliards de $.
Des investissements alimentés par les institutionnels mais de façon significative aussi par les particuliers depuis le Covid.

UN CHANGEMENT DE MODÈLE

L'économie indienne a évolué.
Elle était principalement orientée vers la consommation des ménages.
Elle est aujourd'hui toujours alimentée par la consommation des ménages, l'Inde étant devenue le pays le plus peuplé au monde, mais également par l'investissement.
Les actions indiennes sont valorisées 20 fois les résultats, c'est élevé, plus élevé que pour les actions mondiales qui sont valorisées à 16 fois les résultats ce qui incitent certains prévisionnistes à la prudence.
>> Découvrez notre solution pour investir sur l'Inde

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

JUILLET 2024

Le Financial Times a fait un sondage.
Il a posé la question suivante aux principaux économistes : quand la FED va-t-elle commencé à baisser ses taux ?
Rappelons que les taux sont au plus haut depuis...22 ans.
Réponse : deux tiers pensent que la baisse n'interviendra pas avant juillet.
Et 3/4 pensent que la baisse ne sera au maximum que de 0.5%.
Nous sommes d'accord sur juillet.
Mais nous pensons que la baisse sera de 1% ou plus.

LA CATA DU JOUR

Ce n'est pas une surprise mais ça fait mal quand même, vraiment.
L'enquête PISA sur le niveau des élèves dans le monde.
Cette fois pour les élèves de 15 ans.
Nous nous effondrons.
23ème.
En tête Singapour, le Japon, la Corée du Sud, l'Estonie, la Suisse.
Avec une baisse particulièrement marquée en mathématiques.
Le Parisien publie des exemples de questions du test si vous voulez tester votre niveau.
Gabriel Attal a annoncé un "Choc des savoirs", il rétablit notamment le redoublement. Un plan qui a le mérite d'exister et de sortir du déni. Mais quand on connaît la peur de certains profs face à certains élèves et parents, on imagine l'ambiance quand ils vont devoir annoncer à certains parents que leur enfant va redoubler. Bon courage à nos profs.

LE TITRE DU JOUR

"Comment réguler l'IA ? À Bruxelles, la bataille fait rage" Le Parisien.
On a beau être un Européen convaincu comme moi, on se demande quand même si on ne marche pas sur la tête.
Au lieu d'avoir une bataille pour savoir comment rattraper notre retard par rapport aux États-Unis et bientôt la Chine sur la révolution économique et sociétale en cours, l'Europe se bat pour savoir comment la réguler.
Je n'arrive toujours pas à comprendre.
Mais ce n'est pas nouveau.

ATTENTION PÉPITE !

Si vous aimez la Bourse et notamment les small et mid caps (petites et moyennes valeurs), je vous conseille vivement de regarder mon interview de ce dirigeant de small cap.
Une vraie « pépite », qui a été conseillée en début d’année dans le cadre de notre abonnement de coaching boursier, et qui a réalisé en quelques mois un parcours boursier digne des plus belles recovery.
Et comme toujours un échange passionnant avec un dirigeant, fondateur de son entreprise et qui nous raconte les difficultés qu’il a dû surmonter avant de connaître la réussite.
À ne surtout pas manquer !
>> Découvrez cette pépite et l’interview de son dirigeant

DU CÔTÉ DE VOTRE ARGENT

Par MoneyVox, le spécialiste de l'information sur l'argent (banque, crédit, impôt, etc.).
"Voici les banques les moins chères de France.
Comme chaque année au mois de novembre, MoneyVox a épluché les grilles tarifaires des banques qui s'appliqueront au 1er janvier. Le but : identifier les établissements les moins chers pour les consommateurs et décerner nos « Trophées de la Banque » à ces enseignes qui se distinguent par leurs tarifs avantageux."
>> Lire cet article sur Moneyvox.fr

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
“Le CAC 40 poursuit son mouvement de hausse : +0,74% hier soir et +0,18% à l’ouverture ce matin, de retour sur les 7 400 points. La baisse des rendements obligataires y est pour beaucoup, les investisseurs tablent sur de futures baisses des taux par les banques centrales. À court terme, ils attendent le rapport mensuel sur l’emploi américain de novembre, prévu vendredi après-midi. C’est le principal temps fort de cette semaine, susceptible d’influencer la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, mardi et mercredi prochains.
En Asie, la Bourse de Tokyo gagne 2,04%, à 33 446 points.
Le Brent s'échange à 77,37$ (-1,18%).
L'once d'or se négocie à 2 034,9$ (-0,06%).
L'euro/dollar évolue à 1,079$ (-0,19%).”

ON S'EN FOUT ?

Ce soir match Marseille-Lyon, espérons qu'on va plutôt compter les buts que les blessés à l'extérieur du stade ; Lancement hier de la liste "Alliance rurale" du président de la Fédération nationale des chasseurs ; Les financiers du Hamas auraient spéculé à la baisse sur la Bourse de Tel-Aviv avant les attaques terroristes du 7 octobre ; L'autre titre du jour dans les Échos : "Pressé par Washington, le Crédit Suisse relance l'enquête sur son soutien passé aux nazis" ; Le patron de la Banque centrale suédoise avertit que la guerre des gangs aura un impact sur la croissance du pays ; Moody's a mis la dette chinoise sous perspective négative ; "Nos modes de vie ont une influence sur le microbiote" (Figaro), zut ; Message de Gérard Larcher sur RTL sur l'affaire Ruth Elkrief à Jean-Luc Mélenchon: "Ferme ta gueule" ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Avec les actions au plus haut, comment obtenir du rendement sans prendre de risque ?
    05/04/2024
  • visuel-morning
    La valeur qui fait parler : Reworld Media
    02/04/2024
  • visuel-morning
    Quels produits d’épargne pour réduire ses impôts à moindre risque ?
    07/12/2023
  • visuel-morning
    SCPI : après les baisses de 2023, qu’attendre de 2024 ?
    22/02/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt