UNE CROISSANCE NOUVELLE ?

vendredi 03 juillet
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 03/07/2009 à 07h07

C'est ce que va défendre Angela Merkel au prochain G8. Un modèle européen plus raisonnable mais pérenne et pas le modèle anglo saxon des cycles extrêmes...


Préparation du G8 qui se tiendra la semaine prochaine en Italie et déjà quelques failles...

A quelques jours du sommet, Angela Merkel va mener la charge. Elle veut tout simplement s'attaquer aux exagérations des cycles économiques. Son discours est simple: nous n'avons pas tiré les leçons de la crise et nous sommes en train de refaire les erreurs du passé. Les banques qui voient la lumière du jour replongent dans la spéculation et les bonus, à ce sujet Stéphane le Wall Street Journal a révélé qu'en 2009 les bonus chez Goldman Sachs ou Morgan Stanley seront égaux ou supérieurs à leurs records de 2007, et Merkel pense que certains gouvernements en font trop avec leurs plans de relance et que les banques centrales mènent une politique trop laxiste.

Ses propos sont surprenants alors que l'économie mondiale reste quand même très affaiblie. Mais elle se projette dans l'avenir. Pour Merkel, on sortira un jour de la crise dans 6 mois, 12 mois ou plus tard mais on en sortira. Et c'est avec les actions qui sont menées aujourd'hui qu'on définit la croissance qu'on aura demain.

Qu'est ce qu'elle propose?
De troquer les cycles de montagnes russes économiques, c'est à dire les croissances à 5 ou 6% une année suivie de récessions de 3 à 4 % une autre contre la pérennité d'une croissance plus molle. En gros, elle propose un monde à croissance 1.5% sur 20 ans plutôt que les taux de croissance qu'on a connu depuis depuis 20 ans. Elle défend un modèle proche du modèle économique. Et un modèle raisonnable. Elle risque d'avoir peu de soutien dans son approche. C'est dommage. Les Etats Unis et l'Angleterre veulent retourner à leurs vieilles habitudes....
A lire également
Idée reçue numéro 4 : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme

On complète notre série sur les idées reçues sur l'assurance-vie, sur un nouveau préjugé quasi-incontournable sur le produit d'épargne préféré des Français : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme. Ce qui est (une nouvelle fois) faux ! Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne extrêmement souple, mais aussi comme un outil de gestion et de transmission du patrimoine dans des conditions particulièrement clémentes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com