services

questions d'argent

Consultez toutes les questions d'argent

Cliquez sur la catégorie à afficher

Sélectionner la catégorie à afficher

Selectionnez la catégorie
Question : Immobilier aux USA
Immobilier
08/11/2007
Bonjour,
Nous sommes intéressés pour investir dans l'immobilier aux USA en vue de louer car les prix baissent et le taux de change nous est favorable. Qu'en pensez-vous et est-ce le bon moment ? Où peut-on se procurer des renseignements pour acheter aux USA et quelles règles de succession dans ce cas et y a-t-il des prganismes sérieux qui s'occupent de louer? Merci de votre réponse
Bonjour
Oui. C?est une excellente idée.

A une condition. Prendre son temps car les prix vont continuer à baisser et n?achetez que de la super localisation.
Nous conseillons d?attendre quelques mois que New York baisse pour acheter là bas. Il faut choisir un gros agent sur place comme Coldwell Banker et en visiter des dizaines.
En tant que Résident Fiscal Français tous les biens immobiliers sont taxables en France tant au regard de l'ISF que des droits de donation et de succession ou des revenus qu'ils génèrent, sauf conventions fiscales contraires. Cela pose des problèmes en cas de décès ou de donation du bien. Car s'il existe une centaine de conventions fiscales destinées à éviter les doubles impositions entre la France et d'autres pays pour l'impôt sur le revenu, il en existe 35 pour les droits de succession, 35 pour l'ISF et seulement 6 pour les donations. L'Italie, les ÿtats-Unis, la Suède, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Nouvelle-Calédonie et la Guinée sont les seuls pays avec lesquels la France a des conventions sur les droits de donation.

En cas de succession, l'opération doit être déclarée en France même si au final, il n'est pas constaté de plus-value imposable. En la matière, la convention fiscale fiscale franco-américaine prévoit que les profits immobiliers sont imposables dans le pays où sont situés les immeubles. Un dispositif de crédit d'impôt permet d'éviter ensuite la double imposition. En France, pour bénéficier de ce crédit d'impôt, le contribuable doit normalement avoir fait la preuve d'avoir satisfait à ses obligations fiscales aux ÿtats-Unis.

Bonne journée